Personnages d'Assassin's Creed

Personnages d'Assassin's Creed

Personnages d'Assassin's Creed

Article principal : Assassin's Creed.

Le jeu vidéo Assassin's Creed, publié par Ubisoft en novembre 2007, présente un scénario et des personnages issus de deux époques. Dans ce jeu d'action-aventure, un américain du XXIe siècle est forcé par une mystérieuse entreprise à revivre les actions de son ancêtre, assassin opérant en Terre Saint au XIIe siècle. Assassin's Creed reçoit des critiques positives de la presse spécialisée. Elle salue la qualité de la réalisation technique et l'originalité du titre, mais regrette le système de jeu répétitif. Le jeu se vend à plus de huit millions d'exemplaires, devenant une nouvelle franchise-clé d'Ubisoft. La série s'enrichit d'une préquelle en 2008, Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles, et d'une suite Assassin's Creed II prévue fin 2009.

L'histoire se déroule en 2012, et est centrée sur Desmond Miles, un barman américain retenu prisonnier par l'entreprise pharmaceutiques Abstergo Industrie. Les scientifiques Lucy Stillman et Warren Vidic l'utilisent pour des expériences sur la mémoire génétique. En utilisant une machine baptisée Animus, Desmond revit les actions de son ancêtre Altaïr.

Altaïr Ibn La-Ahad est un assassin d'élite agissant en Terre Sainte à l'époque de la troisième croisade. Tombé en disgrâce après une mission ratée, Altaïr accepte une mission de son mentor Al Mualim pour regagner son rang. Parfois aidé de son frère d'armes Malik A-Sayf, Altaïr doit assassiner neuf personnalités. Certaines sont inspirées de personnages historiques : Garnier de Naplouse, Guillaume de Montferrat et Robert de Sablé.

Sommaire

Personnages principaux

Altaïr Ibn La-Ahad

Altaïr Ibn La-Ahad.

(Doublage version originale : Philip Shahbaz[1], doublage français : Bruno Choël[2])

Âgé d'environ 25 ans, Altaïr est né aux alentours de 1165, vivant à Masyaf pendant l'année 1191, lors de la troisième croisade. « Al-tair » en arabe signifie « le volant » et « Ibn La-Ahad » signifie « sans parents » (littéralement « fils de personne »). C'est un assassin, faisant partie de la secte des Assassins. Le jeune homme est très sûr de lui, arrogant et il adapte à sa façon les lois des Assassins. Il est hautain, et se sent invulnérable. Le début du jeu le voit confronté à une mission qu'il gère mal, et ce faisant, se retrouve déchu de son rang de « maître Assassin ». Son mentor voyant cependant en lui un bon élément, (et ayant surtout besoin de ses exceptionnelles facultés), décide néanmoins de lui accorder une seconde chance en lui soumettant une liste de neuf cibles à éliminer. Après quoi, il retrouvera son honneur et son rang. Au fil du temps et des exécutions, le jeune homme apprend ou réapprend certaines valeurs, telles que l'humilité, l'obéissance, mais aussi l'amitié et la pitié. Il prend également conscience de certaines notions à la limite de la philosophie telles que le bien et le mal, la justice, etc. Il est issu d'un père musulman, et d'une mère chrétienne[3].

Desmond Miles

(Doublage version originale : Nolan North[1], doublage français : Xavier Fagnon[2])

Desmond Miles et Lucy Stillman

Desmond est un jeune homme âgé de 25 ans, de nationalité américaine. Il a été élevé dans une ferme au milieu d'un désert. Ses parents sont deux marginaux faisant partie de la confrérie des Assassins du XXIe siècle. Vers l'âge de 16 ans, Desmond s'est enfui de la communauté, désirant échapper aux préceptes et à l'enfermement imposés par ses parents. Il a mené une vie classique par la suite, exerçant le métier de barman. Desmond a fui les grandes villes et la civilisation durant les neufs années qui précèdent le début de son aventure. Lorsque le jeu débute, le jeune homme est retenu prisonnier par la société Abstergo, qui l'a enlevé afin de se servir de lui pour retrouver un trésor perdu depuis des siècles. Desmond est forcé de coopérer avec les scientifiques qui menacent de le plonger dans le coma pour l'« utiliser » malgré tout s'il n'entre pas volontairement dans l'Animus. Il est cynique pour cacher ce qu'il ressent et a une grande faculté d'observation.

Personnages secondaires du XXIe siecle

Lucy Stillman

(Doublage version originale : Kristen Bell[1], doublage français : Laura Blanc[2])

Lucy est une jeune scientifique travaillant pour Abstergo, et s'occupant de l'Animus et du projet qui l'entoure. Elle est chargée surtout de la maintenance et du fonctionnement de la machine. Lucy explique au cours d'une conversation avec Desmond qu'elle a travaillé sur la mémoire génétique au cours de ses études, qu'elle en a fait une thèse mais que la communauté scientifique ne l'a pas prise au sérieux. Alors qu'elle craignait de devoir ranger ses travaux et de « finir ses jours comme serveuse dans un bar » selon ses propres dires, Abstergo est venu la trouver pour lui proposer de participer au projet Animus. Au bout d'une année, toujours selon les dires de la jeune femme, des hommes seraient venus chez elle (au sein des locaux d'Abstergo), dans le but de l'éliminer. Lucy raconte enfin qu'elle ne doit son salut qu'à l'intervention de Vidic, et que c'est pour cette raison qu'elle supporte sans sourciller ses remarques et son agressivité. Elle n'est pas autorisée à quitter les locaux d'Abstergo, mais confie à Desmond que c'est une alternative plus douce que la mort. Au cours du jeu, Desmond et Lucy vont discuter à de nombreuses reprises, et il comprendra assez vite qu'elle est de son coté, de par les informations qu'il va recueillir par lui même et ce qu'elle va lui faire comprendre.

Warren Vidic

Warren Vidic vu depuis les yeux de Desmond couché sur l'Animus.

(Doublage version originale : Philip Proctor[1], doublage français : Max André[2])

Scientifique travaillant au sein d'Abstergo, Warren Vidic fait partie du projet Animus et est le supérieur hiérarchique de Lucy. Peu d'informations sont disponibles à son sujet. Il apparaît comme stressé et nerveux, notamment à cause du fait qu'il y a des délais stricts à tenir pour obtenir les informations dans la mémoire de Desmond. Au cours des discours qu'il tiendra à son « cobaye », on apprendra qu'il partage avec Abstergo ses rêves de « monde meilleur », et que pour y parvenir, il est prêt à tout. Il est distrait et négligent, et oublie ou perd souvent ses affaires et ses mots de passe.

Personnages secondaires du XIIe siècle

Al Mualim

(Doublage version originale : Peter Renaday[1], doublage français : Frédéric Cerdal[2])

Al Mualim et les Assassins.

Al Mualim est le maître d'Altaïr. Celui ci le nomme d'ailleurs de cette manière. Ce nom signifie en arabe « détenteur de savoir/science » ou « professeur ». Il réside dans la citadelle de Masyaf et c'est là qu'il donne les ordres d'exécution à Altaïr. C'est également lui qui lui remet une partie de son équipement perdu après chaque mission réussie. Et c'est lui, enfin, qui prévient les membres de la Fraternité dans les différentes villes qu'Altaïr va arriver, à l'aide de pigeons voyageurs. L'homme apparaît au début du jeu comme étant plein de sagesse et de connaissances. C'est lui qui détient l'Orbe d'Eden volé au Temple de Salomon et ramené par Malik. Il le conserve dans un endroit tenu secret, et explique à Altaïr qu'ainsi, les Templiers vont l'oublier et que l'Orbe ne pourra ainsi plus servir pour soumettre le monde à la domination d'un seul homme. Dans les derniers instants du jeu, Al-Mualim se montre sous un tout autre visage et explique a son disciple, qui va devoir l'affronter, que le pouvoir de l'Orbe lui sera utile pour asservir les hommes, et ainsi préserver la paix puisque les hommes n'auront plus le libre arbitre qui permettrait qu'ils se livrent bataille. Il semble assez âgé, et son œil droit est crevé.

Malik A-Sayf

Altaïr dans le bureau de Malik.

(Doublage version originale : Haaz Sleiman[1], doublage français : Stéphane Ronchewski[2])

Malik est membre de la fraternité des Hashishiyouns, tout comme Altaïr. Ils sont donc « frères » au sens communautaire du terme. Cependant selon Altaïr, au tout début du jeu, il semble qu'il y ai un rapport hiérarchique entre eux, et que Malik soit le subalterne. Malik a un frère, Kadar A-Sayf qui mourra dans les premières minutes du jeu suite à l'échec de la mission qui vaudra à Altaïr de perdre son rang. Malik sera blessé à un bras dans cette mission, et il en sera amputé par la suite. Il tient Altaïr pour seul responsable de ces pertes, et les deux hommes se haïront jusqu'à un niveau avancé dans le jeu. Malik deviendra le chef de cellule du bureau des Assassins de Jérusalem. Leurs rapports s'amélioreront tout de même, puisque selon les dires de Malik : « ce n'est plus le même Altaïr que dans le Temple de Salomon ». C'est avec l'aide de Malik, éclairé sur les véritables intentions d'Al-Mualim , qu'Altaïr tentera de vaincre ce dernier.

Le roi Richard

(Doublage version originale : Marcel Jeannin[1], doublage français: Marc Alfos[2])

Richard Cœur de Lion est le chef des croisés. Altaïr en entend parler durant tout son périple, par les crieurs des différentes villes qu'il traverse mais aussi par Al-Mualim. Il le voit se disputer en public avec Guillaume juste avant l'assassinat de ce dernier à Acre, et il ne le rencontre vraiment qu'à la fin du jeu, dans le camp des croisés à Arsouf.

Liste des cibles d'Altaïr

Tamir

(Doublage version originale : Ammar Daraiseh[1], doublage français : Eric Etcheverry[2])

Tamir est un marchand d'armes qui réside et travaille dans le quartier pauvre de Damas. C'est la première des neuf cibles de la liste. Il est cruel et autoritaire, ne souffrant aucun contretemps dans ses projets ni aucune désobéissance. La preuve en est faite juste avant qu'Altaïr ne lui prenne la vie, lorsque Tamir tue violemment son fabriquant d'armes, en raison d'une "insolence".

Garnier de Naplouse

(Doublage version originale : Hubert Fielden[1], doublage français : Patrice Melennec[2])

Garnier de Naplouse est le Grand Maître des Hospitaliers. Il a transformé une forteresse de la ville en un hôpital. Avant qu'Altaïr ne le tue, il assiste à une scène dans cet hôpital durant laquelle un patient tente de s'échapper de la bâtisse où il est « soigné ». Le patient tente d'expliquer que de Naplouse faisait beaucoup plus de mal que de bien, mais il est forcé de se taire : les gardes du Grand Maître lui brisent les jambes sur ordre de Naplouse.
Il paraît âgé, porte une robe de moine frappée d'une croix de malte sur chacune des deux manches, un tablier ensanglanté et une croix en bois autour du cou. Une pièce de cuir, à laquelle sont pendus une paire de cisailles et un maillet en métal, ceinture sa taille au dessus du tablier.

Talal

(Doublage version originale : Jake Eberle[1], doublage français : Thierry Kazazian[2])

Talal est un marchand d'esclaves, qui vit dans le quartier riche de Jérusalem. Il base son commerce sur le rapt de fous, de vieillards et de malades, qu'il revend ensuite. Il est ironique et narquois, et abuse volontiers de l'humour noir. C'est un excellent archer. Avant de l'exécuter, Altaïr devra vaincre ses gardes personnels, puis le pourchasser dans les rues de Jérusalem.

Abu'l-Nuqoud

(Doublage version originale : Fred Tatasciore[1], doublage français : Gilbert Levy[2])

Il est nommé aussi le « Prince des Marchands ». Il vit dans un somptueux palais décoré de fontaines et protégé par de nombreux gardes, dans le quartier riche de Damas. Abu'l Nuqoud est égocentrique et misanthrope. Il déteste les autres, mais se déteste aussi à cause de sa maladie (il est vraisemblablement atteint de la lèpre), et pour cela vit reclus dans son palais. Il ne se montre que rarement, au balcon de ses appartements lors des fêtes et des orgies qu'il aime donner pour étaler son opulence. Altaïr le tuera au cours d'une de ces incroyables fêtes, juste après qu'Abu'l aie tué la totalité de ses convives, les uns avec du vin empoisonné coulant d'une fontaine, les autres par ses gardes. Abu'l Nuqoud est un personnage replet, qui s'habille de façon très luxueuse.

Guillaume de Montferrat

(Doublage version originale : Harry Standjofski[1], doublage français : Sylvain Lemarie[2])

Guillaume de Montferrat est le régent de la ville d'Acre au nom du roi Richard. C'est dans le quartier riche de celle-ci qu'Altaïr trouvera cette cible. Guillaume est un homme sanguin, guerrier et intransigeant. Ses hommes doivent fournir le meilleur d'eux même pour contenter le seigneur. A chaque visite de Richard à Acre, fraîchement reprise à l'armée de Saladin, Guillaume et le Roi se querellent. Après chaque dispute, Guillaume s'en prend à ses hommes, pour soulager sa colère. C'est lors de cette revue de troupes qu'Altaïr va choisir de frapper sa victime.

Majd Addin

(Doublage version originale : Richard Cansino[1], doublage français : Patrice Melennec[2])

L'homme nommé par Saladin pour assurer la régence de Jérusalem durant son absence. Cependant, Majd Addin profite de cette fonction pour agir en véritable tyran sanguinaire. Il instaure des séances d'exécution publiques hebdomadaires, auxquelles assiste la population manipulée par ses discours. Et il terrorise les habitants avec des discours prononcés lors de ces pendaisons arbitraires. Selon ses propres aveux à Altaïr, lorsque celui ci écoute ses dernières paroles, « prendre la vie d'un homme est [pour lui] on ne peut plus divertissant, et fait goûter à l'ivresse du pouvoir. ».

Sibrand

(Doublage version originale : Arthur Holden[1], doublage français : Emmanuel Gradi[2])

Sibrand est le chef des chevaliers teutoniques, dans la ville d'Acre. Il se trouve dans le quartier moyen de la ville, puisque c'est là que se trouve le port et que Sibrand est chargé de l'organisation maritime des croisés. Sibrand est complètement paranoïaque et plus encore depuis les actes d'Altaïr sur les autres Templiers. Il est terrorisé à l'idée de mourir. Cette terreur l'envahit depuis qu'il a perdu la foi. En effet depuis qu'il appartient aux Templiers, et qu'il a vu toutes les horreurs commises durant cette croisade, il est persuadé qu' « il n'y a rien après la mort, rien du tout ». Altaïr le verra exécuter un homme d'église complètement innocent parce qu'il porte les mêmes vêtements que les assassins, quelques instants avant sa propre mort.

Jubaïr Al Hakim

(Doublage version originale : Fred Tatasciore[1], doublage français : Gilbert Levy[2])

Jubaïr est un érudit qui vit dans le quartier moyen de Damas. Il a pris la décision de réquisitionner et de brûler tous les manuscrits et les parchemins de la ville. Il estime en effet que les connaissances contenues dans les ouvrages qu'il veut détruire sont néfastes et pervertissent les hommes. Jubaïr ne tolère aucune rébellion, ni aucune contestation. Lorsque Altaïr le voit pour la première fois dans la madrasah de Damas, l'érudit, en désaccord avec l'un de ses hommes, le précipitera dans le feu allumé dans la cour, comme un des ouvrages qu'il veut voir disparaître. Au moment ou Altaïr l'exécute, il est en train de détruire des livres au cours d'un autodafé et ses hommes font de même en différents endroits du quartier.

Robert de Sablé

Robert de Sablé et les Templiers.

(Doublage version originale : Jean-Phillipe Dandenaud[1], doublage français : Cédric Dumond[2])

Robert de Sablé est le dernier nom sur la liste des cibles d'Altaïr. Il est le plus difficile à vaincre. C'est le premier lieutenant et ami du Roi Richard. Altaïr projette de l'assassiner lorsque celui ci se rendra aux funérailles d'une des précédentes victimes de l'Assassin : Majd Addin. Hors, il apparaît que le Templier a prévu cette attaque et s'est fait remplacer par son bras droit. (Bras droit qui s'avère être une femme-chevalier répondant au nom de Maria.) L'Assassin lui laissera la vie sauve, et pourchassera Robert de Sablé jusqu'à Arsouf, au sein même du camp des croisés de Richard. Il finira par l'abattre après un rude combat contre plusieurs Templiers. C'est lui qui révélera à Altaïr le véritable dessein d'Al-Mualim.

Notes et références

  1. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k , l , m , n , o  et p (en)Liste des doubleurs anglais sur Internet Movie Database
  2. a , b , c , d , e , f , g , h , i , j , k , l , m , n , o  et p (en)Liste des doubleurs français sur MobyGames
  3. Ubidays 07 Jade Raymond Interview Pt. 2 HD
  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « Personnages d%27Assassin%27s Creed ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Personnages d'Assassin's Creed de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Assassin's Creed - Xbox 360 — Assassin's Creed Assassin s Creed Éditeur Ubisoft Développeur Ubisoft Montréal …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Brotherhood — Assassin s Creed Brotherhood Éditeur Ubisoft Développeur Ubisof …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed II — Assassin's Creed II Assassin s Creed II Éditeur Ubisoft Développeur Ubisoft Montréal …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Revelations — Éditeur Ubisoft Développeur Ubisoft Montréal …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Altair's Chronicles — Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles Assassin s Creed Altaïr s Chronicles Éditeur Ubisoft …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed (Nintendo DS) — Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles Assassin s Creed Altaïr s Chronicles Éditeur Ubisoft …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed - Altaïr's Chronicles — Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles Assassin s Creed Altaïr s Chronicles Éditeur Ubisoft …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed : Altaïr's Chronicles — Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles Assassin s Creed Altaïr s Chronicles Éditeur Ubisoft …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Altaïr's Chronicles — Assassin s Creed Altaïr s Chronicles Éditeur Ubisoft Développeur …   Wikipédia en Français

  • Assassin's Creed: Lineage — Données clés Réalisation Yves Simoneau Scénario William Reymond, Yves Simoneau Acteurs principaux Romano Orzari Sociétés de production Ubisoft, Hybride Technologies …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»