Philippe Desportes


Philippe Desportes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desportes.
Philippe Desportes
Philippe Desportes
Philippe Desportes

Activités Poète
Naissance 1546
Chartres
Décès 5 octobre 1606
Abbaye Notre-Dame de Bonport
Langue d'écriture Moyen français
Genres Poésie

Philippe Desportes, né à Chartres en 1546 et mort à l'abbaye Notre-Dame de Bonport le 5 octobre 1606, est un poète baroque français. Surnommé le « Tibulle français » pour la douceur et la facilité de ses vers, il fut abbé de Tiron, lecteur de la chambre du Roi et conseiller d'État.

Sa vie

D’une famille de riches négociants de Chartres, Philippe Desportes, entre dans les ordres après de solides études classiques. Il suit l'évêque du Puy dont il est devenu le secrétaire à Rome où il découvre la poésie de Pétrarque, qui influença profondément son œuvre. Il était l'oncle du poète Mathurin Régnier.

À son retour en France en 1567, il gagne les bonnes grâces de personnages haut placés, dont le duc d’Anjou, le futur Henri III, qu'il suit en Pologne. Lorsque celui-ci revient occuper le trône de France, il en reçoit plusieurs abbayes qui lui procurent un revenu de 10 000 écus. Préférant sa poésie plus maniérée, plus conventionnelle, plus formelle et moins inspirée que celle des poètes de la Pléiade, Pierre de Ronsard ou Joachim du Bellay, il en fait son poète officiel et mondain.

Lorsqu’il succède à son frère Charles IX en 1575, Henri III admet Philippe Desportes dans ses conseils et lui octroie d'importants bénéfices ecclésiastiques. À la mort d’Henri III, il se rallie d’abord à la Ligue et collabore à la défense de Rouen contre Henri IV avant de négocier la reddition des places normandes réfractaires. Sous le règne d’Henri IV, il se retire dans sa province natale, éclipsé par François de Malherbe et le triomphe de sa nouvelle doctrine poétique. Le nouveau poète officiel le critiquera directement en annotant toutes ses œuvres dans son Commentaire sur Desportes daté de 1600. Voir l'article Doctrine de Malherbe.

Il fut un temps propriétaire d’un manoir, sis dans les faubourgs de Rouen, appelé « manoir de Hauteville », « Clos des Trois Cochons » ou encore « Enclos des Trois Maisons Cornues » et « Manoir de Saint-Yon », où Jean-Baptiste de la Salle installa au XVIIIe siècle la maison mère des Frères des Écoles chrétiennes.

Son œuvre

Nourri d'Homère et de Virgile, Desportes poussa moins loin que Ronsard l'imitation de l'antiquité. Il polit la langue, donna plus de soin à la régularité des rimes, à l'harmonie de la phrase ; les inversions chez lui sont moins fréquentes et plus claires que chez Ronsard ; les hiatus et les enjambements commencent à disparaître dans ses vers. La grâce de ses sonnets, la verve de ses chansons suffirait à lui assurer la renommée. Il faut lire sa Villanelle de Rosette et quelques vers sur le bonheur de la campagne qui ont inspiré La Fontaine.

Il figure avec Jean Bertaut dans le couplet dédaigneux de Nicolas Boileau dans l’Art poétique sur Pierre de Ronsard :

« Ce poète orgueilleux, trébuché de si haut,
Rendit plus retenus Desportes et Bertaut. »

Ses Poésies, en partie galantes, en partie dévotes, eurent un grand succès : il y imite avec bonheur Clément Marot et les poètes italiens.

Œuvres

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Les Amours de Diane, 1573
  • Les Amours d'Hippolyte, 1573
  • Les premières œuvres de Philippes Desportes. Reveuës, corrigées & augmentées outre les précédentes impressions, Paris, 1578 ; Édition revue et augmentée : Robert Estienne, 1587
  • Les Amours de Cléonice, 1583
  • Élégies, 1583
  • Les 150 psaumes de David, 1603-1605
  • Bergeries

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Desportes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe Desportes — im Louvre Philippe Desportes (* 1546 in Chartres; † 5. Oktober 1606 in Bonport, Normandie) war ein Abt und französischer Dichter. Als Dichter hat er sich besondere Verdienste um die Reinheit der Sprache und S …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe Desportes — Saltar a navegación, búsqueda Philippe Desportes Philippe Desportes (Chartres, 1546 Abadía de Notre Dame de Bonport, 1606) es un poeta francés. El abad Philippe Desportes, poeta de renombre y éxito durante …   Wikipedia Español

  • Philippe Desportes — (1546 ndash; 5 October 1606) was a French poet.BiographyPhilippe Desportes was born in Chartres. While serving as secretary to the bishop of Le Puy he visited Italy, where he learned Italian poetry. This experience became a good account. On his… …   Wikipedia

  • Philippe Desportes — (1546 1606) est un poeta francés nacido en Chartres. El abad Philippe Desportes, poeta de renombre y éxito durante los reinados de Carlos IX y Enrique III, gozó desde joven de beneficios eclesiásticos importantes. Fue abad del monasterio… …   Enciclopedia Universal

  • Desportes — ist der Familienname folgender Personen: François Desportes (1661–1743), französischer Maler des Rokoko Narcisse Henri François Desportes (1776–1854), französischer Botaniker Philippe Desportes (1546–1606), Abt und französischer Dichter Yvonne… …   Deutsch Wikipedia

  • Desportes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Desportes Alexandre François Desportes, peintre français, (1661 1743) ; Jean Baptiste René Pouppé Desportes (1704 1748), médecin et botaniste… …   Wikipédia en Français

  • Desportes, Philippe — (1546 1606)    poet    Born in Chartres, Philippe Desportes was the court priest and official poet to King henry III. He is the author of Élégies and profane poems ( Les Amours de Diane, Les Amours d Hippolyte, 1573) that have a certain precocity …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • DESPORTES (P.) — DESPORTES PHILIPPE (1546 1606) Le représentant le plus important de la génération qui a suivi celle de Ronsard et précédé celle de Malherbe. Né à Chartres d’une famille de négociants, Desportes fait de solides études classiques et prend la… …   Encyclopédie Universelle

  • Desportes —   [de pɔrt],    1) Alexandre François, französischer Maler, * Champigneul Champagne (bei Châlons sur Marne) 24. 2. 1661, ✝ Paris 20. 4. 1743; war 1695 96 als Porträtmaler am Hof des polnischen Königs in Warschau, danach für den französischen… …   Universal-Lexikon

  • Philippe Boisnard — en 2005. Philippe Boisnard, né le 18 juillet 1971 à Paris, est un auteur et artiste multimédia français pratiquant la performance. Sommaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.