Perdus dans les Andes !


Perdus dans les Andes !

Perdus dans les Andes ! est une histoire en bande dessinée de Carl Barks, publié en avril 1949. Elle met en scène Donald Duck et ses neveux Riri, Fifi et Loulou, et se déroule à Donaldville et dans les Andes.

Elle est souvent considérée comme une des « classiques » des histoires de Barks qui pensait qu'elle était techniquement sa meilleure histoire[1].

Sommaire

Synopsis

Donald a trouvé un emploi au musée : il doit faire la poussière de la collection de pierres. En en laissant tomber une de forme cubique, il découvre que c'est un œuf carré. Il est envoyé avec ses neveux en expédition dans les Andes, là d'où les œufs ont été ramenés.

En se perdant dans la brume, Donald et ses neveux découvrent Sétatroce, une cité perdue où la forme ronde est bannie et où tout est carré et cubique, y compris la principale source de nourriture : les œufs. Si les héros aident les habitants à découvrir où sont les poules, ils ne parviennent cependant pas à trouver un moyen de quitter la vallée entourée d'une haute falaise.

Sétatroce tient son nom du dernier voyageur perdu là, Rhutt Betler, qui mit des années avant de parvenir à fuir la vallée.

Fiche technique

  • Code Inducks : W OS 223-02.
  • Éditeur : Dell Comics.
  • Titre en anglais : Lost in the Andes.
  • Titre en français : Perdus dans les Andes ! est le titre de l'édition de 2007, le plus proche du titre original ; l'histoire s'est aussi appelée : Donald perdu dans les Andes, Donald au pays des œufs carrés, Donald et le mystère des œufs cubiques, Un poulailler au cœur des Andes[2].
  • 32 planches.
  • Auteur et dessinateur : Carl Barks.
  • Première publication : One Shots (Donald Duck Four Color) n°223, États-Unis, avril 1949.
  • Première publication en France : Les Belles Histoires Walt Disney n°61, éd. Hachette, France, janvier 1954.

Dans l'œuvre de Barks

Comme dans plusieurs de leurs aventures, Perdu dans les Andes ! permet à Donald et ses neveux de découvrir un pays lointain, et d'enquêter sur d'étranges mystères : où sont les poules carrées que les habitants ne connaissent pas ? Comment quitter la vallée ?

En 1962, dans un entretien, il affirme que sa meilleure année de travail fut 1949 et que : « ma meilleure histoire, techniquement, est probablement celle avec les œufs carrés[1] ».

Riri, Fifi et Loulou, bien qu'ils ont dans cette histoire la fâcheuse (d'après leur oncle) habitude de mâcher du chewing-gum, font preuve de perspicacité et d'intelligence face à la situation. Ils ne sont plus les garnements qu'ils furent dans les années 1930, lors de leurs premières apparitions.

Références historiques et culturelles

Lecteur de la revue National Geographic, Barks dépeint une ville amérindienne avec ses pyramides carrées.

Les œufs carrés sont alors un mythe amusant par la forme insolite par rapport à l'œuf habituellement ovale.

Les reprises par Don Rosa

À la fin des années 1980, le dessinateur-scénariste Don Rosa reprend cette histoire.

Dans sa première histoire de Picsou et Donald, le Fils du soleil, Don Rosa dessine un vieil Indien qui ressemble à celui qui guide et alerte Donald dans Perdu dans les Andes. Certes marqué par les ans, ce personnage se souvient encore de ce que recherchait Donald lors de leur première rencontre.

En 1989, Don Rosa écrit une suite : Retour à Sétatroce dans laquelle Picsou veut aller dans la cité perdue pour conclure un contrat d'exclusivité sur le commerce des œufs carrés avec les habitants.

Enfin, dans le troisième épisode de la Jeunesse de Picsou, un voyageur qui a acheté des oeufs carrés au padré à Cuzco fait une apparition devant le jeune Picsou qui, alors, a peu de foi dans ses œufs carrés.

Voir aussi

Notes et références

  1. a et b « My best story, technically, is probably the square egg one. » D'après un entretien reproduit dans Carl Barks Conversations, édité par Donald Ault, éd. University Press of Mississippi, 2003, ISBN 1578065011, page 12. Références de l'entretien original : « The Duck Man », entretien par Malcolm Willits, Don Thompson et Maggie Thompson, réalisé en 1962, publié dans Comic Art n°7, 1968.
  2. D'après la fiche de la Base I.N.D.U.C.K.S : W OS 223-02

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Perdus dans les Andes ! de Wikipédia en français (auteurs)