Philippe-Francois-Joseph Le Bas


Philippe-Francois-Joseph Le Bas

Philippe-François-Joseph Le Bas

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Bas.

Philippe-François-Joseph Le Bas est un révolutionnaire français né le 4 novembre 1762 à Frévent dans le Pas-de-Calais, décédé (par suicide) à Paris le 28 juillet 1794.

Biographie

Fils d'un notaire, intendant du prince de Rache, avocat au parlement en 1789, compagnon et collaborateur de Saint-Just, Le Bas fut élu en 1792 député du Pas-de-Calais à la Convention sur les bancs de la Montagne. Représentant discret, froid et loyal, lors du procès de Louis XVI il vota contre l'appel au peuple, pour la mort et contre le sursis.

Délégué en août 1793 à l'armée du Nord avec Duquesnoy, il procéda à l'arrestation des généraux Richardot et O'Moran pour incapacité. Membre du Comité de sûreté générale, il compte parmi les proches de Robespierre, avec Couthon et Saint-Just qui eut une relation avec sa sœur Henriette.

Il fut nommé commissaire de la Convention aux armées avec Saint-Just, et partit en mission avec ce dernier dans l'Est de la France où ils réorganisent l'armée après le revers de Wissembourg. Saint-Just et Le Bas seront également chargés de mission auprès de l'armée du Nord par le Comité de salut public pour contrer les armées autrichiennes, ces dernières tentant un retour après la Bataille de Wattignies. Cette réorganisation permettra la victoire de Fleurus.

Fidèle à Robespierre jusqu'à la fin, le 9 thermidor lorsque Augustin Robespierre demanda à partager le sort de son frère, il demanda à partager celui de Saint-Just. Il se suicida d'un coup de pistolet au moment où les anti-robespierristes, dirigés par Barras et Léonard Bourdon envahirent l'Hôtel de Ville où il s'était réfugié avec Maximilien Robespierre, Augustin Robespierre, St-Just et Couthon.

Il avait épousé Elisabeth Duplay, fille de Maurice Duplay, logeur de Robespierre à Paris. De cette union naquit Philippe Le Bas (1794-1860) qui sera le précepteur de Louis-Napoléon Bonaparte jusqu'en 1827 puis, de 1844 à 1860, directeur de la bibliothèque de la Sorbonne. De 1838 à 1860, il sera membre des Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et, en 1858, président de l'Institut de France.

Bibliographie

  • Stéfane-Pol, Elisabeth Duplay Le Bas, Autour de Robespierre: Le conventionnel Le Bas, d'après des documents inédits et les mémoires de sa veuve, E. Flammarion, 1901, 340 pages
  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
Ce document provient de « Philippe-Fran%C3%A7ois-Joseph Le Bas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philippe-Francois-Joseph Le Bas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philippe-françois-joseph le bas — Pour les articles homonymes, voir Le Bas. Philippe François Joseph Le Bas est un révolutionnaire français né le 4 novembre 1762 à Frévent dans le Pas de Calais, décédé (par suicide) à Paris le 28 juillet 1794. Biographie Fils d un notaire,… …   Wikipédia en Français

  • Philippe-François-Joseph Le Bas — Saltar a navegación, búsqueda Philippe François Joseph Le Bas (Frévent, 4 de noviembre de 1762 París, 28 de julio de 1794) revolucionario francés, miembro del partido de los Montañeses y comisario del Comité de sûreté générale, era un estrecho… …   Wikipedia Español

  • Philippe-François-Joseph Le Bas — oder Lebas (* 4. November 1764 in Frévent; † 28. Juli 1794 in Paris) war ein Abgeordneter des Nationalkonvents während der Französischen Revolution. Er gehörte den radikalen Montagnards um Maximilien de Robespierre an und war in der Hochphase der …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe-François-Joseph Le Bas — Pour les articles homonymes, voir Le Bas. Philippe Le Bas …   Wikipédia en Français

  • François Joseph Lefebvre — François Joseph Lefebvre, Marshal of France Born 25 Octo …   Wikipedia

  • François-Joseph Duret — Nom de naissance François Joseph Duret Naissance 1732 Valenciennes Décès 7 août 1816 Paris Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Francois Joseph Bosio — François Joseph Bosio Pour les articles homonymes, voir Bosio. Hercule combattant Acheloüs transformé en serpent …   Wikipédia en Français

  • François-Joseph Bosio — Pour les articles homonymes, voir Bosio. Hercule combattant Acheloüs transformé en serpent …   Wikipédia en Français

  • François Joseph Broussais — François Broussais François Broussais Naissance 14 décembre 1772 Saint Malo, France Décès …   Wikipédia en Français

  • François-Joseph Ier d'Autriche — « François Joseph Ier » et « François Joseph » redirigent ici. Pour les autres sens, voir François Joseph Ier (homonymie). François Joseph Ier …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.