Plan Campus


Plan Campus

Plan campus

Le Plan Campus ou Opération Campus est un projet du gouvernement Fillon annoncé en janvier 2008 par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse.

Il a pour objectif de faire émerger en France douze pôles universitaires d’excellence de niveau international, grâce à des dotations exceptionnelles. Les projets rassemblaient en général plusieurs universités regroupées dans un PRES.

Sommaire

Chronologie

Le 29 novembre 2007, le président de la République Nicolas Sarkozy déclare lors d’une interview télévisée que le produit de la vente de 3 % du capital d’EDF (environ 5 milliards d’euros) servirait à financer le « plan campus »[1]. Le cahier des charges et le calendrier sont présentés en conseil des ministres le 6 février 2008[2].

Le comité s’est vu présenté 46 dossiers[3] et en a alors retenu six[4] : Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Grenoble, et Toulouse. Pour la seconde vague, vingt dossiers ont été déposés[5], et quatre retenus[6]: Aix-Marseille, les campus de Condorcet et de Saclay ainsi que Paris intra-muros.

Au mois de novembre 2008, le détails des projets a été présenté (pour ceux de la première vague) et validé sauf pour celui de Toulouse. Ce dernier ainsi que ceux de la seconde vague ont été validés en février 2009[7].

Dans le cadre du plan de relance qui a suivi la Crise financière de 2007-2009, les site de Nancy-Metz et de Lille s’ajoutent en décembre 2008, ce qui porte le nombre de campus à douze[7], et le total des fonds à 5 178 millions d’euros[8].

En septembre 2009, tous les montants étaient annoncés. Les appels d’offres devraient avoir lieu en septembre 2010 et les traveaux débuter vers mi-2012[8].

Parmi les dossiers non retenus, il a été attribué des labels « campus prometteur » et « campus innovant ». Pour ces campus, les aides représentent 250 millions d’euros[8].

Sélection des projets

Les projets ont été déposés par les universités en 2008. Ils ont été sélectionnés par un comité de huit membres venus du monde de l’université, de la recherche et de l'entreprise:

Les dossiers de candidature ont dû suivre un cahier des charges et recourir à des opérations de partenariat public-privé (PPP) en matière d’investissement et de gestion immobilière.

Les dossiers furent jugés selon quatre critères:

  • L’ambition pédagogique et scientifique,
  • l’urgence de la situation immobilière,
  • le développement d'une vie de campus,
  • la cohérence du projet vis-à-vis du territoire concerné.

Détails des campus

Opération campus
Campus Établissements concernés Dotation attribuée (millions d’euros)[8]
Aix-Marseille Aix-Marseille Université 500
Bordeaux Université de Bordeaux 475
Condorcet École des hautes études en sciences sociales, École pratique des hautes études, universités Paris-I, Paris-VIII, Paris-XIII et l'École nationale des chartes 450
Grenoble Universités Grenoble-I, Grenoble-II, Grenoble-III avec Grenoble INP et institut d'études politiques de Grenoble 400
Lille Universités Lille-I, Lille-II, Lille III, d’Artois, du Littoral, de Valenciennes et École centrale de Lille 110
Lyon Université de Lyon 575
Montpellier Université Montpellier 1, Université Montpellier 2, Université Montpellier 3, Montpellier Sup Agro 325
« Campus lorrain » Nancy-Université et Université de Metz 140
Paris (suite à une évaluation) 700
Saclay Université Paris-Sud 11, Agro ParisTech, Centrale Paris, ENSAE, ENSTA, École polytechnique, HEC Paris, École des Mines de Paris, ENS Cachan, Supélec, École supérieure d'optique, Institut TELECOM, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, CEA, CNRS, INRA, INRIA, ONERA, IHES, et Triangle de la physique. Ce projet fait partie de la construction du « Grand Paris ». 850
Strasbourg Université de Strasbourg 375
Toulouse Université de Toulouse 350

Réactions

Certains points du plan furent critiqués, comme le fait que le financement soit concentré sur quelques campus et ne soient pas basés sur des financements récurrents.

Par ailleurs, le plan est d’ampleur plus faible que les plans équivalents du passé[9].

Les choix auraient été réalisés essentiellement en fonction de considérations politiciennes et non en fonction des critères énoncés (par exemple la docilité dans la mise en place des PRES). Le PS pointe, lui, des choix réalisés en fonction de la seule visibilité internationale et une grande opacité des critères[10].

Le financement ne se fait pas directement mais via des structures privées[11] et l'argent sera issu de la privatisation d'EDF [12] (sauf pour le projet lillois[13]). En outre la méthode [...] exclut les instances élues de toute responsabilité dans la définition des projets et des choix. Ceux-ci apparaissent politiciens selon le SNESUP qui critique dans le même temps coupes sombres dans l'emploi scientifique[14].

La Cour des comptes précise[15] que les dotations indiquées seront placées, et que les produits de ces placements reviendront aux campus. Par ailleurs, seuls 3,7 milliards sur les 5 milliards d’euros annoncés ont été dégagés.

Notes et références

Voir aussi

  • AUST Jérome, « Sélectionner pour construire : premiers regards sur le Plan Campus » dans POIRRIER Philippe, Paysages des campus. Urbanisme, architecture et patrimoine, Dijon, Eud, 2009, p. 117-123.
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Plan campus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Plan Campus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Plan campus — Le Plan Campus ou Opération Campus est un projet du gouvernement Fillon annoncé en janvier 2008 par la ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse. Il a pour objectif de faire émerger en France douze pôles… …   Wikipédia en Français

  • Campus du plateau de Saclay — Lieu Plateau de Saclay (région Île de France) Pays  France Construction À partir des années 50 Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Campus du Plateau de Saclay — Le Campus du Plateau de Saclay est une opération d intérêt national (OIN) qui vise à créer à Saclay, en France, le futur plus grand campus pluridisciplinaire d’Europe. Ce projet s’insère dans le Plan Campus, projet du gouvernement Fillon annoncé… …   Wikipédia en Français

  • Campus Condorcet — Pour les articles homonymes, voir Condorcet. Campus Condorcet Lieu Aubervilliers Paris (région Île de France) Pays …   Wikipédia en Français

  • Plan de relance économique de la France de 2008-2009 — Le Plan de relance économique de la France de 2008 2009 est un programme mis en place par le gouvernement français dans le but de relancer l économie française suite à la crise économique de 2008 2010 qui affecte, entre autres, le marché de l… …   Wikipédia en Français

  • Campus de la Justicia de Madrid — Saltar a navegación, búsqueda Campus de la Justicia de Madrid Localización Valdebebas, Madrid …   Wikipedia Español

  • Campus Party — Saltar a navegación, búsqueda Campus Party es un encuentro de entretenimiento y tecnología en red, mucho más que una LAN Party . Creada en España en 1997, concentra aficionados de la informática, del mundo entero. Se realiza de forma anual en… …   Wikipedia Español

  • Campus de Villejean — Lieu Rennes Pays  France Superficie 42 hectares Construction années 1960 Établissements principaux …   Wikipédia en Français

  • Campus De Jussieu — Pour les articles homonymes, voir Jussieu et CUJ. L entrée principale du campus de Jussieu …   Wikipédia en Français

  • Campus de jussieu — Pour les articles homonymes, voir Jussieu et CUJ. L entrée principale du campus de Jussieu …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.