Philippe Vilain


Philippe Vilain

Philippe Vilain, né en 1969, est un homme de lettres français. Il a reçu le Prix François-Mauriac de l'Academie française.

Sommaire

Littérature

L'écriture du moi, qui est à l'origine de ses romans, est le sujet de la réflexion théorique qu'il mène dans Défense de Narcisse. Dans cet essai, véritable plaidoyer pour l'autofiction, il veut montrer qu'écrire sur soi n'est pas forcément céder au narcissisme, à l'impudeur ou à la thérapie. Un entretien de l'auteur avec Serge Doubrovsky, qui a forgé le nom d' autofiction, conclut l'essai. D'après Johan Faerber, Philippe Vilain éclaire de l'intérieur le rôle et la nature de l'écrivain d'autofiction : "Narcisse plonge son lecteur dans un piège en eaux troubles, troublant parce que sans doute apparemment trop clair, trouble parce qu’ayant terriblement conscience que la rhétorique est couronnée lorsqu’elle est enfin parvenue à faire croire à sa propre disparition[1]".

Philippe Vilain définit lui-même, dans un entretien publié en 2007, l'univers littéraire dans lequel il se situe : "Tous mes textes s’inscrivent peu ou prou dans la tradition littéraire du roman d’analyse psychologique dont les illustres représentants seraient pour moi, entre autres, Les Égarements du cœur et de l'esprit, Adolphe, A la recherche du temps perdu de Proust, Le Diable au corps et, plus récemment, Une curieuse solitude de Philippe Sollers. Cela m’est important de revendiquer cette filiation, cette hérédité littéraire, pour me situer sans doute, me positionner dans le paysage littéraire, pour savoir ce que j’écris et comment je l’écris[2]".

Œuvres

Romans

  • L’Etreinte, Gallimard, 1997.
  • La Dernière année, Gallimard, 1999.
  • Le Renoncement, roman, Gallimard, 2001.
  • L'Été à Dresde, roman, Gallimard, 2003.
  • Paris l'après-midi, Grasset, 2006. (Prix François Mauriac de l'Académie française)
  • Faux-père, Grasset, 2008.
  • Confession d'un timide, Grasset, 2010.
  • Pas son genre, Grasset, 2011.

Essais

  • Défense de Narcisse, suivi d'un entretien avec Serge Doubrovsky, Grasset, 2005.
  • L'Autofiction en théorie, suivi de deux entretiens avec Philippe Sollers et Philippe Lejeune, La Transparence, 2009.
  • Dans le séjour des corps. Essai sur Marguerite Duras, La Transparence, coll. « Essais d'esthétique », 2010.

Texte/Photographie

  • Retours à Hugo, photographies de Jean-Luc Chapin, Confluences, 2005.

Préface

  • « La donjuanisme est un humanisme », Don Juan [1665] de Molière, Hatier, 2009.

Notes

Lien externe

Présentation de Paris l'après-midi par les éditions Grasset


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Vilain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe Vilain XIIII — Le comte Philippe Louis Marie Ghislain Vilain XIIII né à Gand le 17 décembre 1778 et décédé à Bruxelles le 27 avril 1856, est un homme politique, industriel et grand propriétaire foncier belge. Sous le Premier Empire, il fut membre du collège… …   Wikipédia en Français

  • Vilain XIIII — (spr.: Vilain Quatorze) ist ein belgisches Adelsgeschlecht, dessen Stammvater ein gewisser Wennemar (* 860/870) ist. Den Namen Villain (später Vilain ), unbekannter Herkunft, trug erstmals Walter von Gent, jüngerer Sohn des Burggrafen Hugo II.… …   Deutsch Wikipedia

  • VILAIN — VILAI Le terme «vilain» dérive du bas latin villicus : homme semi libre attaché à une «villa», grande exploitation gallo romaine. Ce fut, pendant tout le Moyen Âge, le nom du villageois ou paysan libre. Cependant, il se chargea au cours des… …   Encyclopédie Universelle

  • Philippe charles de la fare — Pour les articles homonymes, voir La Fare. Philippe Charles de La Fare …   Wikipédia en Français

  • Philippe Uchan — Portrait de Philippe Uchan. Données clés Nom de naissance Philippe Uchan. Naissa …   Wikipédia en Français

  • Vilain — (spr. Wiläng), angesehene belgische Familie, deren Mitglieder von der Kaiserin Maria Theresia durch Decret vom 7. Sept. 1785 zu Vicomten erhoben wurden. Das älteste Wappen der Familie führte die volle Zahl XIIII. in Mitten eines Kranzes von… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Philippe VALMONT — est un acteur français né le 30 mai 1968. Il débute sa carrière au théâtre où il interprète plus d une vingtaine de personnages du répertoire classique de Molière, Alfred de Musset, Jean Racine, Paul Claudel, Georges Feydeau etc. Il joue… …   Wikipédia en Français

  • Philippe Valmont — est un acteur français né le 30 mai 1968 à Paris. Il commence sa carrière au théâtre où il interprète plus d une vingtaine de personnages du répertoire classique de Molière, Alfred de Musset, Jean Racine, Paul Claudel, Georges Feydeau… …   Wikipédia en Français

  • Philippe Charles de La Fare — Pour les articles homonymes, voir La Fare. Philippe Charles de La Fare Marquis de La Fare …   Wikipédia en Français

  • Philippe Katerine —  Pour l’article homophone, voir Philip Catherine. Philippe Katerine Ka …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.