Pompe oleohydraulique


Pompe oleohydraulique

Pompe oléohydraulique

Symbole d'une pompe hydraulique.

Une pompe oléohydraulique (volumétrique de haute précision) est un générateur de débit d'huile. Elle transforme l'énergie mécanique en énergie hydraulique ou hydrostatique (fluide facile à transporter dans des canalisations vers des récepteurs, vérin ou moteur hydraulique). Elle est souvent appelée pompe hydraulique, bien qu'elle n'utilise pas d'eau.

Les caractéristiques principales sont la cylindrée et leur capacité à résister à la pression.

Une pompe ne crée pas de pression, mais un débit. C'est la résistance du récepteur, (moteur ou vérin) qui crée par son travail une montée en pression.

À ce moment l'énergie oléohydraulique se transforme à nouveau en énergie mécanique linéaire ou rotative.

Sommaire

Calcul de la puissance hydraulique délivrée par une pompe

P_h = \frac{p \cdot q}{600}

  • p : différence de pression (exprimée en bar) entre l'aspiration et le refoulement
  • q : débit volumique (exprimé en litre par minute)
  • Ph : puissance hydraulique (exprimée en kilowatt)

Exemple : 100 bar × 100 L/min / 600 = 16,66 kW

Pour calculer la puissance mécanique absorbée par la pompe, il faut ajouter à la puissance hydraulique les pertes dues au rendement. Le rendement dépend de la technologie de la pompe utilisée et de la pression d'utilisation.

autres Calcul hydraulique ici

Pression d'utilisation

Rarement moins de 50 bar, car les pompes les plus standards et les moins chères à engrenages externes supportent en pointe souvent plus de 250 bar.

  • 210 bar soit 3000 psi est un standard souvent utilisé et qui permet aux pompes à engrenages de travailler confortablement.
  • 420 bar soit 6000 psi est généralement un maximum réservé pour la Transmission hydrostatique en circuit fermé avec des pompes maximator.
  • 700 bar est un standard souvent utilisé pour les vérins de manutention type Enerpac ou Maximator.
  • Jusque 7000 bar pour les pompes hydropneumatiques de type Maximator (épreuves hydrauliques).
  • Jusque 10000 bar pour les multiplicateurs de pression.

Plusieurs milliers de bars peuvent donc être atteints, pour des bancs d'épreuve par exemple ou l'autofrettage des tubes sous pression.

Il existe des pompes rotatives à entrainement magnétique permettant d'effectuer une circulation d'un liquide ou d'un gaz (type CO2 supercritique) dans une boucle fermée à 350 bar et 343°C avec un débit de 50 litre/min.

Types

Les type de pompe hydraulique sont des combinaisons des principes ci dessous :

  • Cylindrée fixe
  • Cylindrée variable
  • Circuit ouvert
  • Circuit fermé
  • Un ou deux sens de débit
  • Drainage interne ou externe
  • Simple et multi corps empilé
  • Hydropneumatique
  • Auto régulatrice, load sensing

Conception mécanique principale

Un limiteur de pression est l'élément de sécurité indispensable.

Applications

Cavitation

La cavitation a un effet destructeur principalement sur les glaces des pompes oléohydraulique haute pression : les micros explosions arrachent la matière et détruisent la pompe. Les causes fréquentes sont une dépression trop forte à l'aspiration, par exemple à cause d'un filtre d'aspiration colmaté, ou des prises d'air sur l'aspiration.

Glace de pompe oléohydraulique détruite par la cavitation

Voir aussi

Ce document provient de « Pompe ol%C3%A9ohydraulique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pompe oleohydraulique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pompe oléohydraulique — Symbole d une pompe hydraulique. Pompe hydraulique rexroth A4VSO, cylindrée 250 180 cm3 …   Wikipédia en Français

  • Pompe hydraulique — Pompe oléohydraulique Symbole d une pompe hydraulique. Une pompe oléohydraulique (volumétrique de haute précision) est un générateur de débit d huile. Elle transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique ou hydrostatique (fluide facile à… …   Wikipédia en Français

  • Oleohydraulique — Oléohydraulique L oléohydraulique est un domaine de la mécanique des fluides portant sur la gestion des huiles en mouvement. Pourquoi l huile est elle utilisée comme fluide transfert ? À cette question, les deux principales réponses sont les …   Wikipédia en Français

  • Pompe a pistons axiaux — Pompe à pistons axiaux Les pompe hydraulique à pistons axiaux ou aussi pompe oléohydraulique Les pistons sont situés parallèlement ou incliné part rapport à l axe d entraînement Le cœur de la pompe est constitué d un barillet, glaces et pistons… …   Wikipédia en Français

  • Oléohydraulique — L oléohydraulique est un domaine de la mécanique des fluides portant sur la gestion des huiles en mouvement. Pourquoi l huile est elle utilisée comme fluide transfert ? À cette question, les deux principales réponses sont les suivantes  …   Wikipédia en Français

  • Pompe — Pour les articles homonymes, voir Pompe (homonymie). Une pompe est un dispositif permettant d aspirer et de refouler un fluide. Les pompes modernes ont été développées à partir du XVIIIe siècle. Cependant, l ancienne pompe à godets fut… …   Wikipédia en Français

  • Pompe centrifuge — Une pompe centrifuge est une machine rotative qui pompe un liquide en le forçant au travers d’une roue à aube ou d une hélice appelée impulseur. C’est le type de pompe industrielle le plus commun. Par l’effet de la rotation de l’impulseur, le… …   Wikipédia en Français

  • Pompe à pistons axiaux — Les pompe hydraulique à pistons axiaux ou aussi pompe oléohydraulique Les pistons sont situés parallèlement ou inclinés part rapport à l axe d entraînement. Le cœur de la pompe est constitué d un barillet, de glaces de distribution et de pistons …   Wikipédia en Français

  • Circulateur — Pompe Pour les articles homonymes, voir Pompe (homonymie). Une pompe est un dispositif permettant d aspirer et de refouler un fluide. Les Romains en avaient jeté le principe et mené les premières applications, mais les pompes modernes ont été… …   Wikipédia en Français

  • Gonfleur — Pompe Pour les articles homonymes, voir Pompe (homonymie). Une pompe est un dispositif permettant d aspirer et de refouler un fluide. Les Romains en avaient jeté le principe et mené les premières applications, mais les pompes modernes ont été… …   Wikipédia en Français