Pierre Bost


Pierre Bost
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bost.

Pierre Bost est un écrivain et scénariste français né à Lasalle le 5 septembre 1901 et mort à Paris le 6 décembre 1975. Il utilisa jusqu'en 1945 le pseudonyme Vivarais.

Sommaire

Biographie

Fils d'un pasteur, il passe son enfance au Havre. Élève au lycée Henri-IV avec Alain, il rate l'agrégation.

L'Homme de lettres

Romancier, journaliste et auteur dramatique français, Pierre Bost débute au théâtre du Vieux-Colombier avec une comédie : L'Imbécile, puis se tourne vers le roman. Il écrit plusieurs ouvrages, publiés par Gallimard, parmi lesquels le roman Porte Malheur ou l'essai Un An dans Un tiroir.

Le scénariste

Au début des années 1940, il devient scénariste et écrit un grand nombre de films, souvent avec son complice Jean Aurenche. Beaucoup restent célèbres comme Le Diable au corps, La Traversée de Paris, La Jument verte, etc. En 1954, le tandem Aurenche et Bost est attaqué par le journaliste François Truffaut. Avec l'arrivée de la Nouvelle Vague, leur étoile pâlit quelque peu dans les années 60. Jean Aurenche et Pierre Bost font un retour triomphal dans les années 70 quand ils écrivent deux films pour Bertrand Tavernier : L'Horloger de Saint-Paul et Le Juge et l'Assassin. Pierre Bost meurt en 1975.

Le succès posthume

Dans les années 80, Bertrand Tavernier adapte le roman de Bost Monsieur Ladmiral va bientôt mourir au cinéma sous le titre Un dimanche à la campagne. Le film remporte un grand succès, notamment au Festival de Cannes et aux Oscars. À partir de 2007, les éditions Le Dilletante entreprennent la réédition des textes de Pierre Bost. Ils ont pour l'instant republié Porte Malheur et Un An dans Un tiroir, tous deux préfacés par François Ouellet.

En 2010, le documentaire Jean Aurenche, écrivain de cinéma consacré à son co-auteur Jean Aurenche, aborde notamment le fonctionnement de sa collaboration avec Pierre Bost. Ce dernier intervient à l'écran dans plusieurs images d'archives.

Filmographie

Œuvres écrites

  • Hercule et mademoiselle, Paris, Éditions Gallimard, 1924, 218 p. 
  • L'imbécile, Paris, Éditions Gallimard, 1924 
  • Prétextat, Paris, Éditions Gallimard, 1925, 221 p. 
  • Voyage de l'esclave, Paris, Éditions Marcelle Lesage, 1926, 83 p. 
  • Crise de croissance, Paris, Éditions Gallimard, 1926, 218 p. 
  • Faillite, Paris, Éditions Gallimard, 1928, 252 p. 
  • Anaïs, Paris, Éditions Gallimard, 1930, 218 p. 
  • Briançon, Grenoble, Éditions Dardelet, 1930, 96 p. 
  • A la porte, Paris, Au Sans Pareil, 1930, 126 p. ; coll. « Le Conciliabule des trente »
  • Mesdames et messieurs, Paris, Éditions Gallimard, 1931, 253 p. 
  • Faux numéros, Paris, Éditions Gallimard, 1932, 253 p. 
  • Un grand personnage, Paris, Éditions Gallimard, 1935 (réimpr. 1961), 221 p. 
  • Homicide par imprudence, Paris, Éditions Gallimard, 1936, 216 p. 
  • La haute fourche, Paris, Éditions de Minuit, 1945, 77 p. 
  • Monsieur Ladmiral va bientôt mourir, Paris, Éditions Gallimard, 1945 ; réédition 2005, coll. « L'Imaginaire », 102 p. (ISBN 978-2070773640) 
  • Porte-Malheur, Paris, Éditions Le Dilettante, (éd. or. 1932) 2009 (1re éd. 1932), 160 p. (ISBN 978-2-84263-172-7) 
  • Un an dans un tiroir, Paris, Éditions Le Dilettante, (éd. or. 1945) 2010 (1re éd. 1945), 128 p. (ISBN 978-2842631888) 
En collaboration
  • Pierre Bost, Pierre Darbon et Pierre Quet, La Puissance et la Gloire, Paris, Robert Laffont, 1952, 221 p. 
  • Claude-André Puget et Pierre Bost, Un nommé Judas, Paris, La Table Ronde, 1956, 191 p. 
  • Jean Aurenche, Pierre Bost, Claude Brule et Georges Neveux, Molière pour rire et pour pleurer, Paris, Presses de la Cité, 1973, 258 p. 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Bost de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bost — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bost peut faire référence à : Sommaire 1 Patronyme 2 Toponyme …   Wikipédia en Français

  • Pierre Palue — Pierre Palué Pierre Palué est un peintre français né à Bordeaux en 1920 et mort à Chavannes (Drôme) en 2005. Bernard Clavel a dit de lui : « Il y a du rêve dans la réalité de Palué, comme il y a du sommeil sur la vie de ses chemins, de… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Palué — est un peintre français né à Bordeaux en 1920 et mort à Chavannes (Drôme) en 2005. Bernard Clavel a dit de lui : « Il y a du rêve dans la réalité de Palué, comme il y a du sommeil sur la vie de ses chemins, de ses arbres, de ses maisons …   Wikipédia en Français

  • Pierre Bayle — Pierre Bayle, Porträt von Pierre Savart (1774) Pierre Bayle [bæːl] (* 18. November 1647 in Le Carla, heute: Carla Bayle, Département Ariège; † 28. Dezember 1706 in Rotterdam) war ein französischer Schriftsteller und Philosoph …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Bayle (philosophe) — « Pierre Bayle » redirige ici. Pour les autres significations, voir Pierre Bayle (homonymie). Pierre Bayle …   Wikipédia en Français

  • Pierre Cousturier — Pierre Sutor Pierre Cousturier, plus connu sous le nom de Sutor qu il a pris dans tous ses ouvrages (né à Cheméré le Roi, vers 1475, mort le 18 juin 1537), fut docteur de Sorbonne et ensuite chartreux, théologien français contemporain d Érasme.… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Robert, du Dorat — Pierre Robert est né au Dorat (Haute Vienne) en 1589. Il y est mort en 1658. Il était sieur de Saint Sornin la Marche et de Villemartin. Il hérita de son père la charge de juge châtelain royal du Dorat en 1607. Il la vendit en novembre 1617 à… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Sutor — Pierre Cousturier, plus connu sous le nom de Sutor qu il a pris dans tous ses ouvrages (né à Cheméré le Roi, vers 1475, mort le 18 juin 1537), fut docteur de Sorbonne et ensuite chartreux, théologien français contemporain d Érasme. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Bost (Allier) — Pour les articles homonymes, voir Bost. 46° 10′ 47″ N 3° 31′ 10″ E …   Wikipédia en Français

  • Pierre Bayle — Pour les articles homonymes, voir Pierre Bayle (homonymie). Pierre Bayle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.