Pentarchie


Pentarchie

Le terme Pentarchie désigne les cinq Églises patriarcales anciennes de l'Église indivise pendant le premier millénaire de son histoire.

Sommaire

Pentarchie ancienne

Les cinq Églises qui constituaient la Pentarchie originelle, dite également Pentarchie romaine ou sièges apostoliques, étaient les suivantes :

(dans l'ordre de la prééminence d'honneur)

Ces cinq Églises, d'origine apostolique, ont toutes pris part d'une façon ou d'une autre aux sept premiers conciles œcuméniques. Malgré des périodes de conflits et des rivalités, elles réussirent à rester en communion.

Le schisme de 1054 marque la rupture de l'union et la fin de la Pentarchie originelle.

Pentarchie catholique

L'Église catholique romaine a de son côté reconstitué une forme de Pentarchie « latine et romaine » par la création au moment des Croisades des titres de patriarche latin de Constantinople, d'Alexandrie, d'Antioche et de Jérusalem. Après une courte période pendant laquelle les prélats titulaires purent siéger en Orient (sauf pour Alexandrie), les titres furent portés par des prélats en résidence à Rome, avec pour chacun une basilique cathédrale :

Le titre de patriarche latin de Jérusalem est redevenu résidentiel en 1847. Les titres de patriarche latin de Constantinople, d'Alexandrie et d'Antioche ont été supprimés en 1964.


Pentarchie orthodoxe

Parmi les Églises orthodoxes, on a eu tendance depuis cette rupture à ajouter l'Église de Moscou pour reconstituer une forme de Pentarchie « orthodoxe »[1] :


Pentarchie de l'Église de l'Orient

L'Église de l'Orient lors d'un concile réuni en 585 déclare que l'Esprit-Saint a institué quatre patriarcats en Occident et le cinquième pour l'Orient, coupant court à la revendication d'indépendance de la métropole du Fars (Perside)[2].

  • Quatre patriarcats en Occident :
    • Patriarcat de Rome
    • Patriarcat de Constantinople
    • Patriarcat d'Alexandrie
    • Patriarcat d'Antioche
  • Un patriarcat en Orient :
    • Patriarcat de Séleucie-Ctésiphon

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Irénée-Henri Dalmais, Le christianisme oriental (§ La structure patriarcale et synodale) in Encyclopédie des religions, Paris, 2002, p. 433
  2. Raymond Le Coz, Histoire de l'Église d'Orient, Cerf, Paris, 1995, p. 61

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pentarchie de Wikipédia en français (auteurs)