Philippe Clair


Philippe Clair

Philippe Clair (de son vrai nom Charles Bensoussan) est un acteur et réalisateur français, né le 14 septembre 1930 à Ahfir (Maroc).

Sommaire

Biographie

Issu d’une famille juive séfarade, s’établit à Paris dans les années 1950 pour étudier la comédie au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Il remporte le prix Bernstein et École des Vedettes décernés aux meilleurs jeunes comédiens de Paris. Il débute sur les planches et à la télévision avec de grands metteurs en scène (L'Affaire des poisons avec Raymond Rouleau, Une femme libre de Armand Salacrou avec Danielle Delorme, Les Îles fortunées de Simon Gantillon, etc.) avant de monter lui-même ses propres spectacles où il fait découvrir en France l'humour judéo-arabe : Purée de nous z'otres, La Parodie du Cid (Le Cid à Bel Oued) d'Edmond Brua, De Bab el Oued à l'Elysée sont des triomphes comiques, encensés par la critique[réf. nécessaire]. Il se spécialise alors dans l’interprétation et l'écriture de pièces et sketches comiques. Un certain nombre de ses sketches sont d’ailleurs édités sous formes de disques et pulvérisent des records de vente chez Barclay[réf. nécessaire] : De Bab el Oued à l'Elysée, David et de Goliath, Israël embargoment immédiat, Ma belle-mère, Tata Julie, Surboumédienne etc.

En 1965, il réalise son premier film : Déclic et des claques avec Annie Girardot, mésaventures comiques de jeunes pied-noirs à Paris. Il poursuit son activité de chansonnier : en 1967, le disque de son sketch satirique sur la Guerre de Six Jours, Rien Nasser de courir, est interdit par la censure, du fait de sa tonalité politique, en porte-à-faux avec la position du gouvernement français.

Dans les années 1970, Philippe Clair intensifie son activité de cinéaste et devient le grand spécialiste de la comédie populaire , qu’il agrémente de son humour pied-noir. La plupart de ses films sont des succès commerciaux, bien que souvent descendus par la critique du fait de leur vulgarité et du cabotinage des acteurs. Ses films sont souvent plagiés par d'autres metteurs en scène « franchouillards ».

Il fait débuter Les Charlots dans La Grande Java , Richard Anconina dans Comment se faire réformer et surtout Aldo Maccione dans La Grande Mafia, Plus beau que moi, tu meurs et Tais-toi quand tu parles. Il réalise aussi d'autres films véritablement surréalistes tels que Le Führer en folie. En 1984, il réussit le plus beau coup de sa carrière en engageant Jerry Lewis dans son film Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir.

Dans les années 1980, la comédie populaire à la française qu'il incarne, décline, du fait notamment de l’évolution des goûts du public (Les Bronzés) et Philippe Clair cesse de tourner après un dernier film en 1989. L'humour judéo-pied-noir rejaillit une dizaine d'année plus tard avec La Vérité si je mens ! que le critique Louis Skorecki du quotidien Libération voit comme un remake de son premier film Déclic et des claques.

Philippe Clair reste l'un des symboles d'un certain humour populaire à la française et du "cinéma du samedi soir".

Filmographie

Réalisateur

Acteur

Théâtre

Mise en scène

Notes et références

Liens et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe Clair de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe Castelli — Données clés Naissance 8 juin 1926 Chaville (France) Nationalité Française Décès 16 avril 2006 (à 80 ans) Paris (France) Profession …   Wikipédia en Français

  • Philippe Nicaud — Données clés Nom de naissance Philippe Marie Léonard Nicaud Naissance 27 juin 1926 Courbevoie (Hauts de Seine) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Philippe Caroit — Données clés Naissance 29 septembre 1959 (1959 09 29) (52 ans) Paris (France) Nationalité Française Profession …   Wikipédia en Français

  • Philippe Valauris — (ou Vallauris) est un acteur français qui fit également quelques apparitions sur le petit écran : Au théâtre ce soir entre 1966 et 1979, Un curé de choc (1974), La Duchesse d Avila (1973), Erreurs judiciaires (1976) ... Filmographie… …   Wikipédia en Français

  • Philippe Seguin — Philippe Séguin Philippe Séguin au congrès des maires de France, en novembre 2005. Philippe Séguin, né le 21 avril 1943 à Tunis, est un homme politique français, magistrat à la Cour des comptes. A …   Wikipédia en Français

  • Philippe Cardona — durant Japan Expo Sud 2010 Philippe Cardona né le 9 juin 1978 à Marseille est un scénariste, dessinateur de bande dessinée française. Il réside actuellement à Aix en Provence …   Wikipédia en Français

  • clair — clair, claire [ klɛr ] adj., n. m. et adv. • XIVe; cler XIIe; clar Xe; lat. clarus I ♦ Adj. A ♦ (Concret) 1 ♦ Qui a l éclat du jour. ⇒ éclatant, lumineux …   Encyclopédie Universelle

  • Philippe Chardin — est un écrivain, critique littéraire et universitaire français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Études et carrière universitaire 1.2 Essais et critique littéraire …   Wikipédia en Français

  • Philippe Beaussant — (né le 6 mai 1930) musicologue français et nouvelliste, est un expert en musique baroque française, sujet sur lequel il a publié plusieurs ouvrages. Il est également le fondateur du Centre de musique baroque de Versailles et membre de l Académie… …   Wikipédia en Français

  • Clair Tisseur — (27 January 1827, Sainte Foy lès Lyon, Rhône – 30 September 1896, Nyons, Drôme), was a French architect whose best known work is Église du Bon Pasteur, a prominent Romanesque Revival church in the 1st arrondissement of Lyon. He is also remembered …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.