Pierre de Massot


Pierre de Massot

Pierre de Massot né le 10 avril 1900, était un écrivain français, lié au dadaïsme et au surréalisme. Il est mort à Paris dans une extrême pauvreté le 3 janvier 1969, à 68 ans.

Sommaire

Biographie

Sixième enfant du comte et de la comtesse de Massot de Lafond, Pierre de Massot fait ses classes à l'Externat Saint-Joseph de Lyon, l'actuel Lycée Saint-Marc.

Il a perpétué dans plusieurs de ses ouvrages le souvenir d'Erik Satie, qu'il a connu par l'entremise de son ami peintre dadaïste Francis Picabia - Francis Picabia auquel il a par ailleurs consacré une monographie, publiée sur le tard de sa vie, aux Éditions Seghers.

Proche de Jean Cocteau, Max Jacob et André Gide, dont il fut quelque temps secrétaire, il a également été lié avec le peintre Marcel Duchamp et l'écrivain Tristan Tzara.

Le 6 juillet 1923, une soirée Dada organisée par Tristan Tzara, au théâtre Michel, est chahutée par les surréalistes André Breton, Robert Desnos, Paul Éluard et Benjamin Péret. Pierre de Massot a le bras cassé d'un coup de canne de Breton, tandis que Tzara en appelle à la police. Cette soirée, dite du « Cœur à barbe » pour la postérité, marque la rupture définitive entre dadaïstes et surréalistes[1].

Partageant les idées révolutionnaires des surréalistes, Pierre de Massot signe le manifeste La Révolution d'abord (1925). Il écrit des études sur Saint-Just et Étienne Marcel qui révèlent ses affinités de fond avec la pensée du groupe d'André Breton. Puis il quitte le mouvement lors de son adhésion au Parti communiste français en 1936.

Durant la guerre, il cache André Suarès, en le faisant passer pour son père. C'est lui qui conduira le cercueil de l'écrivain en 1948.

Il entretient par ailleurs des liens féconds avec André Breton, jusqu'à la mort de ce dernier.

Pierre de Massot fut l'un des signataires du Manifeste des 121, sous-titré « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie », paru en septembre 1960.

Œuvres

  • De Mallarmé à 391, 1922
  • Essai de critique théâtrale, avec un portrait de l'auteur par Pablo Picasso, 1922
  • Saint-Just ou le divin bourreau, 1925
  • Portrait d'un bull-dog, avec des photographies de Berenice Abbott, 1926
  • Soliloque de Nausicaa, avec des dessins de Jean Cocteau, 1928
  • Prolégomènes à une éthique sans métaphysique, avec des dessins de Kristians Tonny, 1930
  • Mon corps, ce doux-démon, (avec un portrait de l'auteur par Jacques Villon et une lettre-préface d'André Gide), 1959
  • Oui, notules sur Erik Satie et lettres du compositeur à l'auteur, avec un dessin de Georges Braque, 1960
  • Le Mystère des maux, 1961
  • Marcel Duchamp, 1965
  • Francis Picabia, 1966
  • D-S, 1967
  • André Breton ou le Septembriseur, 1967
  • Le Déserteur. Œuvre poétique 1923-1969, textes rassemblés et présentés par Gérard Pfister, avec des portraits de l'auteur par Pablo Picasso, Francis Picabia, Max Ernst, Malkine, Éditions Arfuyen, 1992

Bibliographie

  • L'œuvre et la vie de Pierre de Massot ont fait l'objet en 1975 d'une thèse de doctorat de Gérard Pfister sous le titre Étude sur Pierre de Massot (1900-1969).

Notes et références

  1. Michel Sanouillet Dada à Paris, éd. CNRS 1965-2005, page 333

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre de Massot de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre de massot — Pierre de Massot, né en 1900 et mort en 1969, était un écrivain français, lié aux mouvements artistiques de l avant garde, notamment le dadaïsme et le surréalisme. Biographie Sixième enfant du comte et de la comtesse de Massot de Lafond, Pierre… …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Yves Massot — Pour les articles homonymes, voir Massot. Pierre Yves Massot, né en 1977 à Avignon (France), est un photographe de presse. Sommaire 1 Biographie 2 Collections …   Wikipédia en Français

  • Massot — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymes Massot est un nom de famille, notamment porté par : Bruno Massot (1989 ), patineur artistique français, Éric Massot, comédien et humoriste …   Wikipédia en Français

  • Pierre-François Martin-Laval — Infobox actor bgcolour = silver name = Pierre François Martin Laval imagesize = caption = birthname = Pierre François Martin Laval birthdate = location = Marseille, France deathdate = deathplace = othername = height = spouses = yearsactive =… …   Wikipedia

  • Francois de Massot — Son of the Surrealist writer Pierre de Massot, associate of Francis Picabia and Andre Breton, Francois de Massot joined the Trotskyist movement in France as a young man just after the end of the Second World War. Like other young Trotskyists he… …   Wikipedia

  • Paul Massot — Pour les articles homonymes, voir Massot. Paul Massot (1800 1881) Paul Massot, né le 15 août 1800 à Perpignan ( …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Mocky — Jean Pierre Mocky, invité d honneur du festival Sous les Projecteurs (juillet 1995, Villandraut) Données clés …   Wikipédia en Français

  • Jean-pierre mocky — Nom de naissance Jean Paul Adam Mokiejewski Naissance 6 juillet 1929 (80 ans) Nice, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Jean pierre mocky — Nom de naissance Jean Paul Adam Mokiejewski Naissance 6 juillet 1929 (80 ans) Nice, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Charles Pierre de Lamer — Naissance 20 février 1753 Toulon Décès 28 novembre 1812 (à 59 ans) Passage de la Bérézina …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.