Peter Weiss


Peter Weiss
Peter Weiss en 1982

Peter Ulrich Weiss, appelé aussi Sinclair (Neubabelsberg près de Berlin, 8 novembre 1916 – Stockholm, 10 mai 1982), est un écrivain et dramaturge allemand, également cinéaste, peintre et graphiste.

Sommaire

Biographie

Fils d'un petit industriel juif, Peter Weiss naît dans la banlieue de Berlin où il passe son enfance et son adolescence. À l'arrivée d'Hitler au pouvoir, sa famille se réfugie à Londres, avant de déménager en Tchécoslovaquie et, peu avant la Seconde Guerre mondiale, en Suède.

L'Instruction, Théâtre d'État Nuremberg, Reichsparteitagsgelände, juin 2009, metteuse en scène: Kathrin Mädler (photographe: Marion Bührle)

En 1949, Peter Weiss lance en compagnie d'autres jeunes artistes l’Experimental Film Studio et réalise, entre 1952 et 1955 une série de films expérimentaux, la séries des « études » (Studie), qui porte la marque de l'influence surréaliste[1]. Il abandonnera la réalisation cinématographique en 1962[2].

Il commence sa carrière littéraire en écrivant en suédois, puis plus tard en allemand. Il connaît un succès international avec sa pièce La Persécution et l'assassinat de Jean-Paul Marat (en allemand Die Verfolgung und Ermordung Jean Paul Marats, 1964).

Entre 1963 et 1965, il assiste au procès de vingt-deux responsables du camp d'extermination d'Auschwitz et rédige à partir de ses notes L'Instruction (1965), pièce de théâtre avec laquelle il fonde une nouvelle esthétique, le théâtre documentaire, dont il développe la théorie dans ses Notes sur le théâtre documentaire (1967).

Il meurt à Stockholm en 1982, peu de temps après avoir terminé le troisième tome de son grand roman L'Esthétique de la résistance (1974-1981). Le prix Büchner lui est décerné à titre posthume.

Œuvres

Livres traduits en français

  • Point de fuite (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), roman, 1964.
  • Marat-Sade (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), théâtre, Le Seuil, 1965.
  • L’Instruction (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), théâtre (oratorio en onze chants), Le Seuil, 1966.
  • Discours sur la genèse et le déroulement de la très longue guerre de libération du Vietnam illustrant la nécessité de la lutte armée des opprimés contre leurs oppresseurs ainsi que la volonté des États-Unis d'Amérique d'anéantir les fondements de la Révolution (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), théâtre, Le Seuil, 1968.
  • Notes sur la vie culturelle en République démocratique du Vietnam (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), théâtre, Le Seuil, 1968.
  • Le Chant du fantoche lusitanien (traduit de l'allemand par Jean Baudrillard), théâtre, Le Seuil, 1968.
  • Comment monsieur Mockinpott fut libéré de ses tourments (traduit de l'allemand par Michel Bataillon), théâtre, Le Seuil, 1969.
  • La nuit des visiteurs (traduit de l'allemand par Armand Jacob), théâtre, Le Seuil, 1970.
  • Trotsky en exil (traduit de l'allemand par Philippe Ivernel), théâtre, Le Seuil, 1970.
  • Hölderlin (traduit de l'allemand par Philippe Ivernel), théâtre, Le Seuil, 1971.
  • L’Esthétique de la résistance (traduit de l'allemand par Éliane Kaufholz-Messmer), roman (3 tomes), Klincksieck, 1989-1993.
  • Cinéma d’avant-garde (traduit du suédois par Catherine de Seynes), essais, L'Arche, 1990.
  • Du palais idéal à l'enfer ou du facteur cheval à Dante (traduit de l'allemand par Éliane Kaufholz-Messmer), essais, Kimé, 2000.
  • Le Duel (traduit de l'allemand par Alban Lefranc), roman, Melville, 2006.
  • L'ombre du corps du cocher (traduit de l'allemand par Alban Lefranc), roman, Perturbations, 2008.

Filmographie

  • Studie I: Uppvaknandet (1952)
  • Studie II: Hallucinationer (1952)
  • Studie III (1953)
  • Studie IV: Frigörelse (1955)
  • Studie V: Växelspel (1955)
  • Was machen wir jetzt ? (1958)
  • Hägringen (1959)
  • Svenska flickor i Paris / Paris Playgirl. (Eine Schwedin in Paris) (1962)

Liens internes

Liens externes

Notes et références

  1. Léonie De Rudder, « Peter Weiss, écrivain et cinéaste », article publié sur la web revue Remue.net.
  2. Cf. l'entretien de Gunilla Palmstierna-Weiss avec Léonie De Rudder publié sur le site Remue.net sur les circonstances de cet abandon du cinéma par Weiss.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peter Weiss de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peter Weiss — während der Verleihung des Bremer Literaturpreises 1982 Peter Ulrich Weiss (* 8. November 1916 in Nowawes bei Potsdam; † 10. Mai 1982 in Stockholm; Pseudonym: Sinclair) war ein deutscher Schriftsteller, Maler …   Deutsch Wikipedia

  • Peter Weiss — Peter Ulrich Weiss (November 8, 1916 – May 10, 1982) was a German writer, painter, and artist of adopted Swedish nationality. He is particularly known for his play Marat/Sade and his novel The Aesthetics of Resistance .LifeWeiss was born in… …   Wikipedia

  • Peter Weiss — Saltar a navegación, búsqueda Peter Weiss Peter Weiss Nombre real Peter Weiss Nacimiento 8 de noviembre de 1916 …   Wikipedia Español

  • Peter Weiss (Begriffsklärung) — Peter Weiss ist der Name folgender Personen: Peter Weiss (1916–1982), deutscher Schriftsteller, Maler, Grafiker und Experimentalfilmer Peter Weiss (Schlagzeuger) (* 1949), deutscher Schlagzeuger Siehe auch: Internationale Peter Weiss Gesellschaft …   Deutsch Wikipedia

  • Peter Weiss (Schlagzeuger) — Peter Weiss (* 13. April 1949 in Delve) ist ein deutscher Schlagzeuger des Modern Jazz. Leben und Wirken Weiss begann sechzehnjährig mit dem Schlagzeugspiel und nahm zunächst Privatunterricht. Er spielte zunächst in Rhythm Blues Bands. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter-Weiss-Stiftung für Kunst und Politik e.V. — Die Peter Weiss Stiftung für Kunst und Politik e.V. wurde im Dezember 1993 als gemeinnütziger Verein mit Sitz in Berlin gegründet. Namenspatron ist der 1982 verstorbene Schriftsteller Peter Weiss. Gründungsmitglieder waren unter anderem Mircea… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter-Weiss-Stiftung — Die Peter Weiss Stiftung für Kunst und Politik e.V. wurde im Dezember 1993 als gemeinnütziger Verein mit Sitz in Berlin gegründet. Namenspatron ist der 1982 verstorbene Schriftsteller Peter Weiss. Gründungsmitglieder waren unter anderem Mircea… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter-Weiss-Preis — Der Peter Weiss Preis ist ein Kulturpreis, der im Gedenken an Peter Weiss alle zwei Jahre von der Stadt Bochum verliehen wird. Der Preis ist mit 15.000 Euro dotiert. Preisträger 2010 Rosemarie Trockel 2008 Dimiter Gotscheff 2006 Ingo Schulze 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Internationale Peter Weiss-Gesellschaft — Der Namensgeber Peter Weiss während der Verleihung des Bremer Literaturpreises 1982 Die Internationale Peter Weiss Gesellschaft (IPWG) ist eine Literarische Gesellschaft, die am 22./23. April 1989 in Karlsruhe gegründet wurde. Der satzungsgemäße… …   Deutsch Wikipedia

  • Peter Ulrich Weiss — Peter Weiss während der Verleihung des Bremer Literaturpreises 1982 Peter Ulrich Weiss (* 8. November 1916 in Nowawes bei Potsdam; † 10. Mai 1982 in Stockholm; Pseudonym: Sinclair) war ein deutscher Schriftsteller, Maler …   Deutsch Wikipedia