Positivisme juridique


Positivisme juridique

Le positivisme juridique est un courant en théorie du droit qui s'oppose au jusnaturalisme et dit décrire le droit tel qu'il est. Il consiste à rejeter l’idée d’un droit idéal ou naturel, et à affirmer soit que seul le droit positif a une valeur juridique, et qu’il est donc la seule norme à respecter (positivisme légaliste), soit que seul le droit positif est susceptible d'être l'objet de la connaissance juridique, sans que ce statut n'implique en quoi que ce soit qu'il doive être ou non respecté, ce qui relève d'une position morale et non d'une position cognitive (positivisme méthodologique : Hans Kelsen, Alf Ross, Michel Troper, Pierre Brunet, Éric Millard, etc.).

Extrêmement débattu, ce terme a donc fait l'objet de nombreuses définitions discordantes. Ainsi Hart en distingue cinq et Bobbio trois. Les liens entre le positivisme juridique et le positivisme philosophique qu'il soit rationnel (Comte) ou logique (Carnap, Ayer, le premier Wittgenstein) sont controversés, même s'il est dans certains cas assumé pour le positivisme logique (Alf Ross, Éric Millard).

Le positivisme comprend de nombreuses tendances telles que le positivisme impérativiste (Hobbes, Austin...), l'école de l'exégèse (Demolombes), la jurisprudence des concepts (von Ihering), les théories pures du droit (Kelsen, Weyr), le positivisme analytique (Hart, Bobio) ou encore le néo-institutionalisme (McCormick et Weinberger).

En droit du commerce international, le positivisme légaliste refuse l'existence d'une lex mercatoria, car elle n'appartient pas à un ordre juridique étatique et ne peut ainsi revetir un caractère obligatoire : les règles internationales ne peuvent qu'être interétatiques, et non transétatiques.

D'autres courants, plus inspirés par la sociologie, sont parfois rattachés au positivisme même si ce rapprochement est très contesté. C'est le cas de l'objectivisme sociologique (Duguit, Scelles), du réalisme sociologique américain (Pound, Holmes) ou du réalisme scandinave (Alf Ross, Olivecrona).

On trouve enfin beaucoup d'auteurs français comme Raymond Carré de Malberg ou Georges Vedel qui sont positivistes sans se rattacher clairement à une de ces écoles.

Voir aussi

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Positivisme juridique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Positivisme juridique —    le positivisme juridique est une doctrine qui ne reconnaît de valeur qu aux règles du droit positif …   Lexique de Termes Juridiques

  • Positivisme moral — Positivisme Le terme positivisme désigne un ensemble de courants qui dérivent principalement de la pensée d Auguste Comte : au départ, le positivisme scientifique d Auguste Comte (1798 1857), développé de 1830 à 1845, l évolution du… …   Wikipédia en Français

  • Positivisme scientifique — Positivisme Le terme positivisme désigne un ensemble de courants qui dérivent principalement de la pensée d Auguste Comte : au départ, le positivisme scientifique d Auguste Comte (1798 1857), développé de 1830 à 1845, l évolution du… …   Wikipédia en Français

  • Positivisme éthique — Positivisme Le terme positivisme désigne un ensemble de courants qui dérivent principalement de la pensée d Auguste Comte : au départ, le positivisme scientifique d Auguste Comte (1798 1857), développé de 1830 à 1845, l évolution du… …   Wikipédia en Français

  • Positivisme en droit — Positivisme juridique Le positivisme juridique est un courant en théorie du droit qui s oppose au jusnaturalisme et prétend décrire le droit tel qu il est. Il consiste en le rejet de l’idée d’un droit idéal ou naturel, et affirmation que seul le… …   Wikipédia en Français

  • POSITIVISME — Le rapport du positivisme aux sciences positives est fondamentalement affirmé par Littré et confirmé par Auguste Comte. Littré écrit dans son Dictionnaire de la langue française (1863 1870): «Philosophie positive : se dit d’un système… …   Encyclopédie Universelle

  • Positivisme — Le terme positivisme désigne un ensemble de courants qui considère que seules l analyse et la connaissance des faits réels vérifiés par l expérience peuvent expliquer les phénomènes du monde sensible. La certitude en est fournie exclusivement par …   Wikipédia en Français

  • Positivisme logique — Empirisme logique L Empirisme logique (parfois nommé positivisme logique, néo positivisme, ou empirisme rationnel) est une école philosophique principalement illustrée par le Cercle de Vienne, fondé par un groupe réunissant des scientifiques et… …   Wikipédia en Français

  • Positivisme religieux — Église positiviste Le positivisme religieux est un nouveau mouvement « religieux » fondé par Auguste Comte dans la phase dite « religieuse » de sa pensée, qu il développa dans la deuxième partie de sa vie (1846 1857). Auguste… …   Wikipédia en Français

  • Juridique — Droit Allégorie du droit. Memphis, Tennessee. Le droit est l ensemble des règles et normes générales et impersonnelles qui attribuent prérogatives et droits aux personnes, et qui sont susceptibles d une exécution contrainte institutionnalisée,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.