Phyllobates terribilis


Phyllobates terribilis

Phyllobates terribilis


Comment lire une taxobox
Phyllobates terribilis
 Phyllobates terribilis
Phyllobates terribilis
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Amphibia
Sous-classe Lissamphibia
Super-ordre Salientia
Ordre Anura
Sous-ordre Neobatrachia
Famille Dendrobatidae
Genre Phyllobates
Nom binominal
Phyllobates terribilis
Myers, Daly et ?Malkin, 1978
Statut de conservation IUCN :

EN B1ab(iii) : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Statut CITES : Cites II.svg Annexe II ,
Révision du 22/10/87
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Le « kokoï » (Phyllobates terribilis) est une grenouille sud-Américaine du genre Phyllobates.

Toxicité

La peau de Phyllobates terribilis recèle assez de toxine (batrachotoxine) pour tuer 10,000 souris ou environ 10 à 20 humains[1]. Son simple contact peut être mortel. Elle exsude ses toxines par des pores disposés sur toute la peau de son dos. Mesurant 3,5 cm au maximum, cette grenouille jaune a été décrite pour la première fois en 1978 et est la plus grande de la famille des dendrobatidés. Le biologiste, qui l'a étudiée, a aussi retrouvé les derniers indiens qui empoisonnent leurs flèches avec leurs toxines. En soufflant une flèche empoisonnée avec sa sarbacane, un Sud-Amérindien Matses de la forêt vierge peut foudroyer un oiseau en vol.

Comme les autres grenouilles de la famille des dendrobatidés elle affiche des couleurs vives dites aposématiques, qui délivrent un message évident à leurs ennemis: "Attention, venin !"

Elle ne produit pas directement son venin, celui ci proviendrait des arthropodes, principalement des fourmis, dont elle se nourrit. Ce toxique proviendrait de plantes ou de champignons dont ces dernières se nourrissent.

Notes et références

Liens externes


  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie
Ce document provient de « Phyllobates terribilis ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phyllobates terribilis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Phyllobates terribilis — Saltar a navegación, búsqueda ? Phyllobates terribilis Estado de conservació …   Wikipedia Español

  • Phyllobates terribilis — Phyllobates terribilis …   Wikipédia en Français

  • Phyllobates terribilis — Schrecklicher Pfeilgiftfrosch Schrecklicher Pfeilgiftfrosch (Phyllobates terribilis) Systematik Klasse …   Deutsch Wikipedia

  • Phyllobates — Saltar a navegación, búsqueda ? Phyllobates Phyllobates terribilis …   Wikipedia Español

  • Phyllobates — Phyllobates …   Wikipédia en Français

  • Phyllobates bicolor — Systematik Klasse: Lurche (Amphibia) Ordnung: Froschlurche (A …   Deutsch Wikipedia

  • Phyllobates — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • Phyllobates — Taxobox name = Phyllobates image width = 250px image caption = The Golden Poison Frog ( Phyllobates terribilis ) regnum = Animalia phylum = Chordata classis = Amphibia ordo = Anura familia = Dendrobatidae genus = Phyllobates genus authority =… …   Wikipedia

  • Phyllobates — Phyllobates …   Wikipédia en Français

  • Golden Poison Frog — Taxobox name = Phyllobates terribilis status = EN | status system = IUCN3.1 trend = down image width = 240px regnum = Animalia phylum = Chordata classis = Amphibia ordo = Anura subordo = Neobatrachia familia = Dendrobatidae genus = Phyllobates… …   Wikipedia