Philippe Solari


Philippe Solari
Philippe Solari
P vip.svg

Naissance 2 mai 1840
Aix-en-Provence, France
Décès 20 janvier 1906 (à 65 ans)
Aix-en-Provence, France
Nationalité Flag of France.svg Française
Profession Sculpteur

Philippe Solari (2 mai 1840 à Aix-en-Provence20 janvier 1906 à Aix-en-Provence) était un sculpteur provençal, d'origine italienne, contemporain et ami de Paul Cézanne. Il fut naturalisé français le 4 novembre 1870.

Sommaire

Biographie

Jeunesse de l'artiste

Né dans une famille peu fortunée comptant sept enfants, dont six filles, Philippe Solari doit son éducation à la pension Notre-Dame, où il fait la connaissance d'Émile Zola. Les deux hommes deviendront très amis. Chaque jeudi soir, entre 1860 et 1865, Zola accueille chez lui Cézanne et Solari pour des causeries artistiques[1].

Très attiré par l'art, et la sculpture en particulier, Solari fréquente alors les Beaux-Arts d'Aix-en-Provence.

Carrière de Solari

Tombe d'Émile Zola, sculptée par Philippe Solari.

Lauréat du prix Granet, il peut partir pour Paris, où il fréquente l'Académie suisse, mais a bien du mal à survivre comme artiste. Le peintre Achille Emperaire écrit le concernant : « Tous ont des appuis, aucun d'eux, excepté ce pauvre Solari, n'est strictement tenu de se soucier du lendemain[2] ». Il débute au Salon de 1867.

Au Salon de 1868, Zola déclare de lui, au sujet de son Nègre debout : « Je trouve dans Philippe Solari un de nos deux ou trois sculpteurs vraiment modernes. Il a dit adieu au rêve de beauté absolu... La beauté pour lui est devenue expression vivante de la nature, l'interprétation du corps humain »[3].

Une de ses œuvres, un portrait du peintre néerlandais Johan Barthold Jongkind, est dévoilée le 21 mai 1904 au cimetière Montmartre en présence de son auteur qui préfère s'éclipser sans se faire connaître au moment où la sculpture est présentée. Cette réserve qui le caractérise est sans doute à l'origine des nombreuses portes fermées qu'il rencontrera au cours de sa carrière. Un premier moulage du portrait de Jongkind est installé rue Ganay, à Aix-en-Provence.

Dans les dernières années de sa vie, il réalise deux portraits de Cézanne, l'un de mémoire (dénommé Cézanne rêveur)[4], l'autre dans l'atelier du maître d'Aix. Le journaliste Jules Bernex rapportera que, pour l'occasion, « à l'ultime séance, le sculpteur, pour mettre les dernières touches, sortit un lorgnon de sa poche et l'ajusta sur son nez. Comment ? hurla Cézanne, tu mets des verres sur tes yeux pour regarder la nature ? Je ne poserai jamais plus pour quelqu'un qui ne peut pas me voir à l'œil nu[5] ! »

Famille

Il épouse Thérèse Strempel en 1867. Bien qu'elle meure peu de temps après, elle lui laisse néanmoins deux enfants, une fille née en 1867 et un fils, Émile Solari né en 1873, dont Émile Zola sera parrain.

Sa mort

Un fiacre semblable à celui qui emmène Philippe Solari vers l'hôpital d'Aix.

Alors qu'il travaille sur la réalisation de chars destinés au carnaval d'Aix, Solari est atteint d'une pneumonie. Comme on le transporte en fiacre à l'hôpital, il murmure : « Quel dommage avec ce temps[6] ! »

Solari meurt la même année que Cézanne. Le peintre Joseph Ravaisou déclare à leur sujet : « L'année qui finit aura vu s'éteindre deux artistes dont l'existence, en dépit de situations de fortune différentes, fut marquée par le même détachement des choses pratiques, la même propension aux émotions pures et naïves. L'un était sculpteur, l'autre peintre. [...] L'aisance de Cézanne et la pauvreté de Philippe Solari connurent des joies égales ; elles voisinèrent durant la vie des deux artistes ; elles viennent de descendre dans la mort en se tenant par la main : le peintre et le sculpteur ont succombé dans des conditions identiques, frappés par le même mal[7]. »

Notes

  1. Vers une sociologie des œuvres, Jean-Olivier Majastre, Alain Pessin, éd. L'Harmattan, 2001, p. 194.
  2. John Rewald, Emperaire, Amour de l'Art, 1938.
  3. Émile Zola, « Mon salon », L'Événement illustré, 16 juin 1868.
  4. Exposé au musée Granet.
  5. Jules Bernex, Le Feu, année 1906.
  6. Louis Giniès, Le Feu, année 1932.
  7. Joseph Ravaisou, Lou Cade d'Aix, 1907.

Références

  • Les petits maîtres d'Aix à la belle époque, F. Baille, 1981.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Solari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe Solari — (2 May 1840, Aix en Provence 20 January 1906, Aix en Provence) was a provencal sculptor, of Italian origin, a contemporary and friend of Paul Cézanne and Emile Zola. He acquired French nationality in 1870.YouthBorn into a relatively poor family… …   Wikipedia

  • Philippe Solari — Paul Cézanne: Stillleben mit Medaillon von Philippe Solari, Musée d’Orsay, Paris, 1873 Philippe Solari (* 2. Mai 1840 in Aix en Provence; † 20. Januar 1906 ebenda) war ein provenzalischer Bildhauer italienischer Geburt, ein Zeitgenosse und Freund …   Deutsch Wikipedia

  • Solari — ist der Familienname folgender Personen: Andrea Solari (1460–1524), italienischer Maler Antonius Solari († 1586), italienischer Steinmetzmeister, Bruder des Pietro Solari Esteban Solari (* 1980), argentinischer Fußballspieler Guiniforte Solari… …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Biografien/So — Biografien: A B C D E F G H I J K L M N O P Q …   Deutsch Wikipedia

  • Emile Zola — Émile Zola, Aufnahme Nadar Émile Zola (* 2. April 1840 in Paris; † 29. September 1902 in Paris) war ein französischer Schriftsteller und Journalist. Zola gilt als einer der großen französischen Romanciers des 19. Jahrhunderts und als Leitfigur… …   Deutsch Wikipedia

  • Emile ZOLA — Émile Zola Pour les articles homonymes, voir Zola (homonymie). Émile Zola …   Wikipédia en Français

  • Emile Zola — Émile Zola Pour les articles homonymes, voir Zola (homonymie). Émile Zola …   Wikipédia en Français

  • Emile Zola (1840-1902) — Émile Zola Pour les articles homonymes, voir Zola (homonymie). Émile Zola …   Wikipédia en Français

  • Zola — Émile Zola Pour les articles homonymes, voir Zola (homonymie). Émile Zola …   Wikipédia en Français

  • Émile Zola — Pour les articles homonymes, voir Zola (homonymie). Émile Zola …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.