Philemon Cousineau


Philemon Cousineau

Philémon Cousineau

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cousineau.

Philémon Cousineau (25 octobre 1874 - 3 mars 1959) est un homme politique québécois né à à Saint-Laurent (Montréal). Il a été député de la circonscription de Jacques-Cartier à l'Assemblée législative du Québec de 1908 à 1916, sous la bannière du Parti conservateur du Québec.

Après des études en droit à l'Université Laval, il pratique brièvement la profession d'avocat avec Joseph-Gédéon-Horace Bergeron. Il obtient son doctorat en droit de la même université en 1901 et entreprend une carrière de professeur de droit administratif et constitutionnel, qu'il mène parallèlement à sa carrière politique.

Il est d'abord élu comme maire de Saint-Laurent en 1905, puis trois ans plus tard, remporte le siège de Jacques-Cartier à l'Assemblée législative. Il devient brièvement chef du Parti conservateur du Québec et de l'Opposition officielle, en 1915, avant d'être défait à l'élection provinciale de 1916.

Il est nommé juge de la Cour supérieure du Québec, en 1920. Il revient à l'ensegnement du droit en 1940, à titre de doyen de la Faculté de droit de l'Université de Montréal.

Voir aussi

Liens externes


Chefs du Parti conservateur du Québec
Chauveau | Ouimet | Boucher | Chapleau | Mousseau | Ross | Taillon | Flynn | Leblanc | Tellier | Cousineau | Sauvé | Houde | Duplessis
Précédé par Philémon Cousineau Suivi par
Joseph-Mathias Tellier
Drapeau du Québec Chef de l'Opposition officielle du Québec Drapeau du Québec
1915-1916
Arthur Sauvé
Joseph-Adolphe Chauret
Conservateur
Député de Jacques-Cartier
Conservateur
Assemblée législative du Québec
1908-1916
Joseph-Séraphin-Aimé Ashby
Libéral
  • Portail du Québec Portail du Québec
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Phil%C3%A9mon Cousineau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philemon Cousineau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philémon Cousineau — (25 octobre 1874 3 mars 1959) est un homme politique québécois né à Saint Laurent (Montréal). Il a été député de la circonscription de Jacques Cartier à l Assemblée …   Wikipédia en Français

  • Philémon Cousineau — (October 25 1874 ndash; March 3 1959) was a Canadian politician born in Saint Laurent (today part of Montreal). He was mayor of St Laurent from 1905 to 1909, and Quebec Conservative Party leader from 1915 to 1916. He resigned following his defeat …   Wikipedia

  • Philemon — [fiˈleːmɔn] ist ein männlicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Varianten 2 Herkunft und Bedeutung 3 Namenstag …   Deutsch Wikipedia

  • Cousineau — is a surname and may refer to: Claude Cousineau (1950 ), Canadian politician Guy Cousineau (1937 ), Canadian politician Léa Cousineau, Canadian politician Marcel Cousineau (1973 ), Canadian ice hockey player Philémon Cousineau (1874 1959),… …   Wikipedia

  • Cousineau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Cousineau est un nom de famille notamment porté par : Georges Cousineau (1733 1800), facteur de harpes français Jacques Georges Cousineau… …   Wikipédia en Français

  • Election generale quebecoise de 1916 — Élection générale québécoise de 1916 Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • …   Wikipédia en Français

  • Élection générale québécoise de 1916 — Élections au Québec Élections générales 1867 • 1871 • 1875 • 1878 1881 • 1886 • 1890 • 1892 1 …   Wikipédia en Français

  • 1916 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1913 1914 1915  1916  1917 1918 1919 Décennies au Québec : 1880 1890 1900  1910  1920 1930 194 …   Wikipédia en Français

  • Arthur Sauve — Arthur Sauvé Pour les articles homonymes, voir Sauvé. L hon. Arthur Sauvé L honorable Arthur Sauvé, C.P. (né le 1er octobre …   Wikipédia en Français

  • List of leaders of the Official Opposition (Quebec) — This is a list of the leaders of the opposition party of Quebec, Canada since Confederation (1867). Note that the leader of the Opposition is not always the leader of the political party with the second largest number of seats, in cases where the …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.