Place des Victoires


Place des Victoires

48°51′57″N 2°20′28″E / 48.86583, 2.34111

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place des Victoires (homonymie).
1er, 2e arrt
Place des Victoires
Carte administrative de Paris
Place des Victoires
Arrondissements 1er, 2e
Quartiers Halles, Mail, Palais-Royal, Vivienne
Voies desservies Rue d'Aboukir
Rue Catinat
Rue Croix-des-Petits-Champs
Rue Étienne-Marcel
Rue La Feuillade
Rue Vide-Gousset
Diamètre ~ 80 m
Forme de la place Circulaire
Création 1685
Dénomination 1685
Anciens noms Place des Victoires-Nationales (1792)
Géocodification Ville de Paris : 9749
DGI : 9741
Nomenclature officielle
P1010881 Paris I-II place des Victoire reductwk.JPG
La place des Victoires en 2011, avec la statue équestre de Louis XIV de François Joseph Bosio.

La place des Victoires est une place de Paris, en France.

Sommaire

Description

La place des Victoires est située à cheval sur les 1er et 2e arrondissements de Paris. Il s'agit d'une place circulaire, d'environ 80 m de diamètre.

En partant du nord, et dans le sens des aiguilles d'une montre, la place donne accès aux voies suivantes :

Historique

La place est créée à l'initiative du maréchal de La Feuillade et de la ville de Paris. Ses caractéristiques sont consignées dans un arrêt du Conseil du Roi de 1685. Elle est inaugurée le 26 mars 1686. Elle est alors consacrée aux victoires de Louis XIV. Son urbanisme est confié à Jules Hardouin-Mansart et les riverains y ont l'obligation d'y construire des immeubles symétriques.

La place est temporairement renommée « place des Victoires-Nationales » le 12 août 1792[1].

Monuments

Monument central

De sa création à nos jours, le centre de la place accueille quatre monuments successifs, dont trois statues :

La statue originelle est une réalisation du sculpteur Martin Desjardins et représente Louis XIV en pied. Son socle comporte quatre personnages en bronze, représentant chacun une nation vaincue par Louis XIV et un sentiment différent (la résignation, l'abattement, la colère et l'espérance), des bas-reliefs et des inscriptions dithyrambiques sur la gloire militaire du règne (ces éléments de décoration sont conservés au Musée du Louvre). Quatre fanaux y brûlent en permanence. L'inauguration a lieu en mars 1686.

En 1792, la statue de Louis XIV est abattue par les révolutionnaires. Elle est fondue pour produire des canons et remplacée par une pyramide en bois portant les noms des citoyens morts lors de la journée du 10 août 1792. Selon la légende, Napoléon Ier donne le bois de la pyramide à un corps de garde, lequel l'aurait utilisé pour se chauffer[2].

En 1810, une statue du général Desaix par Claude Dejoux est érigée au centre de la place. Le général étant représenté entièrement nu, la statue est rapidement enlevée ; son bronze est refondu par la suite pour fabriquer la statue équestre d'Henri IV située sur le pont Neuf.

En 1828, la statue actuelle est érigée au centre de la place ; œuvre de François Joseph Bosio, elle représente Louis XIV à cheval. En 2005, la restauration de cette sculpture est confiée à l'artiste peintre, restaurateur d'art Alain Plesse.

Hôtels particuliers

Plusieurs immeubles de la place sont d'anciens hôtels particuliers :

Protection

Le sol de place est classé au titre des monuments historiques en 1962[15]. La statue de Louis XIV l'est en 1992[16]. Les hôtels particuliers qui donnent sur la place sont également tous classés ou inscrits.

Bibliographie et cinéma

Philippe Meyer s'attache particulièrement à l'histoire et l'évolution de la place des Victoires au XXe siècle comme emblème des changements parisiens dans son livre Paris la Grande publié en 1997[17].

La Place des Victoires offre le décor du film de Nobuhiro Suwa, qui fait partie du projet Paris, je t'aime.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes

Références

  1. Félix Lazare, Dictionnaire historique des rues et monuments de Paris, 1855, 755 p. (ISBN 978-2868771841) 
  2. Le Guide du promeneur de Paris, Parigramme, 2007, 288 p. (ISBN 978-2-84096-472-8), p. 11 
  3. Ancien hôtel Charlemagne, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  4. Ancien hôtel de Montplanque, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  5. Ancien hôtel de Soyecourt, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  6. Ancien hôtel Bauyn de Péreuse, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  7. Ancien hôtel de l'Hospital, ou hôtel de Pomponne, ou hôtel de Massiac, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  8. Ancien hôtel Bergeret de Grancourt, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  9. Ancien hôtel Bergeret de Talmont, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  10. Ancien hôtel de Metz de Rosnay, ou hôtel de Forceville, ou hôtel Vigier, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  11. Ancien hôtel de Prévenchères, ou hôtel Lenoir, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  12. Ancien hôtel Pellé de Montaleau, ou hôtel de Bosredon, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  13. Ancien hôtel Gigault de La Salle, ou hôtel André-d'Arbelles, ou hôtel Biliotti, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  14. Ancien hôtel Cornette ou ancien hôtel Le Duc-Desnoues, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  15. Place des Victoires : le sol, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  16. Statue de Louis XIV, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  17. Philippe Meyer, Paris la Grande, Gallimard, 1997, 259-278 p. (ISBN 978-2070407408) 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Place des Victoires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Place des victoires — La place des Victoires en 2005, avec la statue équestre de Louis XIV de François Joseph Bosio La place des Victoires est une place parisienne située sur les territoires des 1er et 2e …   Wikipédia en Français

  • Place des Victoires — Ursprüngliches Denkma …   Deutsch Wikipedia

  • Place des Victoires — The Place des Victoires is a circular place in Paris, located a short distance northeast from the Palais Royal and straddling the border between the city s first and second arrondissements.At the center of the place is an equestrian monument in… …   Wikipedia

  • Place des Victoires (Bayonne) — Pour les articles homonymes, voir Place des Victoires (homonymie). Place des Victoires Situation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Place des Victoires (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Place de la Victoire. La place des Victoires est : une place de Bayonne ; une place de Paris …   Wikipédia en Français

  • Statue équestre de Louis XIV (place des Victoires) — Pour les articles homonymes, voir Statue équestre de Louis XIV. Statue équestre de Louis XIV Vue générale de la statue …   Wikipédia en Français

  • My address in Paris - Place des Victoires — (Париж,Франция) Категория отеля: Адрес: 7, rue d Argout …   Каталог отелей

  • Place des Petits-Pères — 48°51′59″N 2°20′27″E / 48.86639, 2.34083 …   Wikipédia en Français

  • Basilique Notre-Dame-des-Victoires — Pour les articles homonymes, voir Basilique Notre Dame et Notre Dame.  Pour l église du même nom à Québec, voir Église Notre Dame des Victoires (Québec) Basilique Notre Dame des …   Wikipédia en Français

  • Église Notre-Dame-des-Victoires (Québec) — Église Notre Dame des Victoires Notre Dame des Victoires, place Royale à Québec. Présentation Culte Catholique romain …   Wikipédia en Français