Philippe Starck


Philippe Starck
Philippe Starck
Philippe Starck crop.jpg

Naissance 18 janvier 1949 (1949-01-18) (62 ans)
Paris, Seine
Nationalité Drapeau de France France
Profession Designer, architecte
Formation École Camondo

Philippe Starck est un designer français, né le 18 janvier 1949 à Paris.

Connu aussi bien pour ses décorations d’intérieurs que pour ses productions en série de biens de consommation courante, Philippe Starck bénéficie depuis les années 80 d'une renommée internationale.

Après des études à l’École Camondo à Paris, il fonde sa première entreprise de design en 1968 (spécialisée dans la conception d’objets gonflables). Dès 1969, il commence à travailler en collaboration étroite avec Pierre Cardin avant de s’orienter en indépendant, en 1975, vers le design d’intérieur et le design industriel. Starck s’est principalement consacré à la création en série de produits de consommation courante au design équilibré plutôt qu'à la conception de pièces uniques.

Sommaire

Le contexte d'un succès

Créateur inventif et prolifique, Philippe Starck est devenu un designer incontournable à partir des années 80, période durant laquelle il a représenté, dans l’effervescence de la société branchée du moment, le renouveau qu’elle attendait en matière de design. Introduit par Jack Lang, Philippe Stark réalisera la décoration et l'ameublement des appartements privés du président François Mitterrand, dans le cadre de la politique de relance de la commande publique contemporaine auprès du Mobilier national, initiée précédemment à l'Élysée par Georges Pompidou. À la suite des politiques, et de la reconnaissance de l'originalité de son talent initiateur d'un véritable nouveau style, toute une classe urbaine aisée, avide de reconnaissance sociale, s’est offert à moindre coût une étiquette design aisément reconnaissable, ce d'autant plus que le designer allait revendiquer une plus grande démocratisation du design auprès du public, notamment par l'intermédiaire de la vente par correspondance d'objets bon marchés, comme avec Les Trois Suisses ou La Redoute. A travers son concept de « design démocratique », augmenter la qualité des objets pour baisser les prix afin de donner le meilleur au plus grand nombre, Starck est apparu comme un pionnier quand le design était destiné exclusivement à une élite.

Les convictions écologiques de Starck étaient également une évidence. Très tôt il crée le catalogue Good Goods avec La Redoute, ainsi que sa propre compagnie de nourriture organique AOA, et plus récemment le concept d' « écologie démocratique », en proposant des éoliennes personnelles à des prix accessibles, qui annoncent des bateaux solaires ou des véhicules à hydrogène.

Communicateur doué, il a su fournir aux médias un mélange savamment dosé d’intellectualisme, de narcissisme et de spectaculaire, à l’image de son homologue en architecture, Jean Nouvel. On peut émettre l'hypothèse que, pour sa communication, Starck utilise prioritairement des stratégies chinoises : pas d'opportunisme mais une redoutable efficacité à saisir l'opportunité[1]. Philippe Starck a su vendre sa propre image, comme un produit fortement médiatisé. Il fit ainsi l'objet d'une campagne photographique mettant en scene sa propre personne[2]. Au delà des controverses qu'ont suscité en France cette médiatisation, Philippe Starck est devenu l’un des designers français contemporains les plus connus et les plus appréciés à l’étranger. De nombreuses sociétés ont fait appel à ses services pour réveiller une image de marque désuète ou en espérant utiliser l'effet et le logo STARCK pour médiatiser des produits en jouant sur l’impact publicitaire. A cet égard, il se distingue également en maniant un humour décalé pour nommer ses créations (fauteuil Ploof, tabouret Dadada, chaise Boom, lampes Haaa et Hooo, télephone Alo, radio lalala, bouilloire Hot Bertaa, jouet Toto, etc).

Biographie[3]

Presse-citron Juicy Salif Alessi, 1990
Tabouret W.W. Vitra, 1990

Dès l'adolescence, il se passionne pour le dessin, animé certainement par son père André Starck, ingénieur aéronautique qui a construit le premier avion de tourisme en France[4]. À partir du milieu des années soixante, Starck étudie à l'école Camondo à Paris.

  • En 1968, il fonde sa première entreprise qui produit des objets gonflables ;
  • Dans les années soixante-dix, il se charge de la décoration intérieure des night-clubs parisiens Le chalet du lac , La main bleue (1976) et Les Bains Douches (1978) ;
  • En 1979, il fonde l'entreprise "Starck Product" ;
  • En 1982, il renouvelle l'aménagement des appartements privés du président François Mitterrand au Palais de l'Élysée et créé en 1983 pour XO la chaise en acier nickelé Dr Sonderbar ;
  • En 1984, il réalise la décoration du Café Costes à Paris, qui le fait connaître du grand public, en utilisant son fauteuil Costes de 1981 et son siège Mister Bliss de 1982, la série Jack Lang de mobilier pour le ministère de la culture, le fauteuil Richard III pour Baleri et les chaises et lampadaires du parc de La Villette ;
  • En 1985, il décore le restaurant Theatron à Mexico, puis en 1987 le Manin à Tokyo, qui assoient sa renommée internationale, et qui seront suivi du Teatriz à Madrid en 1988. Il expérimente le polypropylène moulé, au lieu du métal, du bois ou du cuir précédemment utilisés, avec la chaise Dr Glob chez Kartell sortie en 1990 ;
  • En 1986, il conçoit chez Driade la chaise Lola Mundo en alliant styles ancien et contemporain, qui constitura une de ses caractéristiques et initiera les tendances "baroques" des années 80 ;
  • En 1988, il réaménage l'hôtel Royalton à New York, le premier des 23 hôtels ou restaurants décorés au Etats Unis, dont 8 rien qu'en 2008, et dessine son premier voilier First pour Bénéteau, auquel succèderont notamment les yachts Wedge Too en 1999 et « A » en 2002 ;
  • En 1989, avec autant d'originalité, il s'essaye à l'architecture en réalisant l'immeuble « Nani Nani » à Tokyo, suivi par le siège de la brasserie Asahi à Asakusa en 1990 et par « Le Baron Vert » à Ōsaka, en 1992 ;
  • En 1990, il révolutionne à son tour le design de l'objet avec le presse-citron Juicy Salif, la passoire Max le chinois et la bouilloire Hot Bertaa pour Alessi, la lampe Sissi pour Flos et le tabouret W.W. pour Vitra, puis la chaise Louis XX en 1992 ;
  • En 1992, il conçoit la flamme olympique des jeux olympiques d'Albertville et le scooter Lama pour Aprilia ;
  • En 1998, il réalise pour Kartell la chaise La Marie, la première réalisée en polycarbonate transparent d'un seul bloc, suivie en 2000 de la chaise Louis Ghost, reinterprétant avec le même matériau une chaise Louis XV, et en 1999 par la chaise Slick Slick pour XO, en polypropylène monobloc comme ses tabourets Bubu et Dadada de 1996 ;
  • À partir de 1999, il réinterprète également la chaise coque avec Eros chez Kartell, Soft Egg en 2002, Oscar bon en 2004 et Lago en 2005 chez Driade, puis Mr Impossible chez Kartell en 2007 ;
  • En 2003, il conçoit la lampe Miss K pour Flos, après Romeo Moon en 1995 et Ara en 1988, puis en 2005 la collection Darkside, qui réinterprète le lustre classique chez Baccarat ;

Œuvre

L'œuvre prolifique de Philippe Starck a progressivement touché tous les domaines où peuvent s'appliquer le design, comme jamais aucun autre designer avant lui : mobilier, décoration intérieure, architecture, mobilier urbain, industrie (éolienne, photomaton, Freebox, etc), équipement de la maison (sanitaires, cuisines, revêtements, etc), luminaires, electro-ménager, ustensiles et bureautique (de la télévision au presse-citron et de la brosse à dents à l'agrafeuse, etc), arts de la table, habillement et accessoires (vêtements, chaussures, luneterie, bagagerie, horlogerie, etc), jouets, verrerie (parfum, miroirs, etc), graphisme et édition, ou même alimentation (pâtes Panzani, bûche de noël Lenôtre), et véhicules (vélo, moto, yacht, avion, etc), sur terre, sur mer, comme dans les airs et l'espace.

Starck dessine dès les années 80 un grand nombre de meubles individuels et de collections de meubles qui sont fabriqués par des établissements français, italiens, espagnols, japonais et suisses et est chargé de la décoration pour les chaînes immobilières et de restaurants YOO et Bon dans de nombreuses villes françaises et étrangères. Ses réalisations concernent ainsi plus de 25 pays dans le monde.
Dans le domaine du design industriel, il crée les objets les plus divers dans la série O.W.O., des bateaux pour Bénéteau, des bouteilles pour Glacier, des appareils ménagers pour Alessi, des brosses à dents pour Fluocaril, une ligne de couteaux pour la Forge de Laguiole ainsi que le siège social de l'entreprise, du mobilier urbain pour JCDecaux, des meubles de bureau pour Vitra, des véhicules[5], des ordinateurs, des poignées de porte, des lunettes, etc.

Depuis 2005, Starck est également designer chez Virgin Galactic et Fossil.
Starck, résidant et travaillant toujours à Montfort-l'Amaury, a reçu pour ses ouvrages un grand nombre de prix et de décorations. Ses créations sont exposées dans les collections de nombreux musées européens et américains, entre autres au Musée national d'art moderne (grâce à plusieurs dons, notamment de ses prototypes) et au Musée des Arts décoratifs à Paris, au MOMA et au Brooklyn Museum de New York, au Vitra Design Museum de Bâle et au Design Museum de Londres. Plus de 660 de ses œuvres figurent dans les collections publiques françaises en 2011[6]

Autres réalisations

La Brasserie Asahi à Asakusa, surnommée "La Flamme", 1990
Tour de contrôle de l'Aéroport de Bordeaux - Mérignac, 1995
Le Yacht A, 2002

Et aussi[Quand ?] :

  • La Maison Baccarat à Moscou, Le studio d'enregistrement East West aux États-Unis, les restaurants Katsuya à Hollywood, Volar à Shanghai, Paradis du Fruit à Paris, Ramses à Madrid, XIV à los Angeles, les hotels Le Meurice, le SLS aux États-Unis et le Palazzina Grassi à Venise, etc...
  • Ainsi que des vêtements en cachemire pour Ballantyne, La collection Privé pour Cassina, des revêtements de sol pour Fletco, des disques durs pour LaCie, des enceintes sans fil pour Parrot, des cuisines pour Warendorf, des éoliennes pour Pramac...

Ses créations inspirerons nombre de designers, tels que Ron Arad (chaise FPE de 1997 issue de la ligne Romantica de 1987) ou Jasper Morrison avec l'usage du polypropylène monobloc en 1999.

Récompenses et distinctions

  • 1985, Officier des Arts et des Lettres
  • 1997, Harvard Excellence in Design Award
  • 2000, Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur
  • 2002, Prix du meilleur bateau de l’année pour le Wedge II
  • 2005, Prix du meilleur hôtel de l’année du magazine Wallpaper avec l’hôtel Faena de Buenos Aires, ouvert l’année précédente
  • 2008, Most Innovative Exterior Yacht Design of the Year 2008 du Asia Boating Awards Ceremony pour le yacht “A”
  • 2009, Prix global du Bluetooth SIG "Best of CES Las Vegas 2009" pour les enceintes sans fil Zikmu de chez Parrot
  • 2009, Most Innovative Yacht de Yachts France au salon maritime de Cannes pour le yacht “A”
  • 2010 Prix créateur de l’année du salon Maison & Objet de Paris

Bibliographie

  • Le Cas Philippe Starck ou de la construction de la notoriété — par Christine Bauer — Ed. L'Harmattan (2001), 255 p. - ISBN : 2-7475-0468-9
  • Starck – par Christine Colin et Philippe Starck – Ed. Mardaga (1989), ISBN : 978-2870093320
  • Philippe Starck, par Olivier Boissière – Ed. Taschen (1992), ISBN : 978-3822897522
  • Philippe Starck, l'architecture – par Franco Bertoni et Philippe Starck - Ed. Mardaga (1995), ISBN : 978-2870095874
  • Starck – par Ed Mae Cooper, Pierre Doze, Elisabeth Laville, Ed. Taschen (1996) – ISBN : 978-3822838587
  • Philippe Starck, par Judith Carmel-Arthur – Ed. Carlton Books Ltd (1999), ISBN : 978-1858687384
  • Philippe Starck: Provoking Creativity, par Faye Sweet – Ed. Thames & Hudson (1999)
  • Starck explications, par Philippe Starck – Editions du Centre Pompidou (2003), ISBN : 978-2844262103

Notes

  1. Christine Bauer Maître de Conférences, Docteur en sciences de l'Information et de la Communication, Université d'Évry, in Le Cas Philippe Starck ou de la construction de la notoriété - Ed L'Harmattan Coll Communication.
  2. Les Narcisse, Marie-Dominique Lelièvre in Marianne n° 584.
  3. Biographie, Site de Philippe Starck
  4. Il raconte qu'enfant, il passait de longues heures sous la table à dessin de son père
  5. Pour la marque Italienne Aprilia.
  6. Portail Design, objets et mobiliers des XXe et XXIe siècles dans les collections publiques françaises

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Starck de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe Starck — Philippe Starck, 2007 Philippe Patrick Starck (* 18. Januar 1949 in Paris) ist ein französischer Designer und einer der bekanntesten Vertreter des Neuen Designs. Starcks vielseitige Entwürfe sind von Architektur bis Produktdesign in fast jedem… …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe Starck — Saltar a navegación, búsqueda Juicy Salif de Philippe Starck, para Alessi (1991) Philippe Patrick Starck (París, 18 de enero de 1949 ) es un Diseñador Industrial francés reconocido mundialmente por la funcionalidad de sus diseños y la estética …   Wikipedia Español

  • Philippe Starck — Infobox Person name = Philippe Starck caption = birth date = birth date and age|1949|1|18 birth place = Paris, France other names = known for = occupation = DesignerPhilippe Patrick Starck (born January 18, 1949) is a well known French designer… …   Wikipedia

  • Philippe Starck — …   Википедия

  • Le lustre Zenith de Philippe Starck — Lustre Zenith Le lustre Zenith est un objet du design industriel et fait partie de la collection Darkside que Philippe Starck a développé pour Baccarat. La maison Baccarat existe depuis 1764. En 2003, Baccarat fait appel à Philippe Starck pour… …   Wikipédia en Français

  • Chaise Louis Ghost (Philippe Starck) — Chaise Louis Ghost La chaise Louis Ghost fut créée en 2002 par le designer Philippe Starck. Sommaire 1 Histoire 2 Matériaux 3 Fabrication 4 Dimensions …   Wikipédia en Français

  • La chaise louis ghost de philippe starck — Chaise Louis Ghost La chaise Louis Ghost fut créée en 2002 par le designer Philippe Starck. Sommaire 1 Histoire 2 Matériaux 3 Fabrication 4 Dimensions …   Wikipédia en Français

  • Starck — ist der Familienname folgender Personen: Andreas Starck (1552–1611), Stadtarzt in Göttingen, Erfurt und Mühlhausen Caspar Heinrich Starck (1681–1750), deutscher lutherischer Geistlicher und Historiker Christian Starck (* 1937), deutscher Jurist… …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe Boulet — Philippe Boulet, né le 17 octobre 1974, est un designer français résidant à Paris dont la spécialité est de créer des meubles et objets lumineux. Il est le précurseur dans le domaine du meuble lumineux. Il associe à ses créations les dernières… …   Wikipédia en Français

  • Starck, Philippe — ▪ French designer born January 18, 1949, Paris, France       French designer known for his wide range of designs, including everything from interior design to household objects to boats to watches. He has also worked as an architect.       Most… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.