Phenakistiscope


Phenakistiscope

Phénakistiscope

Le phénakistiscope (mot formé du grec phenax -akos, « trompeur », et skopein, « examiner ») est un jouet optique donnant l'illusion du mouvement fondé sur la persistance rétinienne. Il a été inventé par le Belge Joseph Plateau en 1831.

Il comporte un disque rond en carton, percé de fentes, sur lequel un mouvement est décomposé en une suite d'images fixes, et un manche permettant son maintien pendant sa rotation. Pour reconstituer le mouvement, le spectateur se place en face d'un miroir et positionne ses yeux au niveau des fentes du disque, du coté sans dessin ; il fait ensuite tourner le carton ; les fentes en mouvement ne laissant apparaître l'image reflétée dans le miroir, qu'un très court instant. Le carton entre celles-ci cache l'image quand cette dernière s'échange pour la suivante, servant ainsi d'obturateur. L'œil ne voit donc que des images fixées par la persistance rétinienne, les unes après les autres, ce qui donne une sensation d'animation quand le carton tourne à la bonne vitesse.

Illustration animée

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Autres précurseurs du cinéma

Voir également le zootrope et le praxinoscope qui utilisent le même principe mais étant mécaniquement différents, ils peuvent être visionnés à plusieurs :

  • le zootrope de William George Horner est un tambour tournant avec fentes datant de 1834 (il ne nécessite plus de miroir)
  • le praxinoscope d'Émile Reynaud, de 1877, est un tambour sans fentes comportant en son centre un cylindre à facettes de miroirs. Il fonctionne sans obturation et permet un meilleur éclairage des images. Il est le premier appareil de ce type disposant d'un brevet.

Liens externes

Ce document provient de « Ph%C3%A9nakistiscope ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Phenakistiscope de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • phénakistiscope — [ fenakistiskɔp ] n. m. • 1842; du gr. phenakizein « tromper » et scope ♦ Didact. Appareil formé de deux disques, qui donne l illusion du mouvement par la persistance des images rétiniennes. ⇒ praxinoscope. Le phénakistiscope, ancêtre du cinéma.… …   Encyclopédie Universelle

  • Phénakistiscope — Le phénakistiscope (mot formé du grec phenax akos, « trompeur », et skopein, « examiner ») est un jouet optique donnant l illusion du mouvement fondé sur la persistance rétinienne. Il a été inventé par le Belge Joseph Plateau… …   Wikipédia en Français

  • phenakistiscope — /fɛnəˈkɪstəskoʊp/ (say fenuh kistuhskohp) noun a device in which progressively changing images on the circumference of a spinning disc can be viewed so as to give the appearance of movement; a precursor to animation. {trademark} …   Australian English dictionary

  • phénakisticope — phénakistiscope [ fenakistiskɔp ] n. m. • 1842; du gr. phenakizein « tromper » et scope ♦ Didact. Appareil formé de deux disques, qui donne l illusion du mouvement par la persistance des images rétiniennes. ⇒ praxinoscope. Le phénakistiscope,… …   Encyclopédie Universelle

  • Cinéma belge — Le cinéma belge se décline au pluriel[1], mais si quelques auteurs font le choix d une étude différenciée de chaque aire linguistique[2], d autres préfèrent mettre en avant ce qui les rapproche[3] : le patrimoine culturel, notamment la… …   Wikipédia en Français

  • praxinoscope — [ praksinɔskɔp ] n. m. • 1877; du gr. praxis « mouvement » et scope ♦ Anciennt Phénakistiscope perfectionné, où les images, reflétées sur de petits miroirs disposés en prisme, donnent l illusion du mouvement. ● praxinoscope nom masculin (du grec… …   Encyclopédie Universelle

  • Boxe — Boxe …   Wikipédia en Français

  • Cinema belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Belge — Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de réalisateurs …   Wikipédia en Français

  • Cinéma de Belgique — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.