Plugin


Plugin

En informatique, un plugin ou plug-in, aussi nommé module d'extension, module externe, greffon, plugiciel en France, add-in ou add-on est un logiciel qui complète un logiciel hôte pour lui apporter de nouvelles fonctionnalités.

Le terme plugin provient de la métaphore de la prise électrique standardisée et désigne une extension prévue des fonctionnalités, par opposition aux ajouts non prévus initialement apportés à l'aide de correctifs (patchs).

La plupart du temps, ces programmes sont caractérisés de la façon suivante :

  • ils ne peuvent fonctionner seuls car ils sont uniquement destinés à apporter une fonctionnalité à un ou plusieurs logiciels ;
  • ils sont mis au point par des personnes n'ayant pas nécessairement de relation avec les auteurs du logiciel principal.

Sommaire

Terminologie

Le terme plugin ou plug-in (se prononçant [plʌgˈɪn]) vient du verbe anglais to plug in qui signifie brancher.

Ce terme étant un anglicisme, de nombreux termes français ont été proposés pour le remplacer : module d’extension (terme recommandé en France par la DGLFLF[1]), module externe, greffon ou encore plugiciel (terme proposé par l’Office québécois de la langue française en 1996 et approuvé par l'Académie française en 2009[réf. nécessaire]). La forme abrégée « extension » acceptée par la DGLFLF peut conduire à des confusions avec l'extension de nom de fichier, ou l'extension de logiciel, qui ont d'autres significations.

Objectifs

Tous les logiciels ne sont pas capables de fonctionner à l'aide de plugin, le logiciel en question doit avoir été conçu pour pouvoir communiquer avec des programmes extérieurs selon certaines règles que ces derniers doivent respecter pour qu'ils puissent échanger des informations. Les objectifs des auteurs choisissant de concevoir ce genre de logiciel est de pouvoir ajouter des fonctionnalités sans avoir à tout reprogrammer et également de permettre aux utilisateurs d'ajouter leurs propres fonctionnalités de manière indépendante. Idéalement, cette indépendance inclut la possibilité pour le logiciel principal d'évoluer tout en restant compatible avec les plugins existants ; cette condition est cependant loin d'être toujours remplie.

Avantages

Avoir un aperçu concret d'une fonctionnalité qui ensuite sera éventuellement intégrée au logiciel principal dans une version améliorée.

Architecture logicielle modulaire

Le plugin peut aussi être la base d’une architecture logicielle modulaire comme c’est le cas pour la plate-forme Eclipse et les bundles OSGi.

Dans les architectures logicielles statiques, la structure mise en œuvre est définie avant le lancement du programme (par exemple, dans un fichier de configuration). À titre d’exemple, l’interpréteur du langage PHP peut charger des modules d’extensions (pour prendre en compte le format ZIP, pour permettre l’accès à une base MySQL, etc.) selon les besoins décrits dans le fichier d’initialisation (php.ini).

Dans les architectures véritablement dynamiques, c’est l’application qui va elle même recenser les plugins présents, bien souvent par examen de fichiers présents dans un répertoire dédié aux plugins. L’ajout et la suppression d’éléments dans le répertoire permet d’activer ou de désactiver les plugins correspondants. Certaines applications permettent le démarrage et l’arrêt d’un plugin alors qu’elles sont en fonctionnement. On parle alors de configuration à chaud ou hot-plug, essentiellement utilisée dans les serveurs pour gérer la tolérance aux pannes (système RAID). Ces changements peuvent être déclenchés par l’utilisateur ou à l’occasion d’un autre évènement au sein de l’application. Toutefois, ce type d’architecture devient vite complexe du fait des dépendances qui peuvent exister entre les plugins. Pour illustrer le concept d’architecture dynamique, on peut considérer les systèmes d’exploitation où les services systèmes sont comparables à des plugins ajoutés et retirés autour noyau. On retrouve également la notion de dépendances, par exemple au niveau du lien entre un service HTTP et un service TCP/IP.

Stand-alone

En musique, certains plug-ins peuvent aussi être utilisée comme un logiciel à part entière, on dit alors qu'il sont Stand-alone.
Pour leur utilisation en plugin le protocole de communication alors utilisé sera Rewire[2].

Exemples

Parmi les plus fréquents se trouvent ceux ajoutant les supports de certains formats :

  • Adobe Flash pour les animations Flash, surtout au format SWF ;
  • Java pour les applets Java, utilisant des fichiers au format class ;
  • QuickTime pour certains formats de sons et de vidéos
  • google plugin pour la visualisation google earth

Microsoft propose des powertoys, qui sont des plugins pour Microsoft Windows.

SPIP, Système de publication pour l'Internet, offre une grande variété de plugins développés par une communauté très active, faisant de ce système de publication un outil particulièrement apprécié des professionnels.

Une partie des modules pour les navigateurs Web comme Firefox, Seamonkey (et autres de la famille Mozilla) sont souvent nommés comme étant des plugins mais ne le sont pas ; il s'agit d'extensions.

Plug-in frameworks

Les Frameworks ci-dessous sont organisés par langage de programmation et peuvent être utilisés par les développeurs pour ajouter des plug-in à leur application.

C++

Delphi

Java

Python

.NET

Autres utilisations

  • Plug-in, (groupe), un groupe de metal instrumental composé de Fanalo, Mobo, Denis Cornardeau et Simon Renault.


Notes et références

  1. Journal officiel du 16/03/1999, voir FranceTerme
  2. Rewire : est un plutôt un protocole de synchronisation et de communication (seuls les résultats du traitement audio seront communiqués au logiciel maître)

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plugin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PlugIn — Die Artikel Plug in und Add on überschneiden sich thematisch. Hilf mit, die Artikel besser voneinander abzugrenzen oder zu vereinigen. Beteilige dich dazu an der Diskussion über diese Überschneidungen. Bitte entferne diesen Baustein erst nach… …   Deutsch Wikipedia

  • Plugin — Die Artikel Plug in und Add on überschneiden sich thematisch. Hilf mit, die Artikel besser voneinander abzugrenzen oder zu vereinigen. Beteilige dich dazu an der Diskussion über diese Überschneidungen. Bitte entferne diesen Baustein erst nach… …   Deutsch Wikipedia

  • Plugin — Un plugin (o plug in) es un programa de ordenador que interactúa con otro programa para aportarle una función o utilidad específica, generalmente muy específica. Este programa adicional es ejecutado por la aplicación principal. Los plugins… …   Enciclopedia Universal

  • Plugin — Et tillægsprogram til et hovedprogram, der fungerer som en opdatering. F.eks. indsætter man et Shockwave plugin i Netscape, så den kan vise Shockwave film på Internettet …   Danske encyklopædi

  • plugin — papildinys statusas T sritis informatika apibrėžtis Papildomas komponentas, įtaisytas į programą, kompiuterį arba jo įtaisą ir išplečiantis jo galimybes. atitikmenys: angl. add on; add in; plug in; plugin …   Enciklopedinis kompiuterijos žodynas

  • Plugin — …   Википедия

  • Plugin — im Softwarebereich: Huckepack Programm , das von einem Wirtsprogramm bei Bedarf nachgeladen werden kann …   Acronyms

  • plugin — ● ►en n. m. ►PROG Orthographe variante de plug in (mais de plus en plus courante). On a le droit de lui préférer le français greffon …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Plugin — im Softwarebereich: Huckepack Programm , das von einem Wirtsprogramm bei Bedarf nachgeladen werden kann …   Acronyms von A bis Z

  • plugin — n. additional software card that connects to a computer and communicates easily with the Internet and HTML files …   English contemporary dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.