Podgorića


Podgorića

Podgorica

Podgorica

Square de la république
Square de la république

Armoiries logo
Administration
Nom cyrillique Подгорица
Pays Monténégro Monténégro
Municipalité Podgorica
Gradonačelnik Miomir Mugoša
Indicatif téléphonique +382 81
Plaque minéralogique PG
Site internet Consulter
Démographie
Population
- totale
- intramuros

169 132 hab. (2003)
136 473 hab. (2003)
Densité 121 hab./km²
Géographie
Coordonnées 42° 26′ 28″ Nord
       19° 15′ 49″ Est
/ 42.44111, 19.26361
Altitudes 61 m
Superficie 1 399 km²

Géolocalisation sur la carte de l'Europe

Voir sur la carte de l'Europe
Podgorica

Géolocalisation sur la carte du Monténégro

Voir aur la carte du Monténégro
Podgorica

Podgorica (en serbe cyrillique : Подгорица) (anciens noms : Birziminium nom romain, Ribnica premier nom slave (serbe) du VIe siècle à 1426, arrivée des Turcs. Titograd pendant la période communiste de 1945 à 1990) est la capitale du Monténégro et son centre judiciaire. En 2003, la ville comptait 136 473 habitants et son agglomération (municipalité) 169 132[1]. En 2009, la population de la ville était estimée à 145 192 habitants[2].

Sommaire

Origine du nom

Le mot Podgorica signifie littéralement « sous la petite montagne ». Gorica (littéralement « petite montagne ») est aussi le nom d'une des collines qui surplombent le centre ville.

Géographie

La ville se trouve sur la plaine de la rivière Zeta et Bijelo Polje, et s'étend aux environs de cinq rivières : Morača, Ribnica, Cijevna et Sitnica. Pas loin de Podgorica, se trouve le lac de Skadar, et grâce au nouveau tunnel Sozin, la mer Adriatique est à une 1/2 heure de trajet en voiture.

Climat

Podgorica est connue pour son climat chaud et est une des villes les plus chaudes de l'Europe du Sud-Est. Peu de statues et vestiges ont été sauvegardés, en grande partie à cause de la Seconde Guerre mondiale.

Histoire

Podgorica est apparue à l'époque romaine en tant que Birziminium. Au VIe siècle, les Serbes s'y sont installés et l'ont nommée Ribnica ; lieu de naissance de Stefan Nemanja. L'appellation Podgorica a été utilisée pour la première fois en l'année 1426.

À partir de 1478, la ville est sous contrôle turc, jusqu'en 1878, où les Monténégrins la délivrent.

De 1916 à 1918, Podgorica est sous contrôle autrichien. Après sa libération, se tient dans la ville l' « Assemblée Nationale de Podgorica » où le Monténégro et la Serbie sont unis. Entre les deux guerres mondiales, la ville comptait environ 15 000 habitants, mais ce nombre a été divisé par cinq durant ces guerres, car c'est une ville qui fut parmi les plus touchées en Europe, bombardée 72 fois et presque rayée de la carte.

Avec le retour de l'État monténégrin dans la Yougoslavie de Tito, la ville est rebaptisée « Titograd ». En 1946, elle devient capitale du Monténégro, prenant la place de Cetinje.

Au référendum de 1992, on lui rendit son ancien nom, en même temps s'était déroulé le Référendum de 1992 sur l'indépendance du Monténégro. Avec le procès de transition et les préparations pour l'indépendance monténégrine, Podgorica grandit de plus en plus dans un centre régional important.

Localités de la municipalité de Podgorica

La municipalité de Podgorica compte x localités :

  • Arza
  • Balabani
  • Baloči
  • Barlaj
  • Begova Glavica
  • Bezjovo
  • Benkaj
  • Beri
  • Berislavci
  • Bigor
  • Bijelo Polje
  • Bioče
  • Bistrice
  • Blizna
  • Bolesestra
  • Botun
  • Brežine
  • Briđe
  • Brskut
  • Budza
  • Buronji
  • Velje Brdo
  • Veruša
  • Vidijenje
  • Vilac
  • Vladni
  • Vranj
  • Vranjina
  • Vrbica
  • Vukovci
  • Vuksanlekići
  • Golubovci
  • Goljemadi
  • Goričani
  • Gornje Stravče
  • Gornji Kokoti
  • Gornji Milješ
  • Gostilj
  • Gradac
  • Grbavci
  • Grbi Do
  • Gurec
  • Delaj
  • Dinoša
  • Dolovi
  • Donje Stravče
  • Donji Kokoti
  • Donji Milješ
  • Draževina
  • Drešaj
  • Drume
  • Duga
  • Dučići
  • Dušići
  • Duške
  • Đurkovići
  • Zagreda
  • Zaugao
  • Kiselica
  • Klopot
  • Kopilje
  • Kornet
  • Kosor
  • Kotrabudan
  • Koći
  • Kržanja
  • Kruse
  • Krševo
  • Kurilo
  • Lekići
  • Lijeva Rijeka
  • Liješnje
  • Liješta
  • Lovka
  • Lopate
  • Lužnica
  • Lutovo
  • Ljajkovići
  • Mataguži
  • Mahala
  • Medun
  • Mileti
  • Mitrovići
  • Mojanovići
  • Momče
  • Mrke
  • Mužeška
  • Nabon
  • Nikmaraš
  • Ožezi
  • Omerbožovići
  • Opasanica
  • Oraovice
  • Orasi
  • Orahovo
  • Parci
  • Pelev Brijeg
  • Petrovići
  • Pikalj
  • Podgorica
  • Podhum
  • Ponari
  • Poprat
  • Prisoja
  • Prifti
  • Progonovići
  • Radeća
  • Radovče
  • Rakića Kuće
  • Raći
  • Releza
  • Rijeka Piperska
  • Rudine
  • Selište
  • Seoca
  • Seoštica
  • Sjenice
  • Skorać
  • Slacko
  • Spinja
  • Srpska
  • Staniselići
  • Stanjevića Rupa
  • Stijena
  • Stjepovo
  • Stupovi
  • Sukuruć
  • Trabojin
  • Trmanje
  • Tuzi
  • Tuzi Ljevorečke
  • Ćafa
  • Ćepetići
  • Ubalac
  • Ubli
  • Farmaci
  • Fundina
  • Helmnica
  • Cvilin
  • Cijevna
  • Crvena Paprat
  • Crnci
  • Šušunja

Démographie

Évolution historique de la population dans la ville

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2003
14 369 19 868 35 054 61 727 96 074 117 875 136 473[1]

Pyramide des âges (2003)

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2003)

Politique

Architecture

Le Millenium

De la période turque restent la tour de Sahat du XVIIe siècle, deux des six mosquées qui ont jadis existé (Osmanagić et Doganj), comme les rues étroites autour d'elles, où est située l'Ancienne ville (Stari Grad). De la période royale du Monténégro, le monument le plus important est le château du Roi Nicolas dans le parc Krusevac, aujourd'hui centre d'art moderne.

Ceux qui ont principalement marqué la ville furent longtemps les constructions réalistes et blocs de buildings, mais tout cela a beaucoup changé ces dernières années depuis qu'a été construit un complexe moderne entier de buildings sur la rive droite de la rivière Moraca. Et le 13 juillet 2005, fut construit un nouveau pont, le plus grand de Moraca, le « Millenium », qu'on considère déjà comme le nouveau symbole de la ville et qui domine, avec ses pylônes hauts de 57 m, le panorama urbain.

La rue principale est la rue de la Liberté (Ulica Slobode), qui est dans le corzo urbain, tandis que les zones piétonnières sont les rues Njegoseva et Hercegovacka, avec boutiques et cafés.

Institutions

Podgorica est le centre de plusieurs universités, d'institutions scientifiques et culturelles (parmi lesquelles l'Académie monténégrine des Sciences et des Arts et l'Université du Monténégro), de presque toutes les institutions politiques du pays, RTCG, Montenegro Airlines, les consulats des États-Unis, de la Russie, de la Slovénie, de l'Italie et d'autres pays encore.

Économie

En plus d'être le centre administratif du Monténégro, Podgorica est aussi le moteur économique. Avant les guerres mondiales, la plupart de l'économie de Podgorica a été basée sur la fabrication. Après la Seconde Guerre mondiale, Podgorica est devenue la capitale du Monténégro et la création de la République socialiste fédérative de Yougoslavie a commencé son grand développement. Les industries d'aluminium ont été établis, des textiles, du vin et de la production automobile dans ou près de Podgorica.

Les guerres yougoslaves et la dissolution de la Yougoslavie, a quitté la ville, sans un marché pour les industries. Cela a conduit à un déclin de beaucoup de plantes et de la fermeture des autres. Ceux qui ont survécu ont été privatisées et ont récupéré. Bureaux de la Fonderie aluminium de Podgorica (Aluminijuma Kombinat Podgorica - KAP) détenus par Rusal, et AD Plantaz, société chargée de produire du vin et du cognac, en plus de réaliser encore survivre sont parmi les plus importants au Monténégro.

En 2000, Podgorica a connu une croissance rapide de ses finances et le secteur des services et la croissance est encore plus attendue après être devenue la capitale du nouvel Etat souverain du Monténégro.

Aujourd'hui, les activités économiques les plus importants sont liés à l'industrie lourde, les télécommunications, la construction et la banque. Le nombre croissant d'investisseurs et sociétés étrangères ouvrent des débouchés à Podgorica augmente considérablement chaque année.

Coopération internationale

Notes et références

  1. a  et b (sr) Књига 9, Становништво, упоредни преглед броја становника 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991, 2003, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, септембар 2005, COBISS-ID 8764176
  2. (fr) Podgorica sur http://gazetteer.de, World Gazetteer. Consulté le 8 mai 2009
  3. (sr) Књига 2, Становништво, пол и старост, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, октобар 2004, COBISS.CG-ID 8489488
  4. (sr) Књига 1, Становништво, национална или етничка припадност, подаци по насељима, Републички завод за статистику, Подгорица, септембар 2004, ISBN 86-84433-00-9

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Monténégro Portail du Monténégro
Ce document provient de « Podgorica ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Podgorića de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Podgorica — Подгорица   City   …   Wikipedia

  • Podgorica — Vue générale de Podgorica avec le square de St Pierre de Cetinje au premier plan …   Wikipédia en Français

  • Podgorica — Подгорица …   Deutsch Wikipedia

  • Podgorica — (Подгорица) (antiguamente denominada Titogrado y Ribnica) es la capital de la república de Montenegro y, a su vez, la capital judicial de la federación de Serbia y Montenegro. Se encuentra situada a 42.47° norte, 19.28° este. A 2003, su población …   Enciclopedia Universal

  • Podgorica — (spr. itza), befestigter Ort in Montenegro, am Einfluß der Ribnica in die Morača, (1896) 6534 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Pòdgorica — ž najveći grad i administrativno središte Crne Gore (od 1946. do 1991. Titograd), od 1945. glavni grad Crne Gore …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • Podgorica — Pòdgorica ž DEFINICIJA najveći grad i administrativno središte Crne Gore, 118.100 stan. (od 1946. do 1991. Titograd), od 1945. glavni grad Crne Gore …   Hrvatski jezični portal

  • Podgorica — Pòdgorica dkt …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • Podgorica — [pō̂d′gō̂ rē tsä] city in S Serbia and Montenegro: capital of Montenegro: pop. 135,000: see TITOGRAD …   English World dictionary

  • Podgorica — Подгорица Podgorica Bandera …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.