Point fixe


Point fixe

En mathématiques, pour une application f d’un ensemble E dans lui-même, un élément x de E est un point fixe de f si f(x) = x.

Exemples :

  • dans le plan, la symétrie par rapport à un point A admet un unique point fixe : A ;
  • l’application inverse (définie sur l’ensemble des réels non nuls) admet deux points fixes : -1 et 1, car \frac{1}{-1}=-1 et \frac{1}{1}=1.

Graphiquement, les points fixes d’une fonction f (où la variable est réelle) s’obtiennent en traçant la droite d’équation y = x : tous les points d’intersection de la courbe représentative de f avec cette droite sont alors les points fixes de f.

Toutes les fonctions n’ont pas nécessairement de point fixe ; par exemple, la fonction x \mapsto x+1 n’en possède pas, car il n’existe aucun nombre réel x égal à x+1.

Sommaire

Point fixe et suites récurrentes

On considère la fonction continue f: E \rightarrow E et (un) la suite récurrente définie par sa valeur initiale u0 et par la relation de récurrence un+1=f(un). Dans ce cas, si (un) converge, elle le fait nécessairement vers un point fixe de f.

Une telle suite ne converge pas forcément, même si f possède un point fixe.

Point fixe attractif

Un point fixe attractif d’une application f est un point fixe x0 de f tel qu’il existe un voisinage de x0 sur lequel la suite de nombre réels

x,\ f(x),\ f(f(x)),\ f(f(f(x))),\ \dots

converge vers x0.

Par exemple, la fonction cosinus admet un unique point fixe, qui est attractif.

Cependant, tous les points fixes d’une fonction ne sont pas nécessairement attractifs. Ainsi, la fonction réelle x \mapsto x^2+x possède un unique point fixe en 0, qui n’est pas attractif.

Les points fixes attractifs sont un cas particulier du concept mathématique d’attracteur.

Théorèmes du point fixe

Article détaillé : Théorèmes de point fixe.

Il existe plusieurs théorèmes permettant de déterminer qu’une application satisfaisant à certains critères possède un point fixe. Le plus connu est le suivant :

Théorème — Soit E un espace métrique complet muni d’une distance d et f: E \rightarrow E une application contractante (c’est-à-dire qu’il existe k \in [0,1[ tel que pour tous (x,y) \in E^2, d(f(x),f(y)) \le k.d(x,y)). Alors f possède un unique point fixe l. De plus, ce point fixe est attractif.

Ce résultat permet de dire que toute suite de la forme un + 1 = f(un) converge vers l et que d(u_n,l) \le k^nd(u_0,l), ce qui permet d’avoir une estimation de la vitesse de convergence de la suite.

Utilisation en automatique

L’automatique consiste à fabriquer des systèmes qui convergent vers un point fixe (mais réglé arbitrairement par l’opérateur) et qui se nomme le point de consigne.

Définition en aéronautique

Un point fixe sur un avion consiste à effectuer des essais au sol. On peut ainsi vérifier le fonctionnement des moteurs ou d'autres systèmes embarqués à la suite d'une opération de maintenance ou avant un vol.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Point fixe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Point fixe — ● Point fixe manœuvre qui consiste, avant le décollage, à faire tourner en bout de piste, pendant quelques instants, les moteurs au régime maximal …   Encyclopédie Universelle

  • point fixe — fiksuotasis taškas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. fixed point vok. Festpunkt, m; Fixpunkt, m rus. закреплённая точка, f; неподвижная точка, f pranc. point fixe, m …   Fizikos terminų žodynas

  • Théorème du point fixe de Brouwer — En 1886 Henri Poincaré démontre un résultat équivalent au théorème du point fixe de Brouwer. L énoncé exact est prouvé pour la dimension trois par Piers Bohl pour la première fois en 1904, puis par Jacques Hadamard dans le cas général en 1910.… …   Wikipédia en Français

  • Theoremes de point fixe — Théorèmes de point fixe En analyse, un théorème de point fixe est un résultat qui permet d affirmer qu une fonction f admet sous certaines conditions un point fixe. Ces théorèmes se révèlent être des outils très utiles en mathématiques,… …   Wikipédia en Français

  • Théorème du point fixe — Théorèmes de point fixe En analyse, un théorème de point fixe est un résultat qui permet d affirmer qu une fonction f admet sous certaines conditions un point fixe. Ces théorèmes se révèlent être des outils très utiles en mathématiques,… …   Wikipédia en Français

  • Théorèmes de point fixe — En analyse, un théorème de point fixe est un résultat qui permet d affirmer qu une fonction f admet sous certaines conditions un point fixe. Ces théorèmes se révèlent être des outils très utiles en mathématiques, principalement dans le domaine de …   Wikipédia en Français

  • (Placé) sur un point fixe (Pris) depuis un point fixe. n° 717 — Artiste Lawrence Weiner Année 1992 Technique Installation murale Localisation Jardins des Tuileries, Paris, France Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Theoreme du point fixe de Brouwer — Cette page a été supprimée. Le journal des suppressions et des déplacements est affiché ci dessous pour référence. 21 novembre 2011 à 15:42 Lomita (discuter | contributions) a supprimé « Theoreme du point fixe de Brouwer » ‎ (Redirection sans… …   Wikipédia en Français

  • Théorème du point fixe de brouwer — Cette page a été supprimée. Le journal des suppressions et des déplacements est affiché ci dessous pour référence. 21 novembre 2011 à 15:42 Lomita (discuter | contributions) a supprimé « Théorème du point fixe de brouwer » ‎ (Redirection sans… …   Wikipédia en Français

  • Théorème du point fixe de Banach — Application contractante En mathématiques, une application contractante est une application k lipschitzienne avec . Les applications contractantes sont la matière de base du théorème de point fixe le plus simple et le plus utilisé. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français