Polythéiste


Polythéiste

Polythéisme

Cortège des dieux, sarcophage de Prométhée, v. 240 ap. J.-C., musée du Louvre

Le polythéisme est un système religieux qui admet l'existence de plus d'un dieu. Les religions répondant en première approche à ce critère sont trop nombreuses depuis l’antiquité jusqu’à nos jours pour être énumérées. Le terme, né dans l’ensemble judéo-chrétien pour en distinguer des religions souvent mal connues, constitue un qualificatif commode pour une classification large et peu précise, mais montre ses limites lors des études plus poussées.

L’étude des religions a en effet mis en évidence plusieurs types de relations possibles entre les différents dieux dans les différents systèmes polythéistes, et la multiplicité des destinataires du culte dans certaines formes de monothéisme (culte des saints, prières aux marabouts morts etc.), remettant en question les classifications traditionnelles polythéisme / monothéisme / dualisme. Des notions plus précises comme la monolâtrie (croyance à l’existence de plusieurs dieux mais culte rendu exclusivement à l’un d’entre eux) ou l’hénothéisme (il existe un dieu suprême au-dessus des autres dieux, parfois considérés comme ses manifestations) sont apparues. Les termes polythéiste et monothéiste restent marqués d'une connotation d'infériorité pour le premier et de supériorité pour le second qui influencent leur emploi.

Sommaire

Origine du terme

Dieux du Panthéon grec

Le terme, qui vient du grec poly (nombreux) et theoi (dieux), a été inventé par l’auteur juif Philon d'Alexandrie (-12 ~ 54) pour argumenter avec les Grecs. Lors de l’expansion du christianisme autour du bassin méditerranéen et en Europe, les non-chrétiens /non-juifs furent appelés simplement gentils (terme utilisé à l'origine par les Juifs pour désigner les non Juifs) ou paiens (gens du pays), ou encore, de façon clairement péjorative, idolâtres (adorateurs de « faux » dieux). Jean Bodin aurait relancé l’emploi du terme polythéiste en 1580.[1] Il s’agit donc d’une définition née dans un contexte idéologique particulier témoignant d’une vision simple et dualiste opposant la croyance en un dieu unique donc vrai à la croyance en plusieurs dieux forcément faux.

Aspects du polythéisme

Ils sont divers car chaque système polythéiste l’est à sa manière, et peut comprendre des sous-systèmes dans lesquels l’interprétation des dieux et de leurs relations diffèrent. Par ailleurs, certaines religions ne sont plus accessibles que par des traces archéologiques difficilement interprétables, des mythes et des textes littéraires (épopée etc.). Or la place d’un dieu dans un mythe ou dans une œuvre comme l’Odyssée ne reflète pas exactement sa place dans le culte.

Dieux du Panthéon egyptien

Dans les systèmes polythéistes, il y a partage des domaines d’influence ou de compétence entre les dieux. Ce partage peut être territorial (dieu dont le pouvoir s’étend sur un territoire limité), ethnique ou professionnel (dieu compétent seulement pour un clan ou un groupe professionnel), ou autre (dieu gouvernant un phénomène naturel, l’outre-tombe, les mariages etc.). Néanmoins, il y a tendance au cumul de plusieurs fonctions par certains dieux importants ; la divinité cumulatrice peut ne pas être la même pour différents groupes humains appartenant au même ensemble religieux, certains dieux faisant l’objet de préférences locales, par exemple.


On prête en général aux divers dieux des relations de type familial ou social (subordonné/supérieur hiérarchique). L’ensemble des dieux d’une religion est appelé panthéon (du grec pan « tout » et theos « dieux »). Ces panthéons peuvent présenter des variantes ; il n’est pas rare que des groupes ayant les mêmes dieux ne leur prêtent pas exactement les mêmes relations. Ils ne sont pas figés, pouvant accueillir de nouvelles divinités ou admettre une redéfinition des rapports entre dieux.

Souvent il existe une entité supérieure plus rarement invoquée que les dieux populaires, qui peut être la plus haute divinité du panthéon, comme le dieu Nzambi dans la religion africaine des Lundas, ou une entité plus abstraite, comme le Ciel de la religion chinoise.

Vue des monothéismes sur les polythéismes

Le polythéisme est un terme qui peut être ambigü. Par exemple, contrairement aux vues traditionnelles occidentales, l’hindouisme n'est défini par ses adeptes ni comme polythéiste ni comme monothéiste, mais comme hénothéiste ou même panenthéiste. Les musulmans considèrent le polythéisme comme un péché nommé shirk et disposent de critères précis pour le définir.

Liste de religions polythéistes

Quelques religions polythéistes (au sens large) ; certaines de ces religions ou certaines de leurs interprétations peuvent également être qualifiées de moniste, dualiste ou panthéiste :

La qualification populaire de « religion polythéiste » de l'Égypte antique est remis en cause selon les égyptologues actuels qui y voient un monothéisme polymorphe (un seul Dieu présenté sous différents aspects en fonction de son interaction avec le monde).

Notes

  1. F Schmidt Gordon & Breach The Inconceivable Polytheism: Studies in Religious Historiography (History & Anthropology Series), Science Publishers I

Voir aussi

  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Polyth%C3%A9isme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Polythéiste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • polythéiste — [ pɔliteist ] n. et adj. • 1725; de polythéisme ♦ Qui croit en plusieurs dieux; relatif au polythéisme. Religion polythéiste. ⊗ CONTR. Monothéiste. ● polythéiste adjectif et nom Relatif au polythéisme ; qui adhère au polythéisme. ● polythéiste… …   Encyclopédie Universelle

  • polythéiste — (po li té i st ) s. m. Celui, celle qui professe le polythéisme. •   Admettre plusieurs intelligences supérieures toutes essentiellement bonnes, c est être polythéiste, DIDER. Ess. s. la vertu..    Adj. Populations polythéistes. Religions… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • POLYTHÉISTE — s. des deux genres Celui, celle qui professe le polythéisme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • POLYTHÉISTE — n. des deux genres Celui, celle qui professe le polythéisme. Il s’emploie aussi adjectivement. Les religions polythéistes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Polythéisme — Cortège des dieux, sarcophage de Prométhée, v. 240 ap. J. C., musée du Louvre Le polythéisme est un système religieux qui admet l existence de plus qu un dieu. La religion polythéiste la plus répandue est l hindouisme. Les religions… …   Wikipédia en Français

  • Polytheisme — Polythéisme Cortège des dieux, sarcophage de Prométhée, v. 240 ap. J. C., musée du Louvre Le polythéisme est un système religieux qui admet l existence de plus d un dieu. Les religions répondant en première approche à ce critère sont trop… …   Wikipédia en Français

  • Polythéistes — Polythéisme Cortège des dieux, sarcophage de Prométhée, v. 240 ap. J. C., musée du Louvre Le polythéisme est un système religieux qui admet l existence de plus d un dieu. Les religions répondant en première approche à ce critère sont trop… …   Wikipédia en Français

  • Controverse autour de l'hindouisme — Controverses autour de l hindouisme L hindouisme est critiqué pour certaines traditions sociales jugées régressives et passéistes, telles que : La dot que les parents doivent assurer à la mariée (que la constitution indienne a rendue… …   Wikipédia en Français

  • Controverses autour de l'Hindouisme — L hindouisme est critiqué pour certaines traditions sociales jugées régressives et passéistes, telles que : La dot que les parents doivent assurer à la mariée (que la constitution indienne a rendue illégale), pratiquée d ailleurs par toutes… …   Wikipédia en Français

  • Controverses autour de l'hindouisme — La satî (« vertueuse », fidèle jusque dans la mort), symbole du dévouement total de la femme à son mari, qui consiste pour la veuve à monter sur le bûcher du défunt et mourir brûlée vive. Pratique tardive en Inde (VIe siècle apr. J. C.) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.