Playboy


Playboy
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Playboy (homonymie).
Playboy
Logo Playboy.jpg

Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité mensuel
Genre Presse masculine, érotique
Diffusion international 3 millions ex. (2005)
Fondateur Hugh Hefner
Date de fondation décembre 1953 à Chicago
Éditeur Playboy Enterprises

ISSN 0032-1478
Site web http://www.playboy.com

Playboy est un magazine masculin américain fondé à Chicago en 1953 par Hugh Hefner. Il est connu pour ses playmates et ses photographies érotiques.

Le magazine est géré par Playboy Enterprises qui tire 38 % de son chiffre d'affaires de la télévision, 31 % de l'édition de magazines, 15 % d'internet et 15 % des produits dérivés de sa marque. Édité dans de nombreux pays, la version française est apparue en 1973.

Sommaire

Histoire et évolution du magazine

Playboy est créé en 1953 par Hugh Hefner, dans sa ville natale de Chicago dans l'Illinois. Il s’agit d’un mensuel avec des photos de femmes nues mais aussi des articles sur la mode et l'art de vivre. Après plusieurs idées de titres (Stag Party, The Gentlemen’s Club), Hugh Hefner et son associé Eldon Sellers s’arrêtent sur le titre de Playboy. Le premier numéro sort en décembre 1953. Il n'avait pas de date au cas où les ventes ne fussent pas bonnes. C’est un succès immédiat. En quelques semaines, le titre se vend à plus de 50 000 exemplaires à 50 cents le numéro.

Le second numéro fut publié en janvier 1954. Quelques grands auteurs contemporains ont publié leurs nouvelles dans Playboy. On peut citer Arthur C. Clarke, Ian Fleming, Vladimir Nabokov ou encore Margaret Atwood. Il est également connu pour sa ligne éditoriale sur la politique libertarienne.

Dans les années 1970, le magazine vend presque 9,5 millions d’exemplaires à travers le monde. La meilleure vente est pour le numéro de novembre 1972 : 7 161 561 exemplaires. Pam Rawlings faisait la couverture. La concurrence est de plus en plus présente : Penthouse et Hustler dès les années 70 puis d'autres titres comme FHM ou Maxim. Depuis, les ventes sont en déclin.

En janvier 2004, Playboy fête son 50e anniversaire. Il est toujours le leader dans le marché des magazines masculins, vendant 3 millions d’exemplaires par mois aux États-Unis.

En novembre 2009, Reuters révèle que le groupe Playboy, au vu du déficit de 8 millions de dollars qu'a coûté en 2009 l'édition du magazine, s'apprête à déléguer la majeure partie de la production du magazine à la société de média American Media Inc.[1]. Le groupe Playboy conserve cependant la ligne éditoriale du magazine, mais doit faire face à une chute des ventes.

Le lapin

Le célèbre logo, qui représente un profil stylisé de lapin portant un nœud papillon de smoking, a été dessiné par l'artiste Art Paul pour le deuxième numéro du magazine et est apparu sur la couverture de chacun des numéros depuis. Le lapin est caché dans le graphisme de l'image de couverture et les lecteurs peuvent jouer à le retrouver. Hefner a dit qu'il avait choisi le lapin comme mascotte pour sa « connotation sexuelle humoristique ». Le premier choix avait été un cerf à grands bois, et c'est au dernier moment que sa tête a été remplacée par celle du lapin[2].

Les Playmates de Playboy

La première playmate en novembre 1953 (alors appelée Sweetheart of the Month) était Marilyn Monroe. Elle fut rejointe assez rapidement par Jayne Mansfield.

Déjà pin-up depuis quelques années, Bettie Page devient Playmate en janvier 1955.

Hugh Hefner popularisa The Girl Next Door (« La fille d'à côté ») en juillet 1955, alors qu'une secrétaire de Playboy, Janet Pilgrim posa pour le magazine. Elle fut playmate trois fois, en juillet 1955, en décembre 1955 et en octobre 1956.

Une des images de référence en traitement d'images est issue de l'exemplaire de novembre 1972. Il s'agit de la page centrale, la photo de la playmate du mois, Lena Sjööblom (plus couramment appelée Lenna).

Jeane Manson fut miss août 1974 avant de devenir chanteuse et actrice.

Pamela Anderson est la playmate qui est apparue le plus souvent sur la couverture du Playboy (12 fois).

Article détaillé : Playmate.

Photographes

Helmut Newton, Russ Meyer, Pompeo Posar, Peter Gowland, Ed DeLong, William Figge, Ron Vogel, Mario Casilli, Suze Randall, Herb Ritts, Stephen Wayda, Tony Marco, Paul Morton Smith, Peter Mclean, William Graham, Stan Malinowski, Gene Trindl, Dwight Hooker, Bill & Mel Figge, Richard Fegley, Sam Wu, Scott Windiz, David Mecey, Arny Freytag, Ken Marcus, David Rams, Mizuno...

Playboy dans le monde

Carte indiquant la distribution du magazine Playboy. En rose foncé, les pays où le magazine est distribué. En rose clair, les pays où le magazine n'est plus distribué

En plus de l'édition originale américaine dont il se vend environ 1,5 million d'exemplaires chaque mois, il existe actuellement 26 éditions locales publiés dans 26 pays[3] ainsi qu'une édition en braille publié depuis 1970 aux États-Unis par la Bibliothèque du Congrès.

Édition française

La version française apparait en 1973 sous l'égide de Daniel Filipacchi (qui avait créé Lui dix ans auparavant).

Depuis l'année 2000, elle est publiée par 1633 (qui publie également les magazines Rolling Stone, FHM et Newlook).

En octobre 2007, Playboy inaugure une nouvelle formule[4] "en s'inspirant de l'esprit d'origine et de l'âge d'or du lapin, l'ambition est de faire un magazine à l'image de la France et de sa capitale : glamour et sexy, intelligent et populaire" selon le rédacteur en chef[5]. Célébrités françaises qui ont fait la couverture : Ludivine Sagnier, Lou Doillon, Isild Le Besco, Emma De Caunes, Helena Noguerra, Juliette Binoche ...

Depuis 2010, sa périodicité est bimestrielle et ses numéros sont thématiques. Actuellement le magazine est dirigé par Isabelle Chazot qui en est la rédactrice en chef (20 Ans, Isa, Marianne, Be, etc.) ainsi que Laurent Giraud, rédacteur en chef adjoint (Match, Actuel, VSD, 20 Ans, etc.)

L'édition papier, en perte de vitesse voit ses publications interrompues depuis janvier 2011. Seulement 4 numéros sont sortis en 2009 et 2010 contre 11 les années précédentes.

Éditions spéciales

Le succès du magazine Playboy a motivé la publication d'autres magazines[6] tels que des hors-séries et d'autres séries comme Playboy's Book of Lingerie ou encore Playboy's Vixens.

En France, le magazine Les filles de Playboy parait régulièrement.

Notes et références

Bibliographie

  • Russell Miller (trad. Elizabeth Kern), L'histoire excessive de Playboy [« Bunny, the real story of Playboy »], Paris, Albin Michel, coll. « Businessman », juin 1987, 307 p. (ISBN 2-226-02961-3) 
  • Gretchen Edgren (trad. Jacques Collin), Playboy - Cinquante ans, Singapour, Taschen, 2005, 464 p. (ISBN 978-3822843840) 

Voir aussi

Articles connexes

  • Femlin, « farfadettes » qui égayent les pages du magazine depuis 1955.
  • Kiraz, illustrateur pour l'édition américaine depuis 1970
  • Little Annie Fanny, série de bandes dessinées de Harvey Kurtzman, paraissant dans Playboy depuis 1962.
  • Guerres pubiennes, expression qui désigne les formes prises par la compétition entre Playboy et Penthouse dans les années 1960-1970.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Playboy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Playboy — Saltar a navegación, búsqueda Para el canal de televisión, véase Playboy TV. Playboy es una revista de entretenimiento para adultos fundada en 1953 por Hugh Hefner, que ha crecido en Playboy Enterprises, Inc. Playboy es una de las marcas más… …   Wikipedia Español

  • Playboy — Логотип журнала «Playboy» Специализация: Мужской журнал …   Википедия

  • Playboy — bezeichnet: Playboy (Person), ein Begriff für einen Lebenskünstler Playboy (Magazin), ein US amerikanisches Männermagazin Playboy, ein Roman von Armin Kratzert Musik: Playboys (Band), eine britische Rock ’n’ Roll Band (1958–1961) Playboys (The… …   Deutsch Wikipedia

  • Playboy UK — is based in West London, England. It is a wholly owned subsidiary of Playboy Enterprises, Inc.Playboy UK covers several areas of broadcast, with Television (See Playboy TV,Playboy One for more details) and Online (Playboy.co.uk) being the main… …   Wikipedia

  • Playboy TV — Saltar a navegación, búsqueda Playboy TV es un canal estadounidense de pago de televisión por cable/satélite disponible en varios países, basado en la revista erótica del mimo nombre. Transmite las 24 horas del día con contenido variado erótico.… …   Wikipedia Español

  • Playboy TV — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang …   Deutsch Wikipedia

  • Playboy — Sm erw. fremd. Erkennbar fremd (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. playboy junger Mann, der nur ans Spielen (d.h. an sein Vergnügen, vor allem erotischer Art) denkt . Zu ne. play spielen und ne. boy Junge .    Ebenso nndl. playboy, ne. playboy …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Playboy TV — es un canal estadounidense de pago de televisión por cable/satelitar disponible en el varios países, basado en la revista pornográfica del mismo nombre. El contenido en Playboy TV solo se emite porno llamado light, es decir contenido suave… …   Enciclopedia Universal

  • Playboy — Playboy: Die Bezeichnung für einen ‹wirtschaftlich unabhängigen› Mann, der vor allem seinem Vergnügen lebt, wurde im 20. Jh. aus gleichbed. engl. amerik. playboy entlehnt. Das engl. amerik. Wort bedeutet eigentlich etwa »Spieljunge«; es gehört zu …   Das Herkunftswörterbuch

  • playboy — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. plejboj] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. mos V, lm M. e, D. ów {{/stl 8}}{{stl 7}} z lekceważeniem, obraźliwie: bogaty mężczyzna, chłopak szukający w życiu zabawy i przyjemności, głównie seksualnych : {{/stl 7}}{{stl 10}}Nie bądź …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • playboy — / pleibɔi/, it. /plei bɔi/ s. ingl. [comp. di (to ) play divertirsi e boy ragazzo ], usato in ital. al masch. 1. [uomo affascinante, generalm. ricco, che fa vita mondana accompagnandosi a belle donne] ▶◀ (fam.) vitaiolo, viveur. 2. (estens.) [chi …   Enciclopedia Italiana


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.