Peyrepertuse


Peyrepertuse

Château de Peyrepertuse

Le bas-château de Peyreperthuse au soleil couchant

Le château de Peyrepertuse (en occitan Castèl de Pèirapertusa) est un château cathare, bâti avant le XIe siècle. Il se trouve dans le département de l'Aude en région Languedoc-Roussillon.

Il est le centre du micro-pays et de l'ancienne seigneurie du Peyrepertusès (en occitan Pèirapertusés) qui veut dire Pierre percée[1].

Sommaire

Géographie

Château de Peyrepertuse et son enceinte

Située sur la commune de Duilhac-sous-Peyrepertuse département de l'Aude en région Languedoc-Roussillon dans les Corbières. Il se trouve sur une crête rocheuse en haut d'une colline qui sépare Duilhac du village de Rouffiac-des-Corbières. Position stratégique qui permet à la fois de voir loin dans les différentes vallées qui l'entoure, de contrôler les cols ou de communiquer des signaux au château de Quéribus un peu plus au sud.

La vue du château depuis Duilhac (au sud) est impressionnante grâce à la falaise de 30 à 40 mètres sur laquelle le château est posé. L'entrée principale se trouve du côté nord, mais à l'époque des Cathares un passage secret permettait après un chemin étroit derrière un gros éperon rocheux de rentrer dans le château par une échelle amovible. Aujourd'hui la poterne du passage secret est fermée mais le chemin est toujours là (le passage derrière l'éperon est exceptionnel) et on peut terminer l'ascension par une voie d'escalade.

Histoire

Vieux donjon du château

Le site a été occupé à l'époque romaine dès le début du premier siècle avant Jésus-Christ, comme l'ont montré des fouilles récentes. En 806 apparaissent les premières mentions du château dans l'Histoire. Il est alors catalan et s'appelle Perapertusès. Il appartient au comte de Besalú, une petite ville située en Catalogne entre Figueres et Olot, dans un texte de 1020.

Il passe ensuite dans le comté de Barcelone en 1111, puis dans le vicomté de Narbonne. En 1162, le comte de Barcelone, Alphonse II, sépare la couronne d'Aragon formant le royaume d'Espagne.

À l'époque de la croisade contre les Albigeois, il est le fief de Guillaume de Peyrepertuse, excommunié en 1224. Ce dernier se soumet après l'échec du siège de Carcassonne, et le château devient une possession française en 1240. En 1242, Saint-Louis décide de le renforcer et de lui ajouter une deuxième partie, le donjon "Sant Jòrdi", situé plus en hauteur sur la crête. La situation est confuse dans cette région jusqu'à la signature du traité de Corbeil en 1258 laissant libre la Catalogne et le Languedoc. Il fixe aussi la frontière juste au sud du château de Peyrepertuse. Celui-ci, comme ses voisins, les châteaux de Puylaurens et Quéribus, est une des forteresses royales reconstruites à la fin du XIIIe siècle pour défendre la frontière contre le royaume d'Aragon puis l'Espagne jusqu'au XVIIe siècle.

Une garnison est maintenue jusqu'à la Révolution même si la citadelle n'avait plus trop de valeur depuis l'annexion du Roussillon en 1658. Elle sera ensuite abandonnée et ses ruines subsistent jusqu'à aujourd'hui.

De nos jours

Restes de la chapelle

Ses ruines accueillent aujourd'hui près de 100 000 visiteurs par an. Elles dominent de 800 m les vignobles de la région et le village de Duilhac (vignoble des Corbières).

On y accède par une route qui s'arrête juste en dessous de la falaise sur un parking, les visiteurs peuvent ensuite utiliser un chemin (environ un quart d'heure) pour faire le tour du château par l'est et rentrer par l'entrée principale côté nord. Même si le château est en ruine, la plupart des murs sont encore debout, certaines pièces sont encore bien conservées (notamment la chapelle fortifiée dans le Bas-Château), et la vue de là-haut par beau temps vaut bien la peine d'y monter.

Pour les courageux et les randonneurs, un sentier de grande randonnée part du village de Duilhac (prendre la route du château sur quelques centaines de mètres avant de prendre à droite un petit chemin qui coupe les lacets). Il s'agit d'une variante du sentier cathare.

Par temps d'orage ou de grand vent, la montée est fortement déconseillée et souvent interdite pour protéger les visiteurs de la foudre et des glissades dangereuses dans l'escalier Saint-Louis, qui relie l'ancien château au donjon, déjà fort glissant par beau temps.

La falaise de calcaire est propice à l'escalade et les voies aboutissent toutes ou presque dans l'enceinte, au grand plaisir des grimpeurs qui terminent leur ascension sous le regard des touristes spectateurs.

Description

Le château mesure 300 mètres de long et 60 mètres de large dans sa plus grande largeur. L'entrée se trouve au nord et tout le reste du château est inaccessible de par les falaises qu'il surplombe. Tout le château est entouré de remparts soigneusement accrochés en haut des à-pics. Mais la muraille de la partie nord plus accessible est plus imposante que celle de la partie sud qui est composée de pentes très abruptes. Il est composé de deux esplanades à l'est et à l'ouest. Celle de l'est est bordée d'une courtine de 120 mètres de long jalonnée par deux tours. On peut observer sur cette esplanade le château primitif du comte de Besalù et la chapelle du XIIe siècle[2]. Une ancienne citerne d'eau est visible près du château primitif.

Sur l'esplanade ouest se dresse le château plus récent perché sur le roc Sant Jòrdi. Il fut construit sur l'ordre du roi Saint-Louis en 1242 pour renforcer la forteresse. Pour y accéder, un escalier dit de Saint-Louis assez vertigineux monte le long de la paroi du roc. Le "donjon de Sant Jòrdi" est un château avec son propre système de défense capable de résister aux assaillants ayant réussi à accéder à la forteresse.

Le Château de Peyrepertuse, vu depuis la commune de Rouffiac-des-Corbières.

Références et Bibliographie

  1. Châteaux fantastiques de Henri-Paul Eydoux, tome 1, page 39, chez Flammarion imprimé en 1969
  2. Châteaux fantastiques de Henri-Paul Eydoux, tome 1, page 44, chez Flammarion imprimé en 1969

Voir aussi

Liens internes

Commons-logo.svg

Liens externes

Carte des châteaux cathares
  • Portail de l'Aude Portail de l'Aude
  • Portail des châteaux de France Portail des châteaux de France
  • Portail des Pyrénées Portail des Pyrénées

42°52′14″N 2°33′26″E / 42.87056, 2.55722

Ce document provient de « Ch%C3%A2teau de Peyrepertuse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peyrepertuse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peyrepertuse — is a ruined fortress and one of the so called Cathar castles located high in the French Pyrénées in the commune of Duilhac sous Peyrepertuse, in the Aude département , and has been associated with the Counts of Narbonne and Barcelona. It stands… …   Wikipedia

  • Peyrepertuse — Der untere, ältere Teil von Peyrepertuse Peyrepertuse ist mit einer Gesamtfläche von 7000 m² die größte französische Festungsanlage der Katharer. Sie befindet sich auf einem Felsen in 800 m Höhe in der Region Languedoc Roussillon. Zu Füßen des… …   Deutsch Wikipedia

  • Château de Peyrepertuse — et son enceinte Nom local Castèl de Pèirapertusa Début construction Xe Fin construction …   Wikipédia en Français

  • Duilhac-sous-Peyrepertuse — 42° 51′ 50″ N 2° 34′ 02″ E / 42.8639, 2.5672 …   Wikipédia en Français

  • Castillo de Peyrepertuse — Vista de la zona norte del castillo de Peyrepertuse. El castillo de Peyrepertuse (en catalán Perapertusa, en occitano Pèirapertusa, cuyo significado es piedra recortada o taladrada ), se encuentra en la localidad francesa de Duilhac sous… …   Wikipedia Español

  • Duilhac-sous-Peyrepertuse — Saltar a navegación, búsqueda Duilhac sous Peyrepertuse Duilhac jos Pèira Pertusa …   Wikipedia Español

  • Duilhac-sous-Peyrepertuse — Duilhac sous Peyrepertuse …   Deutsch Wikipedia

  • Chateau de Peyrepertuse — Château de Peyrepertuse Le bas château de Peyreperthuse au soleil couchant Le château de Peyrepertuse (en occitan Castèl de Pèirapertusa) est un château cathare, bâti avant le XIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Château De Peyrepertuse — Le bas château de Peyreperthuse au soleil couchant Le château de Peyrepertuse (en occitan Castèl de Pèirapertusa) est un château cathare, bâti avant le XIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Château de peyrepertuse — Le bas château de Peyreperthuse au soleil couchant Le château de Peyrepertuse (en occitan Castèl de Pèirapertusa) est un château cathare, bâti avant le XIe siècle …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.