Penjab (Pakistan)

Penjab (Pakistan)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Penjab.

Penjab

Drapeau
Blason
Carte de Localisation
Langue de jure anglais, ourdou
Langue de facto penjâbî, seraiki, ourdou, etc.
Capitale Lahore
Villes les plus peuplées Lahore, Faisalabad, Rawalpindi, Multan
Superficie totale 205 344 km²
Rang (superficie) Classé 2e
Population totale (2009) 92 593 586 hab.
Rang (population) Classé 1er
Densité 451 hab./km²
Gouverneur Latif Khosa
Chief Minister Shahbaz Sharif
Assemblée provinciale Assemblée provinciale du Penjab
Site web punjab.gov.pk


Le Penjab, Pendjab ou Panjâb est l'une des quatre provinces du Pakistan. C'est la plus peuplée et la plus riche province du Pakistan. La province recouvre 60 % de la région du Penjab, dont les 40 % restants constituent l'État indien du Penjab, l'Haryana et l'Himachal Pradesh. Le Penjab, pays sikh, fut divisé lors de la partition des Indes, entre l'Inde (Penjab indien) et le Pakistan (Penjab pakistanais).

La capitale du Penjab pakistanais est Lahore, qui est la deuxième ville du pays avec environ sept millions d'habitants. Cinq villes dépassent un million d'habitants, il s'agit de Lahore, Faisalabad, Rawalpindi et Gujranwala toutes situées au nord, ainsi que Multan.

En 2009, la population du Penjab était estimée à près de 92 millions d'habitants[1], soit un peu plus de la moitié des habitants du pays. La province est le cœur économique, culturel, universitaire, agricole, industriel et militaire du Pakistan. En 2000, le PIB de la province représentait 55 % de celle du pays, et le secteur des services 62 %.

Le Penjab bénéficie, comme les autres provinces du Pakistan, d'une autonomie territoriale dans le cadre d'une organisation fédérale de l’État. Elle possède ainsi une Assemblée provinciale élue directement par le peuple ainsi que d'un gouvernement local possédant un chef appelé Chief minister. Depuis 2008, ce poste est occupé par Shahbaz Sharif et le pouvoir local est dominé par la Ligue musulmane du Pakistan (N). Le pouvoir de l’État fédéral est représenté par un Gouverneur nommé par le Président de la République. Ce poste est occupé par Latif Khosa depuis le 13 janvier 2011 après l'assassinat de Salman Taseer.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Penjab.

En 1947, le Penjab a été divisé entre l'Inde et le Pakistan suivant les frontières entre les deux principales religions. Près de sept millions d'hindous et de Sikhs ont ensuite migré depuis la partie pakistanaise du Penjab vers l'Inde.

Dans les années 1950, dans le cadre de tensions entre le Pakistan occidental (actuel Pakistan) et le Pakistan oriental (actuel Bangladesh), le Penjab a perdu son statut de province en 1955 et ne l'a retrouvé qu'en 1972, après l'indépendance du Bangladesh.

Depuis les années 1950, le Penjab a connu une industrialisation. La province bénéficie aussi des infrastructures construites à l'époque de l'Inde britannique (système d'irrigation, chemins de fers, etc.). Durant les années 1960, Islamabad a été construite au nord de Rawalpindi pour devenir la nouvelle capitale fédérale du Pakistan en 1967. Le Penjab a ainsi perdu une petite partie de sa superficie au projet de la création du territoire fédéral d'Islamabad.

Une forêt dans le Penjab (Sahiwal).

Le Penjab a connu plusieurs affrontements entre l'armée pakistanaise et indienne, durant les guerres de 1965 et de 1971. Le Penjab est ainsi la principale frontière entre les deux pays et d'importantes troupes tiennent chaque côté de la frontière. C'est d'ailleurs à Wagah, village penjabi situé à mi-chemin entre Lahore et Amritsar, que se situe le seul point de passage terrestre existant sur la frontière entre l'Inde et le Pakistan. Le dialogue entamé entre les deux pays en 2004 a aidé a pacifier la zone, malgré quelques incidents frontaliers sporadiques.

Géographie

La rivière Jhelum.

Penjab signifie « (le pays des) cinq rivières » (panj « cinq » appartient à la même racine indo-européenne que le grec πέντε, le latin quinque, etc.). Ces cinq rivières sont : la Beas, la Chenab, la Jhelum, le Ravi et le Sutlej.

Population et démographie

La dernier recensement de 1998 établissait la population du Penjab à 72 585 000 habitants, actuellement sa population est estimée à environ 92 millions d'habitants. La province est composée de nombreuses ethnies parlant différentes langues. La population est inégalement réparties dans la province. Le nord est davantage peuplé et industrialisé et le taux d'alphabétisation y est plus élevé. Le sud est moins peuplé et plus rural.

Les Penjabis forment l'ethnie majoritaire, à la fois du Penjab et de tout le pays. Sa population est de près de 78 millions, surtout présente dans le nord de la province. L'ethnie Seraiki est la deuxième ethnie de la province, présente dans le centre et le sud et notamment à Multan. La province est de loin le principal lieu de peuplement de ces deux ethnies. D'autres ethnies originaires du reste du Pakistan sont présentes dans la province, notamment des Cachemiris, des Sindhis, des Pachtounes, des Baloutches et des Muhadjirs.

La langue la plus parlée est le penjabi (75,23 %) ainsi que le seraiki (17,36 %). L'ourdou représente 4,51 %, le pachto 1,16 %, le baloutche 0,66 %, le sindhi (0,13 %).

Drapeau du mouvement Seraiki.

La question de diviser la province pour en créer plusieurs se pose au sein de la classe politique[2], dans le but de mieux représenter les découpages ethniques. La création de nouvelles provinces pourrait permettre à l'ethnie Seraiki, peuplant le sud de la province, de disposer d'une certaine autonomie territoriale. Des amendements en ce sens ont été déposés par l'opposition, notamment par des élus de la Ligue musulmane du Pakistan (Q). La Ligue musulmane du Pakistan (N) s'y oppose en revanche, refusant toute division du Penjab[3]. Le 26 avril 2011, un accord pour former une coalition entre le parti au pouvoir (le Parti du peuple pakistanais) et la Ligue musulmane du Pakistan (Q) prévoit la création d'une province pour la population Seraiki, sans plus de précision sur la date de mise en œuvre de la réforme[4]. Un telle création, si elle avait lieu, pourrait changer les équilibres politiques du Pakistan. La Ligue musulmane du Pakistan (N) pourrait par exemple être affaiblie, car ce parti dirigeant actuellement la très puissante province grâce à un fort soutien dans le nord pourrait difficilement maintenir son pouvoir dans le sud.

Économie

Des terres irriguées dans le Penjab.

La province du Penjab a toujours été la plus riche du pays. Avec 92 millions d'habitants, elle représente environ 51 % de la population du Pakistan, et son agriculture est la plus développé du pays (56 % de la production). Elle est également largement dominante dans le domaine des services, avec 64 % de la richesse totale du pays du secteur tertiaire provenant du Penjab. Elle est en revanche moins dominante dans le domaine de l'industrie (50 %) en comparaison avec le Sind (40 %). Elle possède quand même de fortes industries textiles, de production de machines et de ciment. Elle souffre toutefois d'un manque de charbon, ce qui pénalise sa production d'énergie.

Le projet d'infrastructure autoroutier lancé par le Premier ministre Nawaz Sharif dans les années 1990 est d'une importance stratégique pour la province. Le projet, toujours en cours de réalisation, prévoit de relier les importantes villes du Penjab vers les principaux ports d'exportation du Pakistan, Karachi et Gwadar. Actuellement, le réseau relie Lahore avec Islamabad et Rawalpindi depuis 1997. Faisalabad est relié avec cette autoroute depuis 2003. D'ici 2012, le réseau sera étendu jusqu'à Multan dans le centre du Penjab.

Politique

Article détaillé : Assemblée provinciale du Penjab.
Des hommes politiques de la province. Les deux hommes au centre sont Nawaz Sharif (à gauche) et Shahbaz Sharif (à droite).

L'Assemblée provinciale du Penjab est monocamérale et constitue le pouvoir législatif de cette province fédérée. Sur ses 371 membres, 297 sont élus directement par le peuple au suffrage universel direct uninominal majoritaire à un tour, et leur mandat est de 5 ans. Les 74 membres restants sont élus par les autres membres, ces sièges sont réservés à des femmes et des minorités religieuses. La province dispose également d'un gouvernement local autonome qui découle de son Assemblée. Le Chief Minister est le chef de ce gouvernement et il est responsable devant l'Assemblée. Le pouvoir fédéral de l'État est en revanche représenté par le Gouverneur, qui est nommé par le Président de la République.

Le gouvernement provincial dispose d'un important pouvoir en matière d'éducation et de santé, ainsi que du pouvoir de police civile générale. Il est composé de nombreux ministres, avec notamment un ministre de l'intérieur, de l'éducation et de la santé. Le budget de la province est écrit par le gouvernement fédéral mais doit ensuite être voté par l'Assemblée provinciale.

Lors des dernières élections provinciales de 2008, la Ligue musulmane du Pakistan (N) (désormais principal parti d'opposition) a remporté le scrutin en gagnant une majorité relative de 171 sièges à l'Assemblée provinciale. Le Parti du peuple pakistanais (gagnant des élections au niveau national) est arrivé deuxième avec 107 sièges. Les deux partis ont formé une coalition gouvernementale et un gouvernement dominé par la Ligue musulmane (N) et intégrant quelques ministres du PPP. Ces derniers ont été démis de leur fonction début 2011 par la Ligue musulmane du Pakistan (N), affaiblissant le PPP dans la province.

Depuis 2008, le poste de Chief Minister est occupé par Shahbaz Sharif (Ligue musulmane du Pakistan (N)), frère du chef de l'opposition Nawaz Sharif. Le Gouverneur est Latif Khosa (PPP), nommé par Asif Ali Zardari le 13 janvier 2011 en remplacement de Salman Taseer, assassiné le 4 janvier 2011.

Parti Voix  % Députés fédéraux élus Députés provinciaux élus
Ligue musulmane du Pakistan (N) 6 026 721 28,81 % 61 171
Parti du peuple pakistanais 5 943 504 28,41 % 43 107
Ligue musulmane du Pakistan (Q) 6 077 092 29,05 % 29 83
Jamiat Ulema-e-Islam (F) 44 281 0,21 % 0 2
Autres 2 828 414 13,52 % 14 7
Total (participation : 48,78 %) 20 922 012 100 % 148 370

Sécurité et conflits

Administration

Liste des villes les plus importantes

Une vue aérienne du vieux centre de Lahore.
Le palace Noor Mahal à Bahawalpur.
Rang Ville District Est. 2010[5] Rang Ville District Est. 2010[6]
1 Lahore Lahore 7 129 609 16 Sahiwal district de Sahiwal 251 592
2 Faisalabad district de Faisalabad 2 880 675 17 Kamoke district de Gujranwala 240 405
3 Rawalpindi district de Rawalpindi 1 991 656 18 Okara district d'Okara 235 354
4 Multan district de Multan 1 606 481 19 Sadiqabad district de Rahim Yar Khan 231 467
5 Gujranwala district de Gujranwala 1 569 090 20 Chiniot district de Chiniot 224 581
6 Sargodha district de Sargodha 600 501 21 Burewala district de Vehari 209 343
7 Bahawalpur district de Bahawalpur 543 929 22 Jhelum district de Jhelum 174 679
8 Sialkot district de Sialkot 510 863 23 Hafizabad district d'Hafizabad 169 702
9 Shekhupura district de Shekhupura 426 980 24 Khanewal district de Khanewal 168 358
10 Jhang district de Jhang 372 645 25 Muridke district de Shekhupura 163 268
11 Rahim Yar Khan district de Rahim Yar Khan 353 112 26 Muzaffargarh district de Muzaffargarh 162 696
12 Gujrat district de Gujrat 336 727 27 Khanpur district de Rahim Yar Khan 160 308
13 Kasur district de Kasur 321 954 28 Gojra district de Toba Tek Singh 157 863
14 Dera Ghazi Khan district de Dera Ghazi Khan 273 341 29 Mandi Bahauddin district de Mandi Bahauddin 157 352
15 Wah district d'Attock 265 193 30 Daska district de Sialkot 146 579

Districts

Carte des districts du Penjab.
Un pont au dessus de la rivière Jhelum, près de la ville de Jhelum.

La province est divisée en 36 districts.

no  District Capitale Pop. (1998) no  District Capitale Pop. (1998)
1. Attock Attock 1 274 935 19. Lodhran Lodhran 1 171 800
2. Bahawalnagar Bahawalnagar 2 061 447 20. Mandi Bahauddin Mandi Bahauddin 1 160 552
3. Bahawalpur Bahawâlpur 2 433 091 21. Mianwali Mianwali 1 056 620
4. Bhakkar Bhakkar 1 051 456 22. Multan Multan 3 116 851
5. Chakwal Chakwal 1 083 725 23. Muzaffargarh Muzaffargarh 2 635 903
6 Chiniot Chiniot 965 124 24. Narowal Narowal 1 265 097
7. Dera Ghazi Khan Dera Ghazi Khan 1 643 118 25. Nankana Sahib Nankana Sahib 1 410 000
8. Faisalabad Faisalabad 5 429 547 26. Okara Okara 2 232 992
9. Gujranwala Gujranwala 3 400 940 27. Pakpattan Pakpattan 1 286 680
10. Gujrat Gujrat 2 048 008 28. Rahim Yar Khan Rahim Yar Khan 3 141 053
11. Hafizabad Hafizabad 832 980 29. Rajanpur Rajanpur 1 103 618
12. Jhang Jhang 2 834 545 30. Rawalpindi Rawalpindi 3 363 911
13. Jhelum Jhelum 936 957 31. Sahiwal Sahiwal 1 843 194
14. Kasur Kasur 2 375 875 32. Sargodha Sargodha 2 665 979
15. Khanewal Khanewal 2 068 490 33. Shekhupura Shekhupura 3 321 029
16. Khushab Jauharabad 905 711 34. Sialkot Sialkot 2 723 481
17. Lahore Lahore 6 318 745 35. Toba Tek Singh Toba Tek Singh 1 621 593
18. Layyah Layyah 1 120 951 36. Vehari Vehari 2 090 416

Éducation

L’université du Penjab à Lahore, l'une des plus réputées du pays.

Le Penjab est la province l'une des plus éduquées du Pakistan, avec un taux d'alphabétisation de 59 %. Un grand nombre des plus importantes universités du pays sont dans la province.

Références

  1. (en) Penjab, World Gazetteer. Consulté le 13 juin 2009
  2. (en) Saifullah soumet un projet au Sénat pour créer de nouvelles province, sur Dawn.com le 5 décembre 2010. Consulté le 18 avril 2011.
  3. (en) Hors de question de créer de nouvelles provinces : Rana Sanaullah, sur Dawn.com le 5 décembre 2010. Consulté le 18 avril 2011.
  4. (en) Le PPP et la LMP-Q s'accordent pour former un gouvernement de coalition, sur The News' le 26 avril 2011. Consulté le 26 avril 2011.
  5. (en) Statistique sur les plus grandes villes du Pakistan, World Gazetteer. Consulté le 9 juin 2009
  6. (en) Statistique sur les plus grandes villes du Pakistan, World Gazetteer. Consulté le 9 juin 2009

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Penjab (Pakistan) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Penjab —  Pour la province pakistanaise, voir Penjab (Pakistan)  Pour l’État indien, voir Penjab (Inde) …   Wikipédia en Français

  • Pakistan Ordnance Factories — Créés en 1951, les Pakistan Ordnance Factories (ou Manufactures militaires du Pakistan) ont pour but de fournir ses principaux armements à l Armée pakistanaise. Leurs siège social et leur principale usine est située à Wah. Cette usine fut la… …   Wikipédia en Français

  • Pakistan Tehreek-e-Insaf — Logo officiel Données clés Présentation Fondation …   Wikipédia en Français

  • Pakistan — اسلامی جمہوریۂ پاکستان (ur) Islāmī Jumhūrīyah Pākistān (ur) Islamic …   Wikipédia en Français

  • Penjab (Inde) — 30° 44′ N 76° 47′ E / 30.73, 76.78 …   Wikipédia en Français

  • Pakistan Peoples Party — Parti du peuple pakistanais Drapeau du parti Le parti du peuple pakistanais ou Pakistan Peoples Party (en Ourdou : پاکستان پیپلز پارٹی, Parti du peuple du Pakistan) est un parti politique pakistanais de centre gauche. Fondé en 1967 par… …   Wikipédia en Français

  • Penjab — Pendjab ou Penjab ( pays des cinq rivières ) rég. du sous continent indien, qui s étend sur le bassin de l Indus moyen et de ses affl. (Jhelam, Chenâb, Râvi, Sutlej, Biâs), divisée depuis 1947 entre le Pakistan (prov. du Pendjab: 205 345 km², 47… …   Encyclopédie Universelle

  • Panjâb (Pakistan) — Penjab (Pakistan) Pour les articles homonymes, voir Penjab. پنجاب (Penjab) Localisation du Penjab (en rouge) à l intérieur du Pakistan Administration …   Wikipédia en Français

  • Assemblée provinciale du Penjab — Pakistan Cet article fait partie de la série sur la politique du Pakistan, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Liste des districts du Penjab pakistanais — Les districts du Penjab pakistanais partagent la province du Penjab au Pakistan en 36 districts. Liste no  District Capitale Superficie (km²) Population (1998) Densité (habitants/km²) 1. Attock …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»