Pintade


Pintade
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pintade (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Pintades
 Numida meleagris "forme domestique"
Numida meleagris "forme domestique"
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Galliformes
Famille
Numididae
Sélys Longchamps, 1842
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les pintades sont des oiseaux de l'ordre des galliformes et de la famille des Numididae (parfois placée dans celle des Phasianidae), originaires d'Afrique, au plumage foncé pointillé de blanc, qui se nourrissent de graines. Certaines sont domestiquées. Volailles d’ornement, elles sont surtout appréciées pour leur chair.

Sommaire

Histoire

La principale pintade domestique (Numida meleagris), issue de la pintade vulturine (Acryllium vulturinum) sauvage en Afrique, garde de son ancêtre l'instinct de se percher et un caractère farouche. Importée d'Afrique par les Grecs et les Romains qui l'utilisent comme offrande aux dieux et l'élèvent en basse-cour, elle est nommée « poule d'Inde » au Moyen Âge puis « poule du pharaon » et « pintade » lorsqu'un navigateur vénitien au service du Portugal en ramènera un spécimen d'Afrique de l'Est. Elle est introduite au XVe siècle en France qui est le premier pays à sélectionner des pintades en vue de les élever, ce qui en fait en 2010 le premier producteur mondial avec ses régions d'élevage des Pays de Loire, du Grand Sud-Ouest, de Rhône-Alpes et de la Région Centre[1].

Description

Décrite par Jules Renard comme la « bossue de la cour au crâne chauve et à la queue basse » qui « « ne rêve que plaies à cause de sa bosse » »[2], c'est un oiseau grégaire et terrestre dodu, de taille moyenne (de 40 à 72 cm), à petite tête cornée et à queue courte et pendante. De larges zones de peau nue ornent le cou et la tête ; la plupart des espèces portent une crête ou un casque ossifié.

La Pintade commune, Numida meleagris, possède une crête cornée sur la tête et des barbillons violets. Elle est élevée pour sa chair, principalement en France, premier pays producteur de pintades, où elle est considérée comme domestique. Elle est originaire d'Afrique où elle vit à l'état sauvage sur la majeure partie du continent. Des populations férales (retournées à l'état sauvage) existent sur l'île d'Haïti, dans les Caraïbes.

Ce gallinacé est omnivore ; il se nourrit de verdure, de baies, de graines, d'insectes et de petits animaux (souris, grenouilles...). Bien qu'il soit capable de voler, il est essentiellement coureur.

La pintade pond aux alentours de 12 à 15 œufs. Au bout de 23 à 24 jours d'incubation, l'éclosion a lieu. Les deux parents participent à l'élevage des pintadeaux.

La pintade cacabe ou criaille

L'élevage de Pintades se nomme la méléagriculture.

Habitat

Les pintades vivent en Afrique, au Sud du Sahara, où elles occupent une large variété d'habitats, depuis la forêt pluviale dense jusqu'au semi-désert.

Liste des genres et espèces

D'après la classification de référence (version 2.2, 2009) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Notes et références

  1. Quand la pintade devient chapon sur La Dépêche, 10 décembre 2000
  2. Louis Laloy, Deborah Priest, Debussy, Ravel et Stravinski, L'Harmattan, 2007 [lire en ligne], p. 275 

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pintade de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pintade — [ pɛ̃tad ] n. f. • poule pintade 1643; pintarde 1637; port. pintada « tachetée », de pintar « peindre » ♦ Oiseau (galliformes), originaire d Afrique, de la taille de la poule, au plumage sombre semé de taches claires. La pintade criaille. Petit… …   Encyclopédie Universelle

  • pintade — (pin ta d ) s. f. 1°   Genre de gallinacés à tête nue, à queue courte, et à pieds sans éperons, dont l espèce connue sous le nom de pintade a le plumage gris bleuâtre et semé de taches blanches, numida meleagis, L. •   Il paraît que la pintade,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pintade — tikrosios patarškos statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Numida angl. guineafowl vok. Perlhuhn, n rus. цесарка, f pranc. pintade, f ryšiai: platesnis terminas – patarškiniai siauresnis terminas – naminė patarška …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • pintade — nf. pintada (Albanais). A1) onom., (cri de la pintade) : ka ka ka ka kaaaak (St Gervais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PINTADE — s. f. Oiseau gallinacé dont la tête est munie d une sorte de casque de corne, et dont le plumage gris bleuâtre est semé de taches blanches plus ou moins arrondies. Il a des pintades dans sa basse cour …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PINTADE — n. f. Oiseau de la famille des Gallinacés, dont la tète est munie d’une sorte de casque de corne et dont le plumage gris bleuâtre est semé de taches blanches plus ou moins arrondies. Figurément et familièrement, il se dit d’une Femme sotte et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pintade vulturine — Pintade vulturine …   Wikipédia en Français

  • Pintade de Numidie — Pintade de Numidie …   Wikipédia en Français

  • Pintade à poitrine blanche — Pintade à poitrine blanche …   Wikipédia en Français

  • Pintade de Pucheran — Pintade huppée …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.