Poitevin-Saintongeais

Poitevin-Saintongeais

Poitevin-saintongeais

Le poitevin-saintongeais, ou parlanjhe, était une appellation voulant désigner un ensemble de la famille des langues d'oïl. Il désignait l'ensemble linguistique d’entre Loire et Gironde, réunissant parlers poitevins et saintongeais, dont l'unité (relative) aurait été mise en évidence dès le XIXème siècle[1]. Le terme poitevin-saintongeais a été créé dans les années 1970 par des intellectuels poitevins pour donner une nouvelle impulsion au poitevin et au saintongeais.[2] Le nouveau terme poitevin-saintongeais devait être le terme de l’union et fédérateur.

Le poitevin-saintongeais n'apparaît plus dans la liste des langues de France, langues d'oïl, depuis début 2007, sur le site de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLF), service du Ministère de la Culture [3], remplacé par le poitevin et le saintongeais.

Le poitevin et le saintongeais sont parlés dans le Poitou-Charentes, la Vendée, dans le nord de la Gironde (Pays Gabaye du Blayais et du nord Libournais), dans le sud de la Loire-Atlantique (Pays de Retz), dans quelques communes d'Indre (vers Le Blanc, Bélâbre, Argenton-sur-Creuse), de Dordogne, et sur le bord du Lot-et-Garonne proche de l'enclave saintongeaise de Monségur. En somme dans les anciennes provinces du Poitou, de l'Aunis, de l'Angoumois et de la Saintonge, en France. [4] Le poitevin et le saintongeais ont eu une influence dans le québécois, l'acadien et le cadien.

Sommaire

Controverse

En mars 2007 une polémique sur l’individualisation du saintongeais par rapport au poitevin a défrayé la chronique et a été tranchée. Une demande en ce sens a été faite auprès de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (Ministère de la Culture et de la communication) par le Collectif pour la défense de l’identité saintongeaise.
La réponse de Xavier North, délégué général de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, datée du 27/02/2007, fut la suivante : « Il me semble par conséquent légitime de faire droit à votre demande de reconnaissance, […]. Le saintongeais figurera donc dans la liste des langues de France utilisée par la DGLFLF, au même titre que le poitevin et les autres langues d’oïl.»[5]

Le président de Défense et promotion des langues d’oïl (association nationale fédérant les langues d’oïl dont le poitevin-saintongeais), fit part de son étonnement à la Délégation générale à la langue française et aux langues de France. Voilà la réponse donnée, le 26/04/2007, par le même Xavier North : « Ma décision ne vaut bien entendu que pour la liste de langues diffusées par mes services (et qui n’a d’ailleurs pas de valeur juridique) : au sein des langues d’oïl, une virgule y prend la place d’un trait d’union. […] Il va de soi que l’appellation “poitevin-saintongeais” garde toute sa légitimité partout où elle est reçue : nous savons que la vitalité d’une langue ne se décrète pas, et que les noms qu’on lui donne sont de peu d’importance par rapport aux œuvres de l’esprit qui s’expriment en elle[6]

Pour mieux cerner la position de la DGLFLF, reportons nous à son site internet, et consultons le document intitulé Méthodes d’apprentissage des langues de France. Dans le chapitre intitulé Langue(s) d’oïl, où le « s » entre parenthèse est déjà un premier symbole de la difficulté à nommer ces langues, nous trouvons tour à tour les chapitres suivants : 1/ Champenois, 2/ Gallo, 3/ Morvandiau, 4/ Normand, 5/ Picard, 6/ Poitevin et saintongeais. Nous constaterons déjà que l’ensemble « Poitevin et saintongeais » est mis sur le même plan que le Normand, ou le Picard. Voici l’analyse qu’on y trouve de la situation du « poitevin et saintongeais » : « ce parler d’oïl [on notera le singulier] couvre une région importante et est subdivisé en plusieurs dialectes intercompréhensibles. Il concerne de nombreux locuteurs. Il est lui aussi scindé entre plusieurs régions administratives, les Pays-de-la-Loire (département de Vendée), le Poitou-Charentes et l’Aquitaine (Nord de la Gironde). »[7]

Pour certains on se trouve en présence d’une seule langue poitevine, aujourd'hui appelée à tort « poitevin et saintongeais » (ou poitevin-saintongeais), et qu'en son sein, il existe plusieurs petites nuances locales, et particulièrement un dialecte saintongeais. Pour d'autres, le Saintongeais et le Poitevin sont deux langues d'oïl différentes, ayant chacune donnée une littérature et les différences très marquées empêchant l'intercompréhension. Enfin pour d'autres encore, le saintongeais et le poitevin sont des langues proches, réunies au sein d'un ensemble linguistique d'entre Loire et Gironde, ensemble que certains qualifient de langue poitevine-saintongeaise ou poitevin-saintongeais.

Pour les locuteurs du saintongeais, le poitevin-saintongeais est une invention d’universitaires poitevins pour les besoins de la création de la région Poitou-Charentes. Le terme poitevin-saintongeais a donc été créé dans les années 70 par des Charentais et des Poitevins soucieux de donner une nouvelle impulsion à la langue poitevine. Le nouveau terme "poitevin-saintongeais" devait être le terme de l'union. Une langue dans laquelle les Saintongeais, pas plus que les Poitevins ne se reconnaissent. Aucune œuvre littéraire dans cet idiome à part un dictionnaire et une grammaire.

Le poitevin-saintongeais n'apparaît plus dans la liste des langues de France, langues d'oïl, depuis début 2007, sur le site de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLF), service du Ministère de la Culture.[8]

Références

  1. Coquebert de Mombret : Essai d'un travail sur la géographie de la langue française, dans Mélanges..., 1831; le saintongeais Pierre Jônain, Dictionnaire du patois saintongeais, 1869 (remarque en intro page 4); le charentais Boucherie vers 1870 (cité par Jacques Duguet, Langue : les parlers, dans Aunis, Saintonge, Angoumois, 1986, page 236); De Tourtoulon et Bringuier, La limite de la langue d'oc et de la langue d'oïl, 1876 (remarque page 22).
  2. On trouve le terme poitevin-saintongeais sous la plume de Pierre Bonnaud (université de Clermond-Ferrand)dans Correspondances phonétiques morphologiques et lexicales entre le poitevin-saintongeais et l'occitan publié en 1972 par la SEFCO
  3. DGLF - Ministère de la Culture
  4. www.troospeanet.com/article.php3?id_article=148
  5. www.culture.gouv.fr/culture/dglf/lgfrance/lgfrance-presentation.htm
  6. www.arantele.org/bernancio/B91_p123.pdf
  7. www.gouv.fr/culture/dglf/lang-reg/methodes-apprentissag/Listes_d_ou...
  8. Délégation générale à la langue française et aux langues de France - Pprésentation

Liens internes

Liens externes

  • Portail des langues Portail des langues
Ce document provient de « Poitevin-saintongeais ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poitevin-Saintongeais de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Poitevin-saintongeais — Parlée en France Région Vienne, Deux Sèvres, Vendée, Charente, Charente Maritime, extrême ouest de la Dordogne, nord et est de la Gironde, sud de la Loire Atlantique, et nord est du Lot et Garonne (petite gavacherie). Typologie S …   Wikipédia en Français

  • Poitevin-Saintongeais — is an older classification for the two languages/dialects now officially (in France at least) classified separately as Poitevin and Saintongeais …   Wikipedia

  • Saintongeais — Saintonjhais Parlée en France Région Charente (sauf l Est : Charente limousine, et sauf le Nord Ouest : Ruffécois et bordure d oïl du Confolentais), Charente Maritime (sauf l extrême Nord : Ré, nord Aunis, Loulay, Aulnay), nord… …   Wikipédia en Français

  • Saintongeais vs poitevin — Poitevin saintongeais Le poitevin saintongeais, ou parlanjhe, était une appellation voulant désigner un ensemble de la famille des langues d oïl. Il désignait l ensemble linguistique d’entre Loire et Gironde, réunissant parlers poitevins et… …   Wikipédia en Français

  • Poitevin (langue) — Pour les articles homonymes, voir Poitevin. Poitevin Poitevin Parlée en France Région Vienne, Deux Sèvres, Vendée, Sud de la Loire Atlantique (pays de Retz), Nord ouest de la …   Wikipédia en Français

  • saintongeais — ● saintongeais, saintongeaise adjectif et nom De Saintonge. ⇒SAINTONGEAIS, AISE, SAINTONGEOIS, OISE, subst. et adj. A. Subst. et adj. 1. (Celui, celle) qui est originaire de Saintonge, qui habite la Saintonge. Le dîner est servi par une jolie… …   Encyclopédie Universelle

  • Saintongeais — language name=Saintongeais nativename=saintonjhouê, jhabrail states=flag|France region=Charente, Charente Maritime (also: very small communities in Bordeaux speakers= extinct= familycolor=Indo European fam2=Italic fam3=Romance fam4=Italo Western… …   Wikipedia

  • Saintongeais — Verbreitung des Saintongeais Saintongeais (patouê saintonjhouê, jhabrail) ist eine Sprache in Frankreich. Sie gehört zu den Langues d oïl. Seit 2007 gilt sie als vom Poitevin verschiedene Sprache. Das Gebiet des Saintongeais gehört zu den… …   Deutsch Wikipedia

  • Parlanjhe — Poitevin saintongeais Le poitevin saintongeais, ou parlanjhe, était une appellation voulant désigner un ensemble de la famille des langues d oïl. Il désignait l ensemble linguistique d’entre Loire et Gironde, réunissant parlers poitevins et… …   Wikipédia en Français

  • Parler charentais — Saintongeais Saintongeais Saintongeais Parlée en France Région Charente, Charente Maritime, nord Gironde et sud Deux Sèvres Typologie SVO Classification par famille …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»