Petar Gojnikovic


Petar Gojnikovic

Petar Gojniković

Histoire des Serbes
Flag of Serbia.svg
Antiquité
Zorsines
Drvan
Serbie blanche
Moyen-Âge
Prince de Serbie Blanche
Vlastimir
Mihailo Vojislavljević
Stefan Nemanja
Stefan IV Uroš Ier
Stefan Milutin
Stefan Uroš IV Dušan
Lazar Hrebeljanović
Stefan Lazarević
Occupation Turcs et Empire d'Autriche
Migrations serbes
Histoire des Serbes sous l'occupation ottomane
La Serbie au XIXe siècle
Karađorđe
Miloš Ier Obrenović
Alexandre Karađorđević
Pierre Ier de Serbie
La Serbie et la Yougoslavie monarchique
Attentat de Sarajevo
Alexandre Ier de Yougoslavie
Yougoslavie
La Serbie et la Yougoslavie titistes
Josip Broz Tito
Yougoslavie
La Serbie dans la Yougoslavie post-titiste
-
La Serbie dans la Yougoslavie de Milošević
République serbe de Krajina
Guerres de Yougoslavie
La Serbie et le Monténégro
Serbie-et-Monténégro
La Serbie et les Serbes aujourd'hui
Serbie
Belgrade
République serbe de Bosnie

Petar Gojniković en serbe cyrillique Петар Гојниковић, (892-917), fils de Gojnik Vlastimirović, souverain serbe de la dynastie des Vlastimirović 892 à 917.

Sommaire

La Prise en main du Pouvoir.

Petar s’était enfui en Croatie après que son père Gojnik Vlastimirović a été chassé de Serbie par son oncle Mutimir, suite à l’échec de son coup d’état. Mutimir a par la suite installé sur le trône son fils Pribislav Mutimirović. Mais pas pour longtemps, car en moins d’une année, Petar chassa de Serbie à son tour Pribislav et son frère Brana Mutimirović, qui eux aussi, trouvèrent refuge en Croatie, en 892.

La guerre d’usurpation.

La prise du trône de Serbie par Petar n’avait rien de légitime. Elle entraîna dans un premier temps une suite de révoltes de plusieurs princes de Serbie, qui étaient départagés entre les Mutimirović et lui-même.

En 895, Brana Mutimirović quitte la Croatie a la tête d’une armée de Serbes, pour récupérer le trône de son père. La guerre ne donnera pas raison à Brana, car il est défait et même capturé par son cousin Petar. Petar le force ainsi à reconnaître son autorité sur lui et la Serbie.


Troisième Guerre Bulgare

Deux ans plus tard en 897, c’est au tour de Klonimir de Bulgarie de s’attaquer à la Serbie de l’usurpateur Petar; les premières batailles sont victorieuses pour le souverain bulgare, mais aucune ne fait réellement la différence, et la guerre se poursuit. Finalement, au cours d’une bataille, Klonimir trouvera la mort, et l’armée bulgare se replie alors en Bulgarie. La victoire revient encore une fois au souverain serbe.

Le Sacrifice de Petar

Par la suite, Petar a gouverné la Serbie pendant 20 ans, et la paix du pays prospéra. Il a eu de bonnes relations avec Byzance, et aussi avec la Bulgarie, qui s’était résolue pour l’instant à l’indépendance de la Serbie. Le tsar Siméon Ier de Bulgarie était déjà en conflit avec l’Empire Byzantin, et une guerre avec la Serbie n’aurait momentanément pas servi ses desseins de domination sur les Balkans. Petar savait que pour l’instant il était en sursis, et il prit alors contact avec les Romains d’orient, pour former une alliance contre les Bulgares. Il rencontra le stratège Byzantin de Dyrrachium. Cette rencontre ne serait jamais venue à l’oreille de Siméon si le prince serbe Mihajlo Višević ne lui en aurait pas parlée. Après une bataille en Thrace, où les Bulgares ont vaincu les armées romaines de Constantin VII Porphyrogénète, la Bulgarie de Siméon devint l’état le plus puissant de la région. Siméon avait les mains libres, et décida alors de punir Petar de son alliance avec les Byzantins, même si celui-ci n’avait pas pris part au combat. Siméon mit à la tête de l’armée qui avait vaincu Constantinople, Pavle Branović, neveu de Petar, et fils de son frère Brana que Petar avait vaincu au début de son règne. Avant que la guerre ne commence, les Bulgares demandèrent à ce que Petar se rende à eux pour « négocier », et à la surprise générale, Petar accepta. Il fut conduit en Bulgarie et exécuté. Pavle Branović devint souverain des Serbes. Pourquoi Petar ne s’était-il pas enfui en Croatie, comme il l’avait fait 30 ans plus tôt, au lieu d’aller à ce « rendez-vous »? Avait-il reçu des garanties ? Son geste était peut-être tout simplement guidé par un acte de courage et de sacrifice, pour éviter la souffrance et la guerre, et pour son peuple, qu’il aurait de toute façon perdu.

Précédé par Petar Gojniković Suivi par
Pribislav Mutimirović
Liste des souverains serbes
Pavle Branović

Notes et références


Articles connexes

  • Portail du Moyen Âge ancien Portail du Moyen Âge ancien
  • Portail de la Serbie et du peuple serbe Portail de la Serbie et du peuple serbe
  • Portail du monde byzantin Portail du monde byzantin
Ce document provient de « Petar Gojnikovi%C4%87 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Petar Gojnikovic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Petar Gojniković — (Serbian Cyrillic: Петар Гојниковић) or Predimir (ca. 870 after 917) of the House of Vlastimirović was the Prince of the Serbian lands from 892 to 917. Early reign Petar was born somewhere between 870 and 874 as the son of the Serbian Prince… …   Wikipedia

  • Petar Gojniković — war der Sohn des Fürsten Gojnik und Neffe Mutimirs, und herrschte als Groß Župan über Raszien circa 892 917. Er wurde mit Hilfe von Byzanz serbischer Groß Župan und war deren Verbündeter, bis er von den Bulgaren unter Zar Simeon geschlagen und… …   Deutsch Wikipedia

  • Petar Gojniković — Histoire des Serbes Antiquité Zorsines Drvan …   Wikipédia en Français

  • Gojniković — Petar Gojniković war der Sohn des Fürsten Gojnik und Neffe Mutimirs, und herrschte als Groß Župan über Serbien circa 892 917. Er wurde mit Hilfe von Byzanz serbischer Groß Župan und war deren Verbündeter, bis er von den Bulgaren unter Zar Simeon… …   Deutsch Wikipedia

  • Petar — ist als südslawische Form von Peter der männliche Vorname folgender Personen: Petar Gojniković, Groß Župan von Serbien von 892–917 Petar Hubtschew (* 1964), bulgarischer Fußballspieler und trainer Petar Jelić (* 1986), bosnisch herzegowinischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Simeon I of Bulgaria — Infobox Monarch | name =Simeon I title =Tsar of the Bulgarians and the Byzantines caption =Anonymous seal of Simeon I reign =893 ndash;27 May 927 coronation = predecessor =Vladimir successor =Peter I consort =two, names unknown issue = see below… …   Wikipedia

  • Pavle Branović — Histoire des Serbes Antiquité Zorsines Drvan …   Wikipédia en Français

  • Simeon Ier de Bulgarie — Siméon Ier de Bulgarie Pour les articles homonymes, voir Siméon …   Wikipédia en Français

  • Siméon Ier de Bulgarie — Pour les articles homonymes, voir Siméon. █████ …   Wikipédia en Français

  • Siméon ier de bulgarie — Pour les articles homonymes, voir Siméon …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.