Phénotype étendu


Phénotype étendu
Le nid des oiseaux est un exemple typique de phénotype étendu.

Le phénotype étendu est un concept imaginé par Richard Dawkins et présenté dans un ouvrage éponyme[1], selon lequel le phénotype ne doit pas être limité au résultat de l'expression des gènes par les processus biologiques tels que la synthèse des protéines, ou la croissance des tissus, mais bien étendu à toutes les manifestations qui en découlent, y compris celles qui passent par l'activité du système nerveux central et plus généralement par le comportement de l'animal dans son environnement.

Ce concept présente de profondes implications sur les plans philosophiques et épistémologiques, notamment par le regard nouveau qu'il apporte sur les liens entre la Culture et la Nature.

Richard Dawkins considère le phénotype étendu comme étant sa plus importante contribution à la théorie de l'évolution.

Référence

  1. The Extended Phenotype, 1982 (ISBN 0-1928-8051-9)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phénotype étendu de Wikipédia en français (auteurs)