Port-Cros


Port-Cros
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Parc national de Port-Cros.
Port-Cros
Image satellite de Port-Cros (à gauche).
Image satellite de Port-Cros (à gauche).
Géographie
Pays Drapeau de France France
Archipel Îles d'Hyères
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 43° 00′ 18″ N 6° 23′ 55″ E / 43.005, 6.39861143° 00′ 18″ N 6° 23′ 55″ E / 43.005, 6.398611
Superficie 7 km2
Point culminant Montagne du Fortin de la Vigie (199 m)
Géologie Île continentale
Administration
Statut Incluse dans le parc national de Port-Cros

Drapeau de France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Commune Hyères
Démographie
Population 30 hab.
Densité 4,29 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Port-Cros
Port-Cros
Îles de France

Port-Cros est une île française située en mer Méditerranée, dans le département du Var et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'île fait partie de la commune d'Hyères.

L'île fut donnée à l'État contre la promesse d'en faire un parc national, réserve de la faune et de la flore, elle fait partie de l'archipel des îles d'Hyères.

Les sources de l'île expliquent la richesse de sa végétation. Longue de quatre kilomètres et demi et large de deux, son point le plus élevé est à 199 mètres d'altitude.

Le parc national de Port-Cros, créé le 14 décembre 1963, est le seul dont l'État est entièrement propriétaire.

Sommaire

Histoire

Plage de la Palud et rocher du Rascas

Port-Cros, qui fut la Messé (île du Milieu) des Grecs, doit son nom actuel à la forme en creux de son petit port.

L'existence d'une colonie romaine à Port-Cros est attestée par la présence de tombes, de canalisation et d'une monnaie d'or romaine. Au Ve siècle, le monastère de Lérins avait une importante succursale sur l'île du Levant, cet établissement possédait une annexe à Port-Cros dans le vallon de Notre-Dame. Ce monastère fut ruiné par les pirates barbaresques qui ravagèrent l'archipel du Xe au XVIe siècles.

En 1531, François Ier, lors d'une visite à Hyères, fut alerté par les habitants sur les risques que faisaient courir les pirates à cette portion de côte. Il érigea en marquisat les trois îles de Bagaud, de Port-Cros et du Levant et confia, le 13 février 1532, cette charge à Bertrand d'Ornezan avec obligation de construire et d'entretenir des fortifications.

En 1549, le marquisat est confié à Christophe de Rocquendorf. Pour attirer des colons un droit d'asile pour les condamnés de droit commun est institué sur l'île qui fut rapidement envahie par des individus dont le comportement causa plus de troubles que les pirates qu'ils étaient censés combattre.

En 1617, les forts censés défendre Port-Cros n'étaient toujours pas construits. La reprise en main eut lieu sous l'influence de Richelieu qui fit construire la Tour de l'Éminence, le fort de l'Estissac et celui de Port Man. Louis XIV lutta contre les actes de piraterie et de banditisme commis par les insulaires et par les corsaires avec sévérité mais il n'y eut jamais de garnison sérieuse installée à Port-Cros, ce qui permit aux Anglais de piller l'île en 1700 et de l'envahir en 1742 avant d'en être chassés par le comte de Maurepas.

Le dernier marquis de Port-Cros fut Louis de Colvet, beau-père de Mirabeau. Il vendit les trois îles à Jean Joseph Barthélémy Simon de Savornin en 1783. En 1793, les Anglais ruinèrent une nouvelle fois Port-Cros. Napoléon Ier s'intéressa à Port-Cros qu'il mentionne comme un mouillage d'importance stratégique. Il fit restaurer les défenses en 1811 et installa une garnison. En 1812, elle comptait 1 000 à 2 000 hommes. Après la chute du Premier Empire, elle fut remplacée par une compagnie d'invalides.

Port-Cros topographic map-fr.svg

Bagaud fut achetée par l'État en 1815. Port-Cros et le Levant appartinrent à M. Gazzino et Rolland, puis au comte de Retz. Il vendit Port-Cros à M. Bourgarel. Après avoir changé plusieurs fois de mains, l'île fut exploitée au début du XXe siècle par le Dr Crotte qui tenta en vain de la convertir en un riche complexe touristique américain.

L'île fut acquise en mars 1921 par Marcel Henry, notaire honoraire, et Claude Balyne. Ces propriétaires orientèrent l'île vers un développement raisonnable du tourisme avec construction d'un hôtel et mise en place de liaisons maritimes.

Entre les deux guerres mondiales, Port-Cros a été fréquentée par de nombreuses personnalités du monde artistique et littéraire : André Malraux, André Gide, Saint-John Perse, Paul Valéry ou Jules Supervielle qui fit du fort du Moulin sa demeure familiale[1]. Le vicomte Eugène-Melchior de Vogüé, littérateur français né en 1848, a également séjourné à Port-Cros (il a fait connaître en France les grands romanciers russes, principalement Tolstoï, Tourgueniev, Dostoïevski et a été membre de l'Académie française à partir de 1889).

Le 15 août 1944, dans le cadre du débarquement de Provence, l'île fut le théâtre de combat entre la garnison allemande (150 hommes) et les commandos américains et canadiens, le dernier bastion ne tombera que le 17 août.

Mme Henry, décédée en 1966, avait légué l'île à l'État, à l'exception de l'hôtel (Le Manoir), dont hérita son petit-neveu, Pierre Buffet[2]. En 1963, la création du parc national de Port-Cros marque le dernier tournant d'une histoire riche. Yann Arthus-Bertrand, photographe, a signé un bail emphytéotique avec le parc national concernant le fort de Port-Man qu'il est en train de faire restaurer[3].

Géographie

L'île fait partie des îles d'Hyères. Elle mesure 7 km2 de superficie, 4,5 km de long et 2 km de large. Elle est entourée de l'îlot de la Gabinière, du Rocher du Rascas ainsi que de l'île de Bagaud. Elle culmine à la Montagne du Fortin de la Vigie, à 199 m, mais le Mont Vinaigre (194 m) est souvent considéré comme le point culminant. La Grande Garde (185 m) et le Mont de la Galère (143 m) font aussi partie des plus hautes collines de l'île. Port-Cros comptait jadis plusieurs rivières, mais une seule subsiste, dans le Vallon de la Solitude, où une petite retenue existe. Par contre, l'île compte plusieurs sources.

Sites

Le Saint-Christophe dans le port de Port-Cros le matin. Le Saint-Christophe est le bateau ravitaillant l'île en eau douce. Le déchargement prend une journée et il apparaît ici plein, d'où sa faible hauteur au-dessus de l'eau.

Quelques maisons de pêcheurs, une petite église, un château garnissent le pourtour de la baie que domine le fort de l'Éminence. Port-Cros est plus escarpée que ses voisines.

  • La Vigie est un ancien sémaphore, on y accède par l'ancienne « route stratégique ». Elle offre un panorama superbe sur l'île, l'archipel, la côte, du cap Sicié au cap Camarat, et les Maures
  • Le vallon de la Solitude est un lieu sombre et pittoresque, où se trouve un petit barrage
  • Le manoir d'Hélène a reçu son nom en souvenir de l'héroïne du roman de Melchior de Vogüé, Jean d'Agrève, dont Port-Cros est le cadre.
  • Le Fort de Port-Man offre une jolie vue sur l'île du Levant, la côte et les Maures.
  • Le Fort du Moulin surplombe le port.
  • Le Fort de l'Éminence
  • Le Fortin de la Vigie
  • Le Fort de l'Estissac


Le Saint-Christophe dans le port de Port-Cros le soir. Contrairement à la photo précédente, le Saint-Christophe a ici été pris en fin de journée, donc vide, d'où sa hauteur au-dessus de l'eau.

Faune et flore

Le conservatoire du littoral a acquis, de 1999 à 2006, deux vallons sur la partie est de l'île, donnant accès aux baies de La Palud et de Port-Man[4].

L'avifaune comporte quelques espèces rares et nicheuses comme le goéland leucophée (nicheur dont la population n'est plus du tout en voie d'extinction), l'aigle botté (migrateur rare), le faucon pèlerin, le puffin cendré et le puffin de Méditerranée. De nombreux oiseaux migrateurs séjournent au printemps et à l'automne.

La faune terrestre comporte quelques particularités comme le discoglosse sarde (amphibien) et le phyllodactyle d'Europe (petit gecko endémique de Port-Cros, de Corse et de Sardaigne).

Les populations d'invertébrés et de chiroptères sont également très riches en diversité d'espèces.

La forêt littorale méditerranéenne est préservée comme le pin d'Alep dont le peuplement vieillissant laisse peu à peu place au chêne vert. Quelques espèces rares y sont protégées comme la barbe de Jupiter et l'herbe-aux-chats. On y trouve aussi des essences du maquis comme l'arbousier et la bruyère arborescente.

Port-Cros, vue panoramique vers Porquerolles.


Le Parc national de Port-Cros

L'île de Port-Cros correspond au cœur du Parc national de Port-Cros stricto sensu, un établissement public à caractère administratif, placé sous l'autorité du Ministère de chargé de l'écologie. Il vise à protéger le patrimoine naturel de l'île et du périmètre marin situé autour d'elle.

Annexes

Lien externe

Bibliographie

  • Les îles d'Hyères, Emile Jahandiez, Toulon, 1929
  • Les îles d'Hyères. Fragments d'histoire, Arles, Actes Sud-Parc National de Port-Cros, 1997.

Références

  1. Les parcs nationaux de France par Géo, Ed. Solar, 2007.
  2. Le Nouvel Économiste, n° 962, 9/9/1994, p. 107.
  3. Site du parc national
  4. Conservatoire du littoral

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Port-Cros de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Port-cros —  Ne doit pas être confondu avec Parc national de Port Cros. Port Cros Image satellite de Porc Cros (à gauche) …   Wikipédia en Français

  • Port Cros —  Ne doit pas être confondu avec Parc national de Port Cros. Port Cros Image satellite de Porc Cros (à gauche) …   Wikipédia en Français

  • Port Cros — (spr. Pohr Kroh), eine der Hyerischen Inseln, unbewohnt, doch mit 2 Forts u. Hafen für Galeeren …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Port Cros — (spr. pōr krō), eine der Hyèrischen Inseln (s. d.), in der östlichen Gruppe derselben, ist 4,5 km lang, 2,5 km breit, bis 207 m hoch, hat einen kleinen Hafen und Befestigungswerke …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Port-Cros —   [pɔr kro], eine der Hyèrischen Inseln (Hyères), Südfrankreich, 6,4 km2 …   Universal-Lexikon

  • Port-Cros — Vorlage:Infobox Insel/Wartung/Fläche fehltVorlage:Infobox Insel/Wartung/Höhe fehlt Port Cros Hafen von Port Cros Gewässer …   Deutsch Wikipedia

  • Port-Cros-Nationalpark — 43.0041449829926.39541625976567Koordinaten: 43° 0′ 15″ N, 6° 23′ 43″ O …   Deutsch Wikipedia

  • Port-Cros National Park — Geobox|Protected Area name = Port Cros National Park native name = Parc national de Port Cros other name = other name1 = category local = National Park of France category iucn = II image size = image caption = Coast of Port Cros, view to mainland …   Wikipedia

  • Nationalpark Port-Cros — Blick auf den Hafen von Port Cros und das darüber liegende Fort du Moulin …   Deutsch Wikipedia

  • Parc national de Port-Cros — Catégorie UICN II (parc national) Identifiant 663 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.