Port (Somme)


Port (Somme)

Noyelles-sur-Mer

Noyelles-sur-Mer
Administration
Pays France
Région Picardie
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Nouvion
Code Insee abr. 80600
Code postal 80860
Maire
Mandat en cours
M. Michel Letocart
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Nouvion-en-Ponthieu
Démographie
Population 848 hab. (2006)
Densité 42 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 04″ Nord
       1° 42′ 35″ Est
/ 50.1844444444, 1.70972222222
Altitudes mini. 0 m — maxi. 42 m
Superficie 20,01 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Noyelles-sur-Mer est une commune française, située dans le département de la Somme et la région Picardie.

Sommaire

Géographie

Histoire

Nigella est d'origine ancienne. On a trouvé des haches celtiques, des tuiles plates à rebords et des tessons de poteries rouge et noire, des figurines egyptiennes qui peuvent faire présumer que les Phéniciens, vinrent sur ses bords.

Lorsque les comtes du Ponthieu eurent fortifié Abbeville et que celle-ci pris de l'imortance comme havre maritime[1], ils élevèrent une forteresse à Noyelles à l'embouchure de la Somme. C'était une citadelle avancée contre les incursions et les invasions des pirates.

  • En 1194, Noyelles obtint une charte communale copiée sur celle d'Abbeville.
  • En 1346, Édouard III d'Angleterre, passa le passage à gué de Blanquetaque, se présenta et somma le château de se rendre.
  • Jacques d'Harcourt, seigneur de Noyelles et gouverneur du Crotoy attaque les villes et les châteaux occupés par les anglo-bourguignons et ramène à Noyelles un butin important.
  • En 1423, Jacques d'Harcourt fini par succomber sous le nombre des Anglo-Bourguignons de Philippe III de Bourgogne.
  • Pendant la Première Guerre mondiale, Noyelles abritera une importante base arrière britannique dont un grand camp de travailleurs immigrés chinois. Ils furent recrutés par l'armée britannique entre 1917 et 1919 dans le cadre du Chinese Labour Corps, pour des tâches civiles à l'arrière du front mais certains connaitront les zones de combat. À ce titre, ils représentent l'une des premières immigrations chinoises en France. Ils avaient l'interdiction de se mêler à la population civile du lieu et étaient affectés à des taches ingrates et rudes. Beaucoup sont morts d'une épidémie de choléra qui a sévi dans le camp, de la grippe espagnole en 1918-1919 voire tués au combat.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 M. Michel Letocart Réélu pour le mandat 2008-2014[2]
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
894 939 908 813 802 742 848
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

L'entrée du cimetière chinois de Noyelles-sur-Mer.
Tombe de Yang Shiyue 楊十月 originaire du Shandong au cimetière chinois de Noyelles-sur-Mer[4].
Fête de la vapeur 2009 à la Gare de Noyelles
  • Le chemin de fer de la baie de Somme (CFBS), un chemin de fer touristique sur voie métrique et qui circule de mars à décembre entre Le Crotoy et Cayeux-sur-Mer via Noyelles-sur-Mer et Saint-Valery-sur-Somme.
  • le cimetière chinois de Nolette, où sont inhumés 849 des travailleurs chinois et plus grand cimetière chinois de France. La plupart travaillait au camp chinois de l'armée britannique situé sur la commune entre 1917 et 1919.
  • Le gué de Blanquetaque ("Blanche tache"), un passage historique de l’embouchure de la Somme. Il n’est plus utilisé depuis la construction du canal de Saint Valéry sur Somme à Abbeville en 1786.


Personnalités liées à la commune

Jumelages

  • Drapeau de la République de Chine Tungkang (Taïwan) depuis le 30 novembre 1984Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent
    Noyelles-sur-Mer a conclu avec la commune de Tungkang (Taiwan) un accord de jumelage, le 30 novembre 1984.

Un calendrier perpétuel a été remis à cette occasion par le maire de Tungkang, M Chu-i Hsu, au conseil municipal de Noyelles-sur-Mer.

Voir aussi

Notes et références

  1. Anciennement, on appelait havre un port de mer.
  2. Liste des maires de la Somme sur http://www.somme.pref.gouv.fr, 27 janvier 2009. Consulté le 22 février 2009
  3. Noyelles-sur-Mer sur le site de l'Insee
  4. Commonwealth War Graves Commission référence erronée dans la base du CWGC: Cheng Hang Tzu

Liens externes

  • Portail de la Somme Portail de la Somme
Ce document provient de « Noyelles-sur-Mer ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Port (Somme) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Port-le-grand — Administration Pays France Région Picardie Département Somme Arrondissement Abbeville Canton Nouvion …   Wikipédia en Français

  • Port le Grand — Administration Pays France Région Picardie Département Somme Arrondissement Abbeville Canton Nouvion …   Wikipédia en Français

  • Port-Royal-des-Champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port-royal-des-champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port Royal des Champs — 48°44′39″N 2°0′58″E / 48.74417, 2.01611 …   Wikipédia en Français

  • Port-le-Grand — Saltar a navegación, búsqueda Port le Grand País …   Wikipedia Español

  • somme — 1. (so m ) s. f. 1°   Terme de mathématiques. Résultat des quantités additionnées. La somme des unités. La somme des termes d une équation.    Dans le calcul aux différences finies, la différence prise en sens inverse. 2°   Particulièrement, une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Somme (petrolier) — Somme (pétrolier) Pour les articles homonymes, voir Somme. Somme …   Wikipédia en Français

  • Port-Cartier — Centre Administration Pays  Canada …   Wikipédia en Français

  • Port-cartier — À proximité de Port Cartier Administration Pays …   Wikipédia en Français