Ploumanac'h

Ploumanac'h

48°49′52″N 3°29′13″O / 48.83111, -3.48694

L'entrée du Port
L'entrée du Port

Ploumanac'h est un bourg de la commune de Perros-Guirec du département des Côtes-d'Armor, dans la région Bretagne, en France.

Sommaire

Situation

Le parc des sculptures

Le village de Ploumanac’h est situé à 3 kilomètres au nord-ouest du centre-ville de Perros-Guirec. En voiture, il n'est accessible que par une seule route: Par la D788 entre Perros-Guirec et Trégastel au carrefour qui se situe en contre-bas du bourg de La Clarté et du Sémaphore

Lieux et monuments

  • Le parc des sculptures: Situé peu après l'entrée du bourg.

(de l'ouest vers l'est)

Le port

Vue depuis le moulin à marée de Trégastel
Vue depuis le moulin à marée de Trégastel
Le seuil du port qui garde un niveau minimum d'eau
Le seuil à marée très basse
  • Le port naturel de Ploumanac'h est un des plus protégés de la côte nord de Bretagne. Il est formé par la réunion des deux ruisseaux du Traouïero (le grand et le petit Traouïero). En 1861, les marins de Ploumanac'h sollicitent du ministère des Travaux publics, l'établissement d'une jetée pour permettre des communications entre les bateaux et la terre par tous temps. Le lieu choisi est Pen-an-Crec'h, où les rochers alentour sont utilisés à la construction d'une cale, destinée aux bateaux de pêche locaux.

Aujourd'hui, le port est relativement important car il possède 250 places sur bouées, ainsi que 150 places en échouage. Même en cas de très basse mer, il reste toujours un peu d'eau dans le port due à la présence d'un seuil à -2,55m. Une échelle de hauteur d'eau est affichée à l'entrée du port, qui permet de savoir si le passage du seuil est possible par rapport au tirant d'eau du bateau.

En saison, des navettes touristiques partent du port en direction des Sept-Îles.

Le moulin à marée en 2010
Le moulin à marée en 2010
Le moulin à marée au milieu du XXe siècle
Le moulin à marée au milieu du XXe siècle

Deux moulins à marée (un moulin à glace et un moulin à blé (sur Trégastel)) séparent le port de la vallée des Traouïero, qui elle-même, sépare Ploumanac'h de Trégastel.

Le moulin de Ploumanac'h[1],[2] fonctionnait grâce au flux et au reflux de la marée et se trouve au bas de la vallée du Petit Traouïero. Il semble qu’un premier moulin ait fonctionné à cet endroit dès le XIVe siècle. C’est en 1833 qu’un nouveau moulin, comportant deux roues, l’a remplacé. En 1888, le bâtiment a été agrandi et couvert d’un toit en tuile rouge d’où son nom de Milin Ru (le moulin rouge en breton). À partir de 1892, le moulin a été utilisé pour fabriquer de la glace à l’aide d’une machine conçue par Pictet. Cette glace était utilisée pour la conservation des poissons ramenés par les pêcheurs de Ploumanac'h. En 1904 et les années suivantes, les habitants protestèrent contre la pose de clôtures sur la chaussée, qui en interdisait le passage. En 1919-20, le moulin arrête de fonctionner. En 1965, il fut question d'y construire une maison d'habitation, mais en 1968, le moulin était acheté par la commune. Les premiers travaux de rénovation sont conduits par l'architecte des bâtiments de France Bideau, avec un projet de musée, tout en conservant la toponymie originale. Cependant, les travaux ne furent pas poursuivis. La couverture, en chaume à l'origine, puis en tuiles rouges aux XIXe et XXe siècles, est en ardoises depuis 1965.

Les 2 plages

  • La Bastille: Cette crique, située entre la plage de Saint-Guirec et le port de Ploumanac’h, tire son nom du fait qu’elle joua, par le passé, un rôle de place forte.

En 1856, il fut envisagé d’édifier un phare sur le sommet du rocher Castel Braz qui domine la plage et culmine à une hauteur de 28 mètres. Le projet fut toutefois abandonné au profit du site de Mean-Ruz .

Vue panoramique de l'anse de Saint-Guirec en 2007 depuis la chapelle Saint-Guirec (à l'extrême droite) ; l'oratoire de Saint-Guirec est visible au centre du panorama et le Château de Costaérès à l'extrême gauche.
Vue panoramique de l'anse de Saint-Guirec en 2007 depuis la chapelle Saint-Guirec (à l'extrême droite) ; l'oratoire de Saint-Guirec est visible au centre du panorama et le Château de Costaérès à l'extrême gauche.
L'oratoire de Saint-Guirec à marée haute
L'oratoire de Saint-Guirec à marée haute

Selon la légende, c’est sur cette plage qu’accosta le moine Saint Guirec au VIIe siècle. Un oratoire, édifié à même la plage au XIe siècle, perpétue la mémoire du saint.

La chapelle Saint-Guirec[3] : Au XVIe siècle, les moines de l'abbaye de Bégard font construire un édifice de pierre. Cet édifice primitif est restauré aux XVIIIe et XIXe siècles. Il est agrandi une première fois au début du XXe siècle, et à nouveau en 1948 : deux transepts sont ainsi ajoutés à la nef d'origine. Cette chapelle de marins abrite, entre autres, un Christ en croix, un saint Julien en tenue de soldat romain, du XVe siècle, une pietà et un saint Sébastien, du XVIe siècle, un saint Yves ainsi qu'un tableau représentant l'arrivée de Saint Guirec à Ploumanac'h.

Le chapeau de Napoléon est un rocher qui surplombe la baie.

Le phare

Le phare vu depuis l'Île Renote
Vue depuis l'Île Renote
Article détaillé : Phare de Ploumanac'h.

Le premier phare de Ploumanac'h (ou phare de Mean Ruz) date de 1860. Détruit en 1944, il a été remplacé par le phare actuel en 1945. Il indique l'entrée de la passe menant au port de Ploumanac'h. De nuit, il est repérable grâce à son feu rouge à occultations avec un secteur blanc. Cette dernière couleur n'étant visible qu'entre l'île Tomé et l'île Rouzic.

Du phare, on a une vue directe sur le Château de Costaérès, l'Île Renote et sur Les Sept-Îles.

L'anse de Pors Kamor

L'anse de Pors Kamor - abri de la vedette de sauvetage de la SNSM; Au fond, Les Sept-Îles
L'anse de Pors Kamor - abri de la vedette de sauvetage de la SNSM; Au fond, Les Sept-Îles
Au 1er plan à gauche lAimée-Hilda, ancien canot de sauvetage de la SNSM
Au 1er plan à gauche lAimée-Hilda, ancien canot de sauvetage de la SNSM
Le Président Toutain (SNS 098) le 22 août 2010
Le Président Toutain (SNS 098) le 22 août 2010

L'anse de Pors Kamor (aussi appelée cale de Ploumanac'h ou Portz-ar-Mor), est l'abri du bateau de sauvetage de la SNSM depuis le 22 décembre 1912, lors de la mise à l'eau de son premier canot, le Commandant Gentil. (A l'époque, une autre station de sauvetage existait au Linkin à Perros-Guirec, mais elle fut détruite pendant la guerre). Le bâtiment actuel date de 1948, l'ancien abri de sauvetage fut détruit pendant la seconde guerre mondiale, en même temps que le canot Félix William Spiers. Les rails qui reçoivent le berceau du canot de sauvetage prennent leur point de départ dans l'abri, à partir d'un treuil. La cale de lancement fut réalisée dans l'axe du bâtiment, en prolongement de cette voie ferrée. A l'origine, cette rampe mesurait 90 mètres; Suite à plusieurs rallongements, elle mesure aujourd'hui 113 mètres. La cale est utilisable à tous les coefficients de marée[4].

Cinq bateaux sont entrés dans l'histoire de la cale, rénovée en 2001-2002 pour accueillir le nouveau bateau.

  • Le Commandant Gentil: de 1912 à 1932; Bateau à voile aviron
  • L'Amiral Félix William Spiers: 1932, puis disparu dans un incendie en 1944 suite à l'imprudence d'un marin; Ce canot de sauvetage provenait de la station de Belle-Île (Le Palais). Vedette avec moteur de 20cv.
  • L'Aimée Hilda: de 1949 à 1975; 2 moteurs de 30cv avec voile et aviron. Insubmersible et inchavirable, il a été construit en 1949 par le chantier P. Jouet de Sartrouville; C'est le 17ème canot d'une série de 25 construits. Il est aujourd'hui l'unique bateau de sauvetage de cette série en état de naviguer. Il a pris comme nom de baptême, les deux prénoms de ses marraines et généreuses donatrices Aimée Fournier et Hilda Gélis-Didot (pour le financement de sa construction). Le canot est amarré régulièrement dans le port de Ploumanac'h.
  • Le Jean-Denoyelle (SNS 111): de 1975 à 2002; Vedette de 1re classe avec 2 moteurs de 400cv, a remplacé temporairement des canots sur Calais, Boulogne-sur-mer, ... Dieppe.
  • Le Président Toutain (SNS 098): Depuis 2002; Canot tous temps de 15.50 m, puissance 2x450cv, vitesse 20 nœuds. Construit par le chantier naval Sibiril de Carantec.

La cale de Ploumanac'h est réputée pour être un point de départ pour la plongée sous-marine. Situé près d'une pointe, le site reste très dangereux en raison de forts courants marins. Le canot de sauvetage étant prioritaire, un dispositif d'alerte a été créé pour les plongeurs, qui a pour objet de sécuriser au mieux le site lors de l'appareillage de la vedette. Le dispositif est constitué de signaux lumineux et audio (aérien et sous-marin). Les consignes à suivre sont résumées dans le tableau "procédure d'évacuation de l'anse" et sont affichées sur l'abri en haut de la rampe.

Le Skewell

Les rochers entre Pors kamor et le Skewell
Les rochers entre Pors kamor et le Skewell

La Pointe du Skewell (en breton: Ar Skewell) constitue l’un des éperons rocheux les plus avancées du site naturel de Ploumanac’h. A cet endroit, la houle est particulièrement forte. Lorsque la mer est agitée, le déferlement des vagues y devient impressionnant.

Le sentier des douaniers qui part de Saint-Guirec en passant par le Skewell, fait partie du site de Ploumanac'h qui est classé patrimoine national; Il est la propriété du Conservatoire du littoral. Devant l’afflux de visiteurs (plus d’un million par an), le site a fait l’objet de mesures de protection; Des sentiers balisés ont été créés afin de préserver la flore.

Vers l'est, avant de quitter Ploumanac'h et le site naturel, se découvre la plage de Pors-Rolland bordée par d'énormes blocs rocheux dont la Pointe du Château du Diable.

Ensuite, après avoir contourné le camping, le sentier passe sous le virage panoramique de La Clarté.

Manifestations

  • La fête des vieux gréements

Notes, sources et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ploumanac'h de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Ploumanac’h — 48.831111111111 3.4855555555555 Koordinaten: 48° 50′ N, 3° 29′ W …   Deutsch Wikipedia

  • Ploumanac'h — Lage von Ploumanac’h …   Deutsch Wikipedia

  • Phare de Ploumanac'h — Phare de Ploumanac’h Le phare de Ploumanac h sur la côte de granit rose Coordonnées[1 …   Wikipédia en Français

  • Phare de ploumanac'h — 48°50′15″N 3°29′00″O / 48.8375, 3.483333 …   Wikipédia en Français

  • Perros-Guirec — 48° 48′ 51″ N 3° 26′ 32″ W / 48.8141666667, 3.44222222222 …   Wikipédia en Français

  • Perros — Guirec Perros Guirec Détail Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Perros-guirec — Détail Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Perros Guirec — Détail Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Perroz-Gireg — Perros Guirec Perros Guirec Détail Administration Pays France Région Bretagne Département …   Wikipédia en Français

  • Phare de Ploumanach — Phare de Ploumanac h 48°50′15″N 3°29′00″O / 48.8375, 3.483333 …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»