Persac


Persac

46° 20′ 42″ N 0° 42′ 23″ E / 46.345, 0.706388888889

Persac
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Vienne
Arrondissement Montmorillon
Canton Lussac-les-Châteaux
Code commune 86190
Code postal 86320
Maire
Mandat en cours
Thierry Mesmin
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Lussacois
Démographie
Population 838 hab. (2007 INSEE)
Densité 14 hab./km²
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 42″ Nord
       0° 42′ 23″ Est
/ 46.345, 0.706388888889
Altitudes mini. 72 m — maxi. 196 m
Superficie 59,41 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Persac est une commune française, située dans le département de la Vienne et la région Poitou-Charentes.

Sommaire

Géographie

Économie

Histoire

Les origines de Persac : on retrouve de traces d'installation humaine à Persac datant du début de l'ère chrétienne:

  • vocable de l'église paroissiale.
  • nécropole mérovingienne.
  • Saint-Gervais-et-Saint-Protais (IVe ou Ve siècle).

De violents combats ont lieu entre les FFI et la Wehrmacht à l’été 1944[1].

En octobre 1945, pour fêter la Libération et le retour de la République, un arbre de la liberté est planté, un sapin qui existait toujours en 1988[2].

Toponymie

L'évolution du nom de Persac d'après Huguette Chevaux s'est faite ainsi :

  • ecclesias Pairaciaco (entre 1097 et 1100 à St Cyprien de Poitiers)
  • Willemus de Pairacac (1203, Fonteneau t.xx p 525)
  • Paeressac (1246, maison-Dieu, 127)
  • Perrecac (pouillé de Gauthier f 176)
  • Patriaciacum (1314, chapitre de Chauvigny)
  • Perecat, Peiressac (1383, taux de décime)
  • Payressac (1403, gr. Gauthier f 107)
  • Peyressac (ibid f 193)
  • Peressac (1454, hommage de Montmorillon)
  • Perissac (1479, prieuré de Teil)
  • Persac (1649,bissexte)

Une des origines du "ac" de Persac est "acum" suffixe de propriété d'après Huguette Chevaux, la latinisation d'un suffixe celte "aco" d'après Eric-Vial.

Les seigneurs de Persac

Les archives de Persac parlent de trois familles nobles dès la fin du XIIIe siècle; ce nombre passe à cinq vers le milieu du XIVe siècle:

  • La Brûlonnière
  • La Mothe et Beauchamp
  • La Brousse
  • Beaulieu
  • La Roche de Mérigné

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 2001 Francis Vaudez    
mars 2001 2008 Joël Moreau    
mars 2008   Thierry Mesmin PS Conseiller général

Démographie

Évolution démographique de Persac
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 869 771 850 886 801 997 1 066 1 190 1 200
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 145 1 107 1 120 1 144 1 161 1 212 1 219 1 258 1 203
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 159 1 123 1 136 1 035 1 057 1 036 984 879 858
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 942 1086 1064 933 826 881 848 838[3] -
Notes, sources, ... De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; 2006 : population municipale légale.
Sources : INSEE [4] et Ldh/EHESS/Cassini [5].

Lieux et monuments

le village de Persac en Avril 2010
un château à Persac en Avril 2010
  • Château de la Mothe. Les bâtiments datent des XIIIe, XVe et XIXe siècles. Le portail est du XVe siècle.
  • Château de la Brûlonnière

Les premiers propriétaires, les Brulon, apparaissent à Persac en 1291:

  • Ithier Brulon : Valet, mort en 1330.
  • Guillaume Brulon: Valet, mort en 1356.

À cette époque, la Brûlonnière ne possédait aucun droit de justice particulier.

Zone de troubles d'une trentaine d'année, correspondant en 1346 à l’entrée d’Henri de Lancastre (lieutenant de Edouard III) dans Poitiers et en 1372 à la soumission des barons poitevins à Jean de Berry.

  • Aimery Brulon : valet en 1374, écuyer en 1391, seigneur de la Brûlonnière en 1413.
  • Huguet Brulon : écuyer, mort en 1444. En 1417, il rachète le château de la Brousse, avec tous ses droits. Cet achat lui permet de posséder, en plus de la justice foncière le la Brûlonnière, la haute, moyenne et basse justice tenue par la Brousse.
  • Guichard Brulon : écuyer, mort avant 1503. Il modifie la place de la Brûlonnière dans la place féodale de la Basse-Marche. Le 21 mars 1462, il achète tous les droits que le châtelain de la Tour-aux-Cognons possédait dans les paroisses de Persac et de Moussac. Le 26 novembre 1465, le comte de la Marche lui permet de transposer tous ces droits sur le fief de la Brûlonnière. (Confirmation royale de Louis XI n'arrivant que sept ans plus tard).
  • Église

Personnalités liées à la commune

  • Philippe Prevost, seigneur de Beaulieu-Persac, capitaine de vaisseau, qui, au tout début du XVIIe siècle, détruisit la flotte tunisienne à la Goulette puis participa en 1627 à la défaite des anglais devant St-Martin-de-Ré.
  • en 1603 naissait au château de la Brulonnière le futur amiral de Nucheze qui construisit le port de Rochefort avec Colbert.
  • Antoinette de Mauvise de Villars, vicomtesse de la Besge qui écrivit en 1835 et en 1840, 2 volumes de poésie.
  • le Baron d'Huart, auteur d'une étude historique " Persac et la chatellenie de Calais" parue en 1887.
  • Jean Baptiste Chauvin, curé de Persac et barde poitevin.
  • le Vicomte Emile de la Besge, grand chasseur de loups et fondateur de la race des chiens du Haut-Poitou, le Poitevin.
  • Un écrivain, auteur de nombreux ouvrages sur les animaux, M. Robert Wolff (Pseudonyme : Roby).
  • Alexandre de Mauvise de VIllars. Baptisé à Orches le 4 septembre 1748, il était le fils de Louis Alexandre de Mauvise de Villars, sieur de Villars (Persac) de Chatillon (La bussière) et de la Journaudière, et de Marie Marguerite Orré. Lieutenant en second au régiment soissonnais engagé aux côtés des Américains lors de la guerre d'indépendance des États-Unis, il participe le 18 octobre 1781 à la bataille de Yorktown (USA - État de Virginie) aux côtés de La Fayette, de Rochambeau et de l'amiral de Grasse. Il décèdera à Yorktown le 7 septembre 1782.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Bibliographie

Notes

  1. Jean-Henri Calmon, Occupation, Résistance et Libération dans la Vienne en 30 questions, Geste éditions, coll. « 30 questions », Jean-Clément Martin (dir.), La Crèche, 2000, 63 p. (ISBN 2-910919-98-6), p 53
  2. Robert Petit, Les Arbres de la liberté à Poitiers et dans la Vienne, Poitiers : Éditions CLEF 89/Fédération des œuvres laïques, 1989, p. 224
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur INSEE. Consulté le 8 janvier 2010
  4. Persac sur le site de l'Insee
  5. Site "Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui"

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Persac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Persac — Saltar a navegación, búsqueda Persac País …   Wikipedia Español

  • Persac — is a village and commune in the Vienne département of western France.ee also*Communes of the Vienne department …   Wikipedia

  • Buchy (Seine-Maritime) — Pour les articles homonymes, voir Buchy. 49° 35′ 10″ N 1° 21′ 37″ E …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques de la Vienne — Cet article recense les monuments historiques de la Vienne, en France. Sommaire 1 Généralités 2 Liste 2.1 A 2.2 B …   Wikipédia en Français

  • French Farm House Chambre d' Hôtes — (Persac,Франция) Категория отеля: Адрес: Les Maillolieres, 86 …   Каталог отелей

  • Gîte de l' Esservier — (Persac,Франция) Категория отеля: Адрес: L Eservier, 86320 Persac, Франция …   Каталог отелей

  • Canton de Lussac-les-Châteaux — Administration Pays France Région Poitou Charentes Département Vienne Arrondissement Montmorillon …   Wikipédia en Français

  • Blourde — (Grande Blourde) La Blourde à Oradour Fanais Caractéristiques Longueur 46,5 km  …   Wikipédia en Français

  • Kanton Lussac-les-Châteaux — Region Poitou Charentes Département Vienne Arrondissement Montmorillon Hauptort Lussac les Châteaux Einwohner 8.508 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Bagneux (Maine-et-Loire) — Saumur Pour les articles homonymes, voir Saumur (homonymie). Saumur Le Pont Cessar …   Wikipédia en Français