Polyidos


Polyidos

Dans la mythologie grecque, Polyidos (en grec ancien Πολύιδος / Polýidos), fils de Céranos, est un devin d'Argos[1] ou de Corinthe[2],[3].

Mythe

Polyidos a un fils, Euchénor, à qui il prédit « qu'il mourrait, dans ses demeures, d'un mal cruel, ou que les Troiens le tueraient parmi les nefs des Akhaiens[4]. » Pausanias lui prête aussi deux filles, Astycratie et Manto[5].

Il apparaît dans plusieurs épisodes de la mythologie grecque. C’est lui, en particulier, qui conseille à Bellérophon, désireux de capturer le cheval ailé Pégase, de passer une nuit dans le temple d’Athéna pour trouver la solution qu’il recherche[3]. Venu à Mégare pour purifier Alcathoos du meurtre de son fils Callipolis, il y érige aussi un temple de Dionysos Patroos et une statue de bois pour honorer le dieu[5].

Néanmoins le principal récit auquel il est associé est la résurrection de Glaucos[6] : Minos, roi de Crète, a un fils, Glaucos, qui s’est noyé dans une jarre de miel. Un oracle (probablement l’oracle de Delphes ou Apollon lui-même) fait savoir à Minos que seul l’homme qui pourrait expliquer le changement de couleur d’une des vaches du troupeau royal serait à même de sauver son fils — cette vache, blanche le matin, devient dans la journée rouge puis noire. C’est Polyidos qui avance l’explication que l’animal change de couleur comme le fait la mûre en train de mûrir. Minos enferme alors le devin avec son fils Glaucos, en lui intimant l’ordre de le ressusciter. Polyidos, qui ne sait comment s’y prendre, voit soudain arriver dans la salle un serpent, qu’il tue. Entre alors un second serpent, qui tient dans sa gueule une herbe, grâce à laquelle il ramène à la vie son compagnon. Polyidos s’empare alors de l’herbe et en frotte le corps de Glaucos, qui ressuscite.

La légende de Polyidos et Glaucos inspira plusieurs tragédies, aujourd'hui perdues, notamment Les Crétoises d'Eschyle[7], Les Devins de Sophocle et Polyidos d'Euripide.

Notes

  1. Suivant son ascendance, Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], III, 3, 2 et Palaiphatos, Histoires incroyables [détail des éditions] [lire en ligne], XXVI.
  2. Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], XIII, 664.
  3. a et b Pindare, Odes [détail des éditions] [lire en ligne], Olympiques, XIII, 104. Polyidos n'est pas nommé mais simplement désigné comme « fils de Céranos ».
  4. Iliade, XIII, 667-668 (extrait de la traduction de Leconte de Lisle). Dans les vers suivants (669-672), Homère raconte qu'Euchénor est tué par Pâris au siège de Troie.
  5. a et b Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], I, 43, 5.
  6. Apollodore, III, 3, 1, repris par Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], CXXXVI.
  7. (en) Herbert Weir Smyth, Aeschylus, sv. KRÊSSAI [lire en ligne].

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Polyidos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Polyĭdos — (Polyīdos), Wahrsager in Korinth od. Argos, s. u. Glaukos 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Polyidos — {{Polyidos}} Ein Seher, der den toten Glaukos (2)* wiederbelebte …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Glaucos (Crète) — Pour les articles homonymes, voir Glaucos. Dans la mythologie grecque, Glaucos est le fils de Minos et de Pasiphaé. Il est le frère d Androgée, Ariane, Phèdre, Deucalion, Catrée, Acallis et de Xénodicé. Encore enfant, Glaucos se noya dans une… …   Wikipédia en Français

  • Glaucos fils de Minos — Pour les articles homonymes, voir Glaucos. Dans la mythologie grecque, Glaucos est le fils de Minos et de Pasiphaé. Il est le frère d Androgée, Ariane, Phèdre, Deucalion, Catrée, Acallis et de Xénodicé. Encore enfant, Glaucos se noya dans une… …   Wikipédia en Français

  • Ephesian Tale — The Ephesian Tale of Anthia and Habrocomes by Xenophon of Ephesus is a novel written in the mid 2nd century CE. Translator Graham Anderson sees the Ephesiaca as a specimen of penny dreadful literature in antiquity. Moses Hadas, an earlier… …   Wikipedia

  • Glaukos [2] — Glaukos, 1) Sohn des Anthedon u. der Alkyone, ein Fischer zu Anthedon in Böotien. Einst hatte er gefangene Fische geschlachtet u. auf den Rasen gelegt; plötzlich sprangen diese lebendig empor u. wieder in das Meer. G. kostete die Kräuter, worauf… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Glaukos — {{Glaukos}} 1. Ein Fischer aus Boiotien, der durch ein wunderbares Kraut in einen unsterblichen, weissagenden Meergott verwandelt wurde (Ovid, Metamorphosen XIII 904 – XIV 74). Ovid läßt ihn erfolglos um Skylla (1)* werben sowie Kirke* ebenso… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Апель, Иоганн Август — Иоганн Август Апель Johann August Apel …   Википедия

  • Aristophanes — (Unicode|Ἀριστοφάνης, pronEng|ˌærɪˈstɒfəniːz in English, ca. 446 BC – ca. 386 BC), son of Philippus, was a Greek Old Comic dramatist. He is also known as the Father of Comedy and the Prince of Ancient Comedy . [… …   Wikipedia

  • Johann August Apel — (september 17, 1771 ndash; August 9, 1816) was a German writer and jurist. Apel was born in Leipzig. His tale Die Jägerbraut formed the basis for the libretto of Der Freischütz . Works * Die Aitolier (1806) * Das Gespensterbuch (1810) * Kalliroe… …   Wikipedia