Pol Bury


Pol Bury
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bury.

Pol Bury, né à Haine-Saint-Pierre (La Louvière) dans la province de Hainaut le 26 avril 1922 et décédé à Paris le 28 septembre 2005, est un peintre et sculpteur belge. Régent de Cinématoglyphe du Collège de 'Pataphysique.

Sommaire

Biographie

Pol Bury (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Il s’est adonné au dessin, à la peinture, à la sculpture, mais aussi à l’écriture, à la création de bijoux et la construction de fontaines. Il est considéré comme un artiste contemporain majeur et reconnu internationalement.

En 1938, alors âgé de 16 ans, il entame des études artistiques (peinture-dessin) à l’Académie des Beaux-arts de Mons. À cette époque, il fit une première rencontre importante en la personne d’Achille Chavée, un maître à penser du surréalisme en Wallonie. C’est ainsi que Pol Bury appartiendra au groupe surréaliste « Rupture » fondé par le poète wallon Achille Chavée en 1934. Tout d’abord influencé par Yves Tanguy, il adhère, comme de nombreux membres du groupe, à l’idéologie communiste et peint ses premiers tableaux surréalistes. Il rencontrera ensuite Magritte et participera à l’exposition internationale du surréalisme en 1945.

En 1947, sa peinture prend une nouvelle orientation, celle de l’abstraction. Il rencontre alors Christian Dotremont et Pierre Alechinsky, les fondateurs du groupe CoBrA. Il prit part à ce mouvement de 1948 à 1951, d’une part en contribuant à la rédaction et l’illustration de la revue Cobra et d’autre part, en participant aux expositions du groupe. En 1952, Pol Bury est un des fondateurs du groupe Art Abstrait qui correspond mieux à ces aspirations artistiques du moment. À cette époque, il admire et étudie l’œuvre de Mondrian et certaines de ces peintures approchent le style de Miro.

En 1953, il découvre les œuvres de Calder, abandonne peu à peu la peinture et réalise ses premiers plans mobiles. Durant cette même année, il crée, avec André Balthazar, l’Académie de Montbliard, institution d’où sortira plus tard le Daily-Bul, une revue qui deviendra une maison d’édition. Pol Bury est, depuis lors, considéré comme un des pères du cinétisme, il réalise des œuvres en mouvement, le mouvement étant un « symbole de précision et de calme d’une méditation en action ». Ses matériaux de prédilection sont le bois, le liège, l’inoxydable et le cuivre.

Sa première exposition personnelle eut lieu en 1961 à Paris, date à laquelle il s’y installa. Trois ans plus tard, il partit pour les États-Unis, il enseigna 6 mois à l’université de Berkeley et trois mois au College of art and design de Minneapolis.

En 1964 Pol Bury représente la Belgique à la Biennale de Venise.

Au cours des années 1970, deux rétrospectives de son œuvre circuleront respectivement à travers les États-Unis et l’Europe.

En 1976, il créa sa première fontaine hydraulique. S’inscrivant toujours dans le mouvement cinétique, ses sculptures, autrefois silencieuses, font maintenant du bruit. Depuis lors, Pol Bury n’a cessé de concevoir de nouvelles fontaines, toutes plus surprenantes les unes que les autres, utilisant successivement les cylindres, les sphères, les coupelles et les triangles, le tout en acier inoxydable. Dans ces fontaines, l’eau est utilisée pour déséquilibrer l’équilibre instable de volume d’acier. Bien que ces fontaines constituent une part importante de son œuvre, il ne faut pas oublier que Pol Bury fut aussi écrivain, critique d’art, éditeur, poète, créateur de bijoux et réalisateur de plusieurs courts métrages expérimentaux.

Ce sont surtout ses reliefs et ses sculptures cinétiques qui ont donné à l’artiste sa place dans l’histoire de l’art du XXe siècle. Il est maître du mouvement lent ; il maîtrise le temps dans ses réalisations mobiles qui surprennent à tout moment le visiteur. Ses fontaines participent à la même veine et déconcertent de la même façon. Elles dégagent à la fois quelque chose de troublant et une grande sérénité. Elles amusent et s’installent dans tout espace où l’eau peut jouer : ville ou campagne, parc historique ou espace contemporain... Qu’elles soient à tubes ou à bulles, en acier, en cuivre ou en une autre matière, les fontaines de Bury font appel au génie créateur de l’artiste et à son imagination technique et mathématique.

Pol Bury est décédé le 27 septembre 2005 à Paris alors qu’une importante exposition de ces fontaines était en cours au Château de Seneffe. Il avait lui-même choisi ce lieu, estimant que « quand une fontaine est dans la nature, elle atteint son point final, son apogée. Elle respire et s’oxygène. »

Sculptures

  • Sculpture de sphères au Palais-Royal à Paris
  • Sculpture de sphères en équilibre devant le palais de justice d’Avignon
  • Sculpture de sphères place Romagné à Conflans-Sainte-Horine
  • Sept Sphères dans une demi-sphère, fontaine (1984), Fondation Pierre Gianadda, parc de sculptures, Martigny, Suisse

Livres illustrés

Bibliographie sélective

  • Irène, Scut, Magritte & C°, Bruxelles, Musée Royaux des Beaux-Arts de Belgique, 1996, 558 p.
  • Xavier Canonne, Le surréalisme en Belgique, 1924-2000, Fonds Mercator, Bruxelles, 2006 (ISBN 90-6153-659-6); Actes Sud, Paris, 2007, 352 p (ISBN 9782742772094)
  • Bouvard & Pécuchet précurseurs des avant-gardes, Caen, Envois L'Échoppe, 1987 (ISBN 2-905657-23-5)

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pol Bury de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pol Bury — (* 26. April 1922 in Haine Saint Pierre, Belgien; † 28. September 2005 in Paris) war ein belgischer Maler und Bildhauer. Leben Pol Bury studierte 1938/39 an der Académie des Beaux Arts in Mons. 1939 war er Gründungsmitglied der Group Rapture .… …   Deutsch Wikipedia

  • Pol Bury — (April 26, 1922 September 28, 2005) was a Belgian sculptor.He began his artistic career as a painter in the Jeune Peintre Belge and COBRA groups.External links* [http://wwar.com/masters/b/bury pol.html Art examples] …   Wikipedia

  • BURY (P.) — BURY POL (1922 ) À côté des jeux optiques, mécaniques ou cinétiques des artistes contemporains dont les œuvres sont, comme les siennes, liées à l’étude du mouvement, les sculptures de Pol Bury occupent une place singulière. Une invention… …   Encyclopédie Universelle

  • Bury (disambiguation) — Bury is a town in northern England.Bury may also refer to: *The burial of human remains. *Bury (professional wrestling), a slang term used in the world of wrestling. *HMS Bury, a Hunt class minesweeper of the Royal Navy from World War I. *Bury… …   Wikipedia

  • Bury (Begriffsklärung) — Bury bezeichnet: Bury, eine Stadt in England Bury (Oise), eine Gemeinde in Frankreich eine Ortschaft der Gemeinde Péruwelz in Belgien, Provinz Hennegau die Kurzform für die englische Stadt Bury St Edmunds Bury ist der Familienname folgender… …   Deutsch Wikipedia

  • POL — Das Wort Pol (griech. πολος pòlos „Achse“, „Achsenpunkt“) steht für: Bereich Naturwissenschaft: Pol (Geographie) die beiden Punkte der Erdoberfläche, die auf der Drehachse der Erde liegen. Himmelspol, in der Astronomie die beiden Punkte der… …   Deutsch Wikipedia

  • Bury — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Buri (homonymie). Patronyme Bernard de Bury (1720 1785), musicien français ; Priscilla Susan Bury (1790 1870),… …   Wikipédia en Français

  • Pol — Das Wort Pol (griechisch: πολος pòlos = „Achse“, „Achsenpunkt“) steht für: in Naturwissenschaft und Technik: Pol (Geographie) – die beiden Punkte der Erdoberfläche, die auf der Drehachse der Erde liegen Himmelspol, in der Astronomie die… …   Deutsch Wikipedia

  • bury — [ber′ē] vt. buried, burying [ME birien < OE byrgan, akin to beorgan, to shelter < IE base * bhergh , protect, preserve > Ger bergen, protect, Pol bróg, barn] 1. to put (a dead body) into the earth, a tomb, or the sea, usually in a… …   English World dictionary

  • Bury — Bury, Pol ► Mun. de Gran Bretaña, del condado metropolitano de Greater Manchester, a orillas del río Irwell; 67 776 h …   Enciclopedia Universal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.