Porte-monnaie electronique


Porte-monnaie electronique

Porte-monnaie électronique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PME.

Le porte-monnaie électronique (ou PME) est un dispositif qui peut stocker de la monnaie sans avoir besoin d'un compte bancaire et d'effectuer directement des paiements sur des terminaux de paiement ad hoc. Il se présente actuellement sous forme de cartes prépayées (type carte à puce), ou encore de comptes en ligne et peut également être intégré, par l'intermédiaire de techniques standardisées, sur une grande variété d'appareils comme par exemple des clés USB ou des téléphones mobiles.

La vocation de ces dispositifs est :

  • Pour les banques :
    • de limiter le besoin de fournir des billets et des pièces de monnaie, dont la gestion est beaucoup plus coûteuse (comptage, conservation, transport, etc.) que le traitement d'écritures informatiques.
    • de toucher une population non bancarisée, c'est-à-dire ne disposant pas de compte bancaire.
  • Pour les commerçants, de diminuer la très coûteuse gestion des pièces métalliques (fonds de caisse à conserver, comptages, manipulations, transport), restreindre le risque sur les chèques et profiter d'un moindre coût que celui de la carte bancaire. Pour certaines formes de distribution (distributeurs automatiques, cabines de téléphone transports) d'éviter le recours à des jetons ou des tickets couteux à produire, et les dangers de se balader avec un stock de monnaie ou de les conserver dans des lieux non surveillés.
  • Pour les usagers:
    • de se simplifier la vie. Mais les avantages théoriques sont minces : réduire l'encombrement des pièces et des billets ; éviter d'avoir à se munir de cartes affectées à un type de prestation (parking, vélib, restaurant d'entreprise), pallier très facilement tout manque de monnaie momentanée. Les craintes devant une technique nouvelle mal comprise réduisent l'attrait de la formule. L'obligation de se déplacer pour recharger ou de le faire devant tout le monde à la caisse, alors que les montants chargeables sont très faibles (100 euros) et les montants payés faibles (moins de 60 euros) est également un frein puissant. L'intégration dans un téléphone portable permettant de recharger sur demande est de nature à réduire ce dernier inconvénient.
    • de permettre l'accès aux services bancaires (paiements, transferts de fonds, etc.) à des populations non bancarisées.

La multiplication des services exigeant un paiement par carte et non en pièces de monnaie ou en billet est de nature à populariser le dispositif. La génération nouvelle du système qui permet un paiement "sans contact" en même temps qu'il fournit des informations nouvelles à l'acheteur est également de nature à populariser une formule qui commence seulement devenir significative (300.000 cartes et plusieurs millions de transactions évoquées par exemple par Moneo).

En outre, le marché des porte-monnaie électronique se développe fortement dans le secteur des cartes cadeaux.

C'est pourquoi les promoteurs de la formule restent très optimistes sur son avenir.


Sommaire

Cadre réglementaire

Voir monnaie électronique

Exemples

  • en Belgique :
    • Proton, fonctionnalité intégrée à toutes les cartes de banque ;
  • au Canada :
    • Interac, fonctionnalité intégrée à toutes les cartes de banque et fonctionnant dans la très très grande majorité des commerces ;
  • en France :
    • Moneo depuis 2000 (après abandon des systèmes Modeus et Mondex) ;
  • à Hong-Kong :
  • au Japon :
    • l’opérateur de téléphonie mobile japonais NTT DoCoMo et l’établissement de crédit JCB déploient en 2005 un téléphone mobile équipé du système de paiement QuicPay qui communique par radio, sans contact, avec le terminal du commerçant (opération pilote en 2005 avec les taxis de Yokohama près de Tōkyō).

Voir également

Autres articles

Liens externes

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de la finance Portail de la finance
  • Portail de la sécurité informatique Portail de la sécurité informatique
Ce document provient de « Porte-monnaie %C3%A9lectronique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Porte-monnaie electronique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Porte-monnaie électronique — ● Porte monnaie électronique dispositif servant à régler des achats en ligne grâce à un code secret, réapprovisionné auprès d une société spécialisée …   Encyclopédie Universelle

  • Porte-monnaie électronique — Pour les articles homonymes, voir PME. Le porte monnaie électronique (ou PME) est un dispositif qui peut stocker de la monnaie sans avoir besoin d un compte bancaire et d effectuer directement des paiements sur des terminaux de paiement. Il se… …   Wikipédia en Français

  • porte-monnaie électronique — ● loc. m. ►SOC►BANQUE Dispositif permettant d utiliser de l argent liquide numérisé . C est très délicat à mettre au point pour éviter les fraudes, mais c est nécessaire si l on veut pouvoir effectuer de toutes petites transactions, ou des achats …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Société financière du porte-monnaie électronique interbancaire — Article principal : Moneo. La société financière du porte monnaie électronique interbancaire (SFPMEI) est une société par actions simplifiée chargée d émettre de la monnaie électronique pour le système Moneo. Elle est garante de cette… …   Wikipédia en Français

  • porte-monnaie — [ pɔrt(ə)mɔnɛ ] n. m. inv. • 1856; de 1. porter et monnaie ♦ Petit sac en matière souple muni d une fermeture, de forme variable, où l on met essentiellement les pièces de monnaie (⇒aussi 1. bourse). « Salavin tira son porte monnaie, en vida,… …   Encyclopédie Universelle

  • Porte-monnaie — en brocart Le porte monnaie (anciennement « bourse ») est un accessoire utilisé pour ranger son argent et éventuellement ses papiers d identité. Actuellement, il est de plus en plus remplacé par le portefeuille pour des raisons de… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie électronique — La monnaie électronique est une valeur monétaire de nature électronique et stockée sur un support, que ce soit un objet à ranger dans sa poche (par exemple carte à puce, carte à piste, fonction intégrée à un téléphone portable, etc.) ou un compte …   Wikipédia en Français

  • Monnaie officielle — Monnaie Pour les articles homonymes, voir Monnaie (homonymie). La monnaie est un instrument de paiement spécialisé accepté de façon générale par les membres d’une communauté en règlement d’un achat, d’une prestation ou d une dette. Elle a trois… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie — Pour les articles homonymes, voir Monnaie (homonymie). La monnaie est un instrument de paiement spécialisé accepté en règlement d’un achat, d’une prestation ou d une dette. Elle peut remplir trois fonctions principales : la fonction d… …   Wikipédia en Français

  • Monnaie scripturale — Les dépôts bancaires dans les comptes courants ou compte chèque forment ce qu on appelle la monnaie scripturale ((en) deposit money). La possession de monnaie par un titulaire de compte est matérialisée par une écriture en compte. Ces écritures… …   Wikipédia en Français