Pierre Bonte (anthropologue)


Pierre Bonte (anthropologue)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Bonte.

Pierre Bonte (né en 1942) est un ethnologue français. Il est Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), rattaché au Laboratoire d'Anthropologie sociale (EHESS, Paris).

Il commence par deux terrains, chez les Touaregs Kel Geres du Niger et les Maures de l'Adrâr mauritanien, deux sociétés sahariennes et sahéliennes offrant plusieurs perspectives de comparaison. L'étude des Touaregs Kel Geres a donné lieu à une thèse de 3e cycle dirigée par André Leroi-Gourhan (1970), alors que les travaux sur l'émirat maure de l'Adrâr ont fait l'objet d'un doctorat d'État, sous la direction de Claude Tardits, puis Emmanuel Terray (1998)[1].

En 1991, paraît le Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie aux Presses universitaires de France, un ouvrage de référence co-dirigé avec Michel Izard. Ses travaux ont porté notamment sur la parenté, le travail, le nomadisme, la dimension pastorale des sociétés étudiées ou encore les systèmes sacrificiels. Durant les années 1970, sa réflexion a été marquée par l'anthropologie marxiste et les recherches de Louis Dumont.

Publications

  • Production et échanges chez les Touareg Kel Gress du Niger, avant-propos par Geneviève Debrégeas-Laurenie, Paris, Institut d'ethnologie, 1971.
  • L'Élevage et le commerce du bétail dans l'Ader Doutchi-Majya, Niamey, CNRSH (Centre nigérien de recherche en sciences humaines), 1973.
  • avec Jacques Barrau, Jean-Pierre Digard et al., Études sur les sociétés de pasteurs nomades, vol. 1, Sur l'organisation technique et économique, Paris, Centre d'études et de recherches marxistes (Les Cahiers du Centre d'études et de recherches marxistes ; 109), 1973.
  • avec Maurice Godelier, Le Problème des formes et des fondements de la domination masculine. Deux exemples : les Baruya de Nouvelle-Guinée, les Bahima d'Ankole, Paris Centre d'études et de recherches marxistes (Les Cahiers du Centre d'études et de recherches marxistes ; 128), 1976.
  • avec Claude Mainfroy (éd. et présentation), Friedrich Engels, L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'État, édition présentée et annotée par Pierre Bonte ; traduction de Jeanne Stern, Paris, Éditions sociales, 1983.
  • avec Michel Izard (dir.), Dictionnaire de l'ethnologie et de l'anthropologie, rédaction par Marion Abélès, Philippe Descola, Jean-Pierre Digard, et al., Paris, Presses universitaires de France, 1991. (ISBN 2-13-043383-9) ; 2e éd. revue, coll. « Quadrige », 1992. (ISBN 2-13-044539-X) ; 3e éd. 2000. (ISBN 2-13-050687-9) ; 4e éd. coll.«  Quadrige. Dicos poche », 2007. (ISBN 978-2-13-055999-3)
  • avec John G. Galaty (éd.), Herders, warriors, and traders : pastoralism in Africa, Boulder (Colorado) : Westview press, « African modernization and development series », 1991. (ISBN 0-8133-8067-7)
  • avec Édouard Conte, Constant Hamès, Abdel Wedoud Ould Cheikh (éd.), La quête des origines : anthropologie historique de la société tribale arabe. Mélanges pour Mokhtar Ould Hamidoun, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 1991. (ISBN 2-7351-0426)
  • (dir.), Épouser au plus proche : inceste, prohibitions et stratégies matrimoniales autour de la Méditerranée, Paris, Éditionis de l'École des hautes études en sciences sociales, « Civilisations et sociétés », 1994. (ISBN 2-7132-1009-7)
  • avec la collaboration d'Henri Guillaume, Nomades, avec des photograpies de Franco Zecchin, Paris, La Martinière, 1998. (ISBN 2-7324-2421-8)
  • avec Anne-Marie Brisebarre, Altan Gokalp (dir.), Sacrifices en Islam : espaces et temps d'un rituel, avec la collaboration de Sadok Abdelsalam, Françoise Aubaile-Sallenave, Hocine Benkheira et al., Paris, CNRS éditions, « CNRS Anthropologie », 1999. (ISBN 2-271-05646-2)
  • avec Édouard Conte, Paul Dresch (dir.), Émirs et présidents : figures de la parenté et du politique dans le monde arabe, préface de Jean-Claude Vatin, Paris, CNRS éditions, 2001. (ISBN 2-271-05825-2)
  • avec la collaboration d'Abd el-Wedoud ould Cheikh, La montagne de fer : la SNIM (Mauritanie), une entreprise minière saharienne à l'heure de la mondialisation, Paris, Karthala, 2001. (ISBN 2-84586-222-9)
  • avec Daniel Becquemont, Mythologies du travail : le travail nommé, Paris ; Budapest ; Torino, l'Harmattan, « Logiques sociales », 2004. (ISBN 2-7475-6572-6)
  • Les derniers nomades, Paris, Solar, 2004. (ISBN 2-263-03725-X)
  • Peuples des déserts d'Arabie, avec des photographies d'Étienne Dehau, Paris, Hermé, « Terres de légende », 2005. (ISBN 2-86665-416-1)

Lien externe

Notes et références

  1. Voir sa page de chercheur EHESS

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Bonte (anthropologue) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Bonte (ethnologue) — Pierre Bonte (anthropologue) Pour les articles homonymes, voir Pierre Bonte. Pierre Bonte (né en 1942) est un ethnologue français. Il est Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), rattaché au… …   Wikipédia en Français

  • George Murdock (anthropologue) — Pour les articles homonymes, voir George Murdock. George Peter Murdock (1897 1985) est un anthropologue américain. Il effectue quelques travaux de terrain (aux États Unis) dans les années 1930, mais se consacre surtout à l ethnologie comparée et… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Digard — (né en 1942) est un ethnologue français. Il est directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de l Iran (notamment des tribus et du nomadisme) et de la domestication des animaux (en général, avec un accent particulier sur les cas du cheval …   Wikipédia en Français

  • 1942 en science — Années : 1939 1940 1941  1942  1943 1944 1945 Décennies : 1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Michel Izard — est un anthropologue français. Il est Directeur de recherche émérite au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), rattaché au Laboratoire d Anthropologie sociale (EHESS, Paris). Ses recherches ont été conduites en Haute Volta devenue… …   Wikipédia en Français

  • Anthropologie de l'art — L anthropologie de l art est une science sociale qui s attachait historiquement à étudier les productions plastiques et picturales des sociétés humaines dites « traditionnelles », « sans écriture » ou « primitives » …   Wikipédia en Français

  • Animisme — Habillement de Corvus albus lors d un combat de lutte sénégalaise (Dakar) L’animisme (du latin animus, originairement esprit, puis âme) est la croyance en une âme, une force vitale, animant les êtres vivants mais aussi les éléments naturels,… …   Wikipédia en Français

  • Animiste — Animisme Déguisement de Corvus Albus lors d un combat de lutte sénégalaise (Dakar) L’animisme (du latin animus, originairement esprit, puis âme) est la croyance en une âme, une force vitale, animant non seulement les êtres humains, mais également …   Wikipédia en Français

  • Animistes — Animisme Déguisement de Corvus Albus lors d un combat de lutte sénégalaise (Dakar) L’animisme (du latin animus, originairement esprit, puis âme) est la croyance en une âme, une force vitale, animant non seulement les êtres humains, mais également …   Wikipédia en Français

  • Culte animiste — Animisme Déguisement de Corvus Albus lors d un combat de lutte sénégalaise (Dakar) L’animisme (du latin animus, originairement esprit, puis âme) est la croyance en une âme, une force vitale, animant non seulement les êtres humains, mais également …   Wikipédia en Français