Polyxene


Polyxene

Polyxène

Polyxène sacrifiée par Néoptolème sur la tombe d'Achille, amphore tyrrhénienne à figures noires, 570-550 av. J.-C., British Museum (GR 1897.7-27.2)

Dans la mythologie grecque, Polyxène (en grec ancien Πολυξένη / Polyxénê), fille de Priam et d'Hécube, est une princesse troyenne.

Sommaire

Mythe

Elle fut aimée d'Achille qui la vit pendant une trève lors de la guerre de Troie. Il la fit demander en mariage à Hector. Le prince troyen la lui promit, s'il voulait trahir le parti des Grecs ; mais une condition si honteuse ne put qu'exciter l'indignation d'Achille, sans cependant diminuer son amour. Lorsque Priam alla réclamer le corps de son fils, il mena avec lui la princesse, pour être plus favorablement reçu.

En effet, on dit que le prince grec renouvela sa demande, et consentit même à aller secrètement épouser Polyxène, en présence de sa famille, dans un temple d'Apollon qui se trouvait entre la ville et le camp des Grecs. Pâris et Déiphobe, son frère, s'y rendirent avec Priam, et, au moment où Déiphobe tenait Achille dans ses bras, Pâris lui porta un coup mortel.

Polyxène, au désespoir de la mort d'un prince qu'elle aimait, et d'en être la cause innocente, se retira au camp des Grecs où elle fut reçue avec honneur par Agamemnon.

Sur la fin malheureuse de cette princesse, il existe deux versions bien différentes :

  • selon les uns, s’étant dérobée pendant la nuit, elle se rendit sur le tombeau de son époux et se perça le sein (terme signifiant la poitrine...) ;
  • une autre tradition plus connue rapporte que Polyxène fut immolée par les Grecs (notamment Néoptolème) sur le tombeau d'Achille. C’est elle qu'ont suivie Euripide dans sa tragédie Hécube, et Ovide dans ses Métamorphoses.

Évocations artistiques

Achille et Polyxène est la dernière tragédie lyrique de Jean-Baptiste Lully, écrite en 1687 et restée inachevée. L'œuvre fut terminée par un de ses élèves, Pascal Collasse.

Source

Voir aussi

Bibliographie

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Polyx%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Polyxene de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • POLYXÈNE — Solution solide formée de nombreux complexes isomorphes, qui contient en moyenne 83 p. 100 de platine, 10 p. 100 de fer, jusqu’à 7 p. 100 d’iridium, et des traces de palladium, de rhodium, de cuivre et de nickel; on nomme souvent platine natif ce …   Encyclopédie Universelle

  • Polyxène — Pour les articles homonymes, voir Polyxène (homonymie). Polyxène sacrifiée par Néoptolème sur la tombe d Achille, amphore tyrrhénienne à fi …   Wikipédia en Français

  • polyxène — (po li ksè n ) s. m. Nom donné an platine natif ferrifère …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Polyxène le sophiste — (né v. 400 av. J. C. ), était un philosophe de la Grèce antique de l école l école philosophique de Mégare. Sa vie Compagnon ou ami de Bryson dit l Achéen, un autre dialecticien, il fut aussi contemporain de Platon, et partit comme lui auprès du… …   Wikipédia en Français

  • Polyxène (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Polyxène ou Polyxénos (forme masculine) est un nom d origine grecque. Dans la mythologie grecque, Polyxène est une princesse troyenne. Polyxène le… …   Wikipédia en Français

  • Polyxène de Hesse-Rheinfels-Rotenburg — Pour les articles homonymes, voir Polyxène (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Polyxène Sforza — Pour les articles homonymes, voir Polyxène (homonymie). blason des Sforza …   Wikipédia en Français

  • Polyxène le Sophiste — Pour les articles homonymes, voir Polyxène (homonymie). Polyxène le Sophiste (né v. 400 av. J. C. ), était un philosophe de la Grèce antique de l école l école philosophique de Mégare. Sa vie Compagnon ou ami de Bryson dit l Achéen, un autre… …   Wikipédia en Français

  • Polyxene von Hessen-Rotenburg-Rheinfels — Polyxena von Hessen Rotenburg (* 21. September 1706 in Langenschwalbach; † 13. Januar 1735 in Turin) war die zweite Frau von Karl Emanuel I., (italienisch: Carlo Emanuele I.), König von Sardinien Piemont und als Karl Emanuel III. Herzog von …   Deutsch Wikipedia

  • (595) Polyxene — (595) Polyxène L astéroïde (595) Polyxène a été ainsi baptisé en référence à la princesse troyenne Polyxène. Lien externe (en) Caractéristiques et simulation d orbite sur la page Small Body Database du JPL [java] …   Wikipédia en Français