Ponts de l'Ile


Ponts de l'Ile

Ponts de l'Île

Ponts de l'Île
Ponts Ile Genève.JPG
Pays Suisse Suisse
Ville Genève
Latitude
Longitude
46° 12′ 18″ Nord
       6° 08′ 35″ Est
/ 46.20503735019695, 6.143052577972412
Franchit le Rhône
Fonction routier
Matériau béton

  Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Ponts de l'Île

  Géolocalisation sur la carte : Genève

(Voir situation sur carte : Canton de Genève)
Ponts de l'Île
Listes

Ponts remarquables les plus longssuspendusà haubansen arcromainscantilever

Les deux ponts de l'Île sont des ponts routiers sur le Rhône, situés dans le canton de Genève, en Suisse.

Sommaire

Localisation

Les deux ponts de l'Île, regroupés sous le nom de « pont de l'Île », sont deux ponts reliés. Ensemble, ils forment le quatrième pont en amont du Rhône après sa sortie du lac Léman. Ils sont construit directement sur l'île qui se trouve au milieu du Rhône, d'où leur nom.

Histoire

L'île, située peu après que le Rhône sort du lac, est probablement la principale raison de l'édification d'une ville à cet endroit. En effet, la première mention de Genève dans l'histoire est le fait de Jules César dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules où il indique avoir détruit le pont, alors en bois, en 58 avant J.-C. Par la suite, les Romains le reconstruiront plus solidement.

Au XIIIe siècle, un château fort est construit sur l'île pour surveiller et repousser les Savoyards qui pourtant, après un long siège, finissent par s'en emparer en 1287. À la fin du Moyen Âge, le pont est habité à partir du milieu du XVe siècle et doublé sur la partie gauche d'un second pont en amont entre 1540 et 1560.

Appelé « grand pont » au XVIIe siècle, le double pont de la rive gauche du fleuve est alors un quartier marchand animé, comportant notamment plusieurs ateliers qui profitent des moulins installés en aval du pont. Cependant, le quartier ainsi que le pont sont totalement détruits par un incendie la nuit du 17 janvier 1670. Tout en ordonnant la reconstruction rapide du pont, les autorités vivant alors quasiment exclusivement sur la rive gauche interdisent toute construction sur le nouvel ouvrage, créant ainsi la place Bel-Air à l'entrée du pont.

À partir de 1871, les anciens ponts de bois, soutenus par des pieux et goudronnés sur leurs tabliers, sont remplacés par quatre ponts identiques en métal dont la construction s'étendra sur quatre hivers successifs. Finalement, en 1874, les deux ponts de la rive gauche sont réunis par une plateforme de 21,65 mètres de large, créant un espace public de 600 m². Les deux ponts de la rive droite — le pont de Coutance et le pont des Frises — subissent la même opération en 1887. Ces ouvrages seront à nouveau remplacés par de nouveaux ponts en béton entre 1894 et 1896 puis totalement refaits en 1951. Depuis cette date, la séparation des quatre ponts n'est plus visible, l'ensemble ne faisant plus qu'une place (appelée place de l'Île ou plus simplement en l'Île par les autochtones) où se trouvent de nombreuses boutiques et commerces.

Aujourd'hui, l'ouvrage doit être restauré : le projet de nouvelle ligne de tramway des TPG reliant Cornavin à Bernex nécessite également des travaux puisque, en l'état actuel, les ponts ne supportent pas le passage de tels véhicules. Il a donc été décidé de reconstruire entièrement les quatre ponts, par étapes, dès la fin 2008. La durée prévue des travaux est de 30 mois.

Passerelle de l'Île

Passerelle de l'Île

En aval des ponts de l'Île se trouve également une passerelle piétonne, qui ne relie que la rive gauche à l'île, formée d'un tablier en profilés métalliques recouvert de béton asphalté.

Originellement, deux passerelles sont construites en 1876 par Jean-Marie Gignoux pour permettre d'accéder facilement au marché couvert permanent qui se tient en l'Île. Si la passerelle de la rive droite a été détruite en 1936 pour permettre la construction du quai Turrettini, celle de la rive gauche est inscrite en 1993 à l'inventaire du canton des objets dignes d'être protégés.

Voir aussi

Sources

  • Portail des transports Portail des transports
  • Portail de Genève et son canton Portail de Genève et son canton
Ce document provient de « Ponts de l%27%C3%8Ele ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ponts de l'Ile de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ponts de l'Île — Pays  Suisse Localité …   Wikipédia en Français

  • Ponts de l'île — Pays  Suisse Ville Gen …   Wikipédia en Français

  • Île de la Cité — Île de la Cité, vue du pont de la Tournelle Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Ile des Cygnes (Paris) — Île des Cygnes (Paris) Pour les articles homonymes, voir Île des Cygnes. L île des Cygnes vue de la Tour Eiffel …   Wikipédia en Français

  • Île des Cygnes (Paris) — Pour les articles homonymes, voir Île des Cygnes. L île des Cygnes vue de la Tour Eiffel …   Wikipédia en Français

  • Île des cygnes (paris) — Pour les articles homonymes, voir Île des Cygnes. L île des Cygnes vue de la Tour Eiffel …   Wikipédia en Français

  • Ile Perrot — Île Perrot L Île Perrot, découpée par municipalités : Jaune : Notre Dame de l Île Perrot Bleu : Terrasse Vaudreuil Rouge : Pincourt Vert : Ville de l Ile Perrot Article connexe : L Île Perrot. L Île Perrot est une… …   Wikipédia en Français

  • Île-Perrot — L Île Perrot, découpée par municipalités : Jaune : Notre Dame de l Île Perrot Bleu : Terrasse Vaudreuil Rouge : Pincourt Vert : Ville de l Ile Perrot Article connexe : L Île Perrot. L Île Perrot est une île de l …   Wikipédia en Français

  • Île de San Pietro di Castello — San Pietro di Castello (it) Vue du canal, de l île et du campanile de San Pietro …   Wikipédia en Français

  • Ile-Saint-Denis — L Île Saint Denis 48°56′12″N 02°20′20″E / 48.93667, 2.33889 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.