Pierre Auger


Pierre Auger
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Auger.

Pierre Victor Auger, né le 14 mai 1899 à Paris 5e et mort le 24 décembre 1993 à Paris 14e[1],[2], est un physicien français, fils du professeur de chimie Victor Auger. Il a travaillé en physique atomique, physique nucléaire et sur les rayons cosmiques.

Sommaire

Biographie

Élève à l’École normale supérieure et à la faculté des sciences de l'université de Paris de 1919 à 1922, il est lauréat du concours d'agrégation de physique en 1922, et rejoint ensuite le laboratoire de chimie-physique de la faculté des sciences de l'université de Paris, dirigé par Jean Perrin, pour y travailler sur l'effet photoélectrique composé. Il obtient en 1926 devant la faculté des sciences de Paris le doctorat ès sciences physiques. En 1927, il est nommé assistant à la faculté des sciences de Paris ainsi que chef de service adjoint à l'Institut de biologie physico-chimique. Nommé chef de travaux à la faculté en 1934 et secrétaire général des tables annuelles des constantes en 1936, il est nommé maître de conférences de physique à la faculté le premier novembre 1937 (arrêté du 17 novembre 1937, maîtrise déléguée à l'Ecole normale supérieure et précédemment occupée par Georges Bruhat) et chargé jusqu'en 1940 du cours sur les bases expérimentales de la théorie des quanta au sein de la chaire de physique théorique et physique céleste dont Georges Bruhat vient de devenir titulaire suite au transfert d'Eugène Bloch à la chaire de physique déléguée à l'Ecole normale supérieure rendue vacante par le départ à la retraite d'Henri Abraham. Il est également directeur-adjoint du laboratoire de chimie-physique. De 1941 à 1943, Pierre Auger est associé de recherches à l'Université de Chicago, où il travaille sur les rayons cosmiques, puis, de 1943 à 1944 il est directeur du laboratoire de physique du groupe anglo-canadien de recherche sur l'énergie atomique à Montréal. Alfred Kastler est alors chargé de sa suppléance pour le service de la maîtrise de conférences de physique de l'Ecole normale supérieure. À la Libération, il est nommé directeur de l’Enseignement supérieur de 1945 à 1948, ce qui lui permet d'introduire la première chaire de génétique à la Sorbonne, confiée à Boris Ephrussi. Il est ensuite nommé professeur titulaire de la nouvelle chaire de physique quantique et relativité à la faculté des sciences de l'université de Paris.

Le processus Auger, par lequel les électrons Auger sont émis par les atomes, porte son nom, bien qu'il ait été "découvert" par Lise Meitner quelques semaines plus tôt, en 1923. Cette appellation est apparue d'abord à l'étranger, et notamment sous la plume de Lise Meitner elle-même[3],[4].

Il fut le premier président du CNES en 1962 et le premier directeur général du Conseil européen de recherches spatiales de 1962 à 1967, l'un des ancêtres de l'Agence spatiale européenne et contribua au développement des grandes institutions internationales telles que le CERN ou l'UNESCO.
Il fut président du Centre International de calcul (Rome). De 1948 à 1959, il dirigea à l'UNESCO le département des sciences exactes et naturelles.

Il fut élu membre de l'Académie des sciences en 1977.

Il anima une émission de vulgarisation scientifique exigeante le vendredi soir sur France Culture dans les années 1970 et 1980, intitulée Les Grandes Avenues de la science moderne.

Le plus grand détecteur de rayons cosmiques, l'Observatoire Pierre Auger, porte son nom.

Sa sœur Colette Auger avait épousé le physicien Francis Perrin, fils de son maître Jean Perrin.

Distinctions

Commandeur des Palmes académiques, le 2 juillet 1956. Grand-Croix de la Légion d'honneur, le 31 décembre 1989.

Notes et références

  1. Archives Départementales de Paris en ligne, acte de naissance N° 1899/1402/5e, avec mention marginale du décès
  2. O. Hardouin Duparc : Pierre Auger, L'Archicube, 9 bis, (2011) 94-98
  3. O. Hardouin Duparc : Pierre Auger – Lise Meitner. Comparative contributions to the Auger effect, Int. J. Mat. Res. 100 (2009) 1162-1166. DOI: 10.3139/146.110163
  4. O. Hardouin Duparc : Pierre Auger - Lise Meitner. Contributions Comparées à l’effet Auger, Reflets de la Physique, 18 (2010) 23-25. DOI: 10.1051/refdp/2010006

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Auger de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Auger — Pierre Victor Auger (* 14. Mai 1899 in Paris; † 24. Dezember 1993 in Paris) war ein französischer Physiker. Er arbeitete im Bereich der Atom und Kernphysik. Besonders beschäftigte sich Auger mit der kosmischen Strahlung, die er 1938 am Schweizer… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Auger Observatory — is an international cosmic ray observatory designed to detect ultra high energy cosmic rays Ultra high energy particles. These are sub atomic particles (protons or other nuclei) with energies beyond 10^{20} electron volts, the energy of a tennis… …   Wikipedia

  • Pierre Auger (acteur de voix) — Pierre Auger (acteur) Pour les articles homonymes, voir Auger. Pierre Auger est un comédien québécois spécialisé dans le doublage. Il prête en particulier sa voix à Will Smith, Kevin Spacey, Viggo Mortensen et Ben Affleck. Sommaire 1 Filmographie …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Auger-Observatorium — Das Pierre Auger Observatorium ist ein internationales physikalisches Großexperiment zur Untersuchung der kosmischen Strahlung bei höchsten Energien. Inhaltsverzeichnis 1 Geschichte, Experiment und Aufbau 2 Der Oberflächendetektor (SD) 3 Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Auger (acteur) — Pour les articles homonymes, voir Auger. Pierre Auger est un comédien québécois spécialisé dans le doublage de voix. Il prête en particulier sa voix à Will Smith, Kevin Spacey, Viggo Mortensen et Ben Affleck. Sommaire 1 Voxographie sélective …   Wikipédia en Français

  • Observatoire Pierre-Auger — Pour les articles homonymes, voir Auger. Observatoire Pierre Auger à Malargüe L observatoire Pierre Auger est un observ …   Wikipédia en Français

  • Observatoire Pierre Auger — Pour les articles homonymes, voir Auger. 35°28′00″S 69°18′41″O / …   Wikipédia en Français

  • Observatorio Pierre Auger — Observatorio de rayos cósmicos Pierre Auger El Observatorio Pierre Auger, situado en la ciudad de Malargüe, en la provincia de Mendoza, Argentina, es una iniciativa conjunta de más de 20 países en la que colaboran unos 400 científicos de más de… …   Wikipedia Español

  • Pierre Victor Auger — (* 14. Mai 1899 in Paris; † 24. Dezember 1993 in Paris) war ein französischer Physiker. Er arbeitete im Bereich der Atom und Kernphysik. Besonders beschäftigte sich Auger mit der kosmischen Strahlung, die er 1938 am Schweizer Jungfraujoch in… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Victor Auger — Saltar a navegación, búsqueda Pierre Victor Auger Nacimiento 14 de mayo de 1899 París Fallecimiento 25 de diciembre de 1993 1993 …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.