Politique de la Thailande

Politique de la Thailande

Politique de la Thaïlande

Thaïlande

Armoiries de la Thaïlande
Cet article fait partie de la série sur la
politique de la Thaïlande,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

Sommaire

Régime politique

Indépendante depuis 1238, la Thaïlande, appelée officiellement royaume de Thaïlande, est le seul pays du Sud-Est asiatique qu'aucune puissance étrangère n'ait jamais colonisé, bien que partiellement occupé durant l'entente cordiale franco-britannique, par ces 2 pays puis par le Japon. Monarchie constitutionnelle depuis 1932, le système politique thaïlandais se distingue toutefois de son modèle britannique par une kyrielle de différences, toutes en subtilités.

Le système électoral national permet d'élire les 393 membres de la Chambre basse (Saphaa Phuu Thaen Ratsadon, ou Chambre des députés, dont les membres sont investis d'un mandat de quatre ans), ainsi que le Premier ministre. La désignation des 270 sénateurs de la Chambre haute (Wuthisaphaa ou Sénat, dont le mandat est de six ans) relève, quant à elle, de l'autorité du Premier ministre. En Thaïlande, le Sénat est moins puissant que la Chambre des députés à laquelle revient le vote et la promulgation des lois, tandis que le Sénat vote les amendements à la Constitution. Onze partis politiques présentent des candidats aux élections nationales, mais seuls cinq d'entre eux reçoivent la faveur des électeurs : le Parti démocrate, le Parti des aspirations nouvelles, le Parti de la nation thaïe, le Parti du développement national et le parti Thai rak Thai (« les Thaïs aiment les Thaïs »).

Vie politique

La Thaïlande a connu dix-huit coups d'Etat depuis 1932.[1]

Coup d'État de septembre 2006

Le 19 septembre 2006, l’armée thaïlandaise a lancé un coup d’État contre le Premier ministre Thaksin Shinawatra, qui a déclaré l’état d'urgence depuis New York, où il assistait à l’assemblée générale des Nations unies. Des blindés ont entouré les bureaux du gouvernement à Bangkok et les militaires ont pris le contrôle des chaînes de télévision, avant d’annoncer l’instauration d’une autorité provisoire fidèle au roi de Thaïlande.

Constitution d'août 2007

Le 19 août 2007, lors du premier référendum de l'histoire du pays, les Thaïlandais ont approuvé, avec une majorité de 58,34 % et un taux de participation de 55 %, la nouvelle Constitution qui selon la junte devrait permettre la tenue d'élections législatives et le retour de la démocratie en décembre 2007.

Notes et références

Ce document provient de « Politique de la Tha%C3%AFlande ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Politique de la Thailande de Wikipédia en français (auteurs)


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»