Plateau tibetain


Plateau tibetain

Plateau Tibétain

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tibet (homonymie).

Le plateau Tibétain est un vaste plateau situé en Asie centrale, au Nord de l'Himalaya. Il a été créé par la collision des plaques indienne et eurasienne qui ont pris en étau les plaques de Qiantang et de Lhassa au cours du Cénozoïque. Il est de loin la plus grande structure topographique sur terre et a d'importants effets climatiques régionaux (aridité du plateau lui-même, mousson) et mondiaux (circulation atmosphérique mondiale). Le nord-ouest du plateau, ou Changtang, région la plus élevée avec une altitude dépassant souvent 5 000 m, est pratiquement inhabité sur une grande partie de sa superficie.

Paysage de steppe typique des contreforts orientaux du Chang Tang (Yarmothang)

Sommaire

Histoire

Modèle numérique de terrain du plateau Tibétain et des chaînes de montagnes périphériques

Cinq explorateurs l'ont partiellement traversé. Gabriel Bonvalot en 1890 du Nord au Sud côté Est, Bower en 1892 dans sa partie Sud, M. Wellby en 1896 d'Ouest en Est, Sven Hedin en 1906 de l'Est vers le sud, et enfin, plus récemment, Michel Peissel et son équipe en 2000 qui explorèrent le Nord-Ouest du Chang Tang, jusqu'alors inconnu de tout homme ou carte géographique.

L’exploration archéologique du plateau du Changthang, entreprise à partir du début des années 90 par John Belleza, a permis de repérer plus de 500 sites remontant à l’âge du fer. L’ensemble présente une nette parenté avec les cultures d’Asie centrale et pourrait constituer une partie de la culture de Zhang Zhung[1].

Faune

La faune de ce plateau est à la fois riche et fragile. On compte des centaines d'espèces d'animaux ; parmi eux le yak, la gazelle, le kiang (la plus grande race au garrot de cheval sauvage) et les moutons sont en grand nombre malgré l'aridité du sol. On trouve aussi l' antilope du Tibet, dont les cornes du mâle font plus de deux fois la taille de l'espèce au garrot, et qui fut pourchassée durant le siècle dernier pour sa peau, permettant la fabrication du shatoosh (tissu presque invisible par sa grande finesse).

Richesses

Le Chang Tang regorge de nombreux lacs dont on extrait le sel en grande quantité, souvent avec des moyens bien vétustes. Certains Chinois y viennent pour trouver avec succès de l'or.

Son sous-sol est également riche en pétrole et en gaz[2].

Notes et références

  1. Explorations de John Belleza
  2. (en) The Qiangtang Basin of Tibet rich in oil, gas reserves, 22 octobre 2004, People's Daily Online. Consulté le 21 octobre 2007

Lien externe

  • Portail du Tibet Portail du Tibet
  • Portail des sciences de la Terre et de l’Univers Portail des sciences de la Terre et de l’Univers
Ce document provient de « Plateau Tib%C3%A9tain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plateau tibetain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plateau tibétain — Pour les articles homonymes, voir Tibet (homonymie). Le plateau Tibétain est un vaste plateau situé en Asie centrale, au Nord de l Himalaya. Il a été créé par la collision des plaques indienne et eurasienne qui ont pris en étau les plaques de… …   Wikipédia en Français

  • Plateau Tibétain — 33° N 88° E / 33, 88 …   Wikipédia en Français

  • Plateau du Tibet — Plateau Tibétain Pour les articles homonymes, voir Tibet (homonymie). Le plateau Tibétain est un vaste plateau situé en Asie centrale, au Nord de l Himalaya. Il a été créé par la collision des plaques indienne et eurasienne qui ont pris en étau… …   Wikipédia en Français

  • Tibétain — Cet article concerne la langue tibétaine. Pour le peuple tibétain, voir Tibétains. Tibétain bod skad / བོད་སྐད་ Parlée en Chine, Bhoutan, Népal, Inde et Pakistan Région Tibet …   Wikipédia en Français

  • Plateau (géographie) — Pour les articles homonymes, voir Plateau. Plateau, Namibie, Parc du Waterberg Le plateau est une des trois formes principales de relief topographique. C es …   Wikipédia en Français

  • Dialogue entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine (2002-2010) — Relations entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine …   Wikipédia en Français

  • Dialogue entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine (2002-2008) — Relations entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine …   Wikipédia en Français

  • Dialogue entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine depuis 2002 — Dialogue entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine (2002 2008) Relations entre le gouvernement tibétain en exil et la République populaire de Chine …   Wikipédia en Français

  • Empire tibétain — L empire tibétain remonte au VIIe siècle. Une monarchie d’une certaine importance émerge alors sur le territoire du Tibet actuel, marquant sa naissance comme entité politique unifiée. Les rois ou empereurs de la dynastie Yarlung, dans la… …   Wikipédia en Français

  • Art tibétain contemporain — L art tibétain contemporain se réfère à l art moderne du Tibet, ou du Tibet après 1950. Il peut également renvoyer à l art de la diaspora tibétaine qui est par nature explicitement politique et religieux. Sommaire 1 Histoire de l art tibétain 2… …   Wikipédia en Français