Peines plancher


Peines plancher

Peine plancher

PaletteDroitPenal.png
Introduction générale
Droit pénal et ses sources
Responsabilité pénale
Infractions
Contravention - Délit - Crime
Liste des infractions
Procédure pénale
Principes directeurs
Présomption d'innocence - Preuve
Légalité - Contradictoire
Acteurs
Action civile - Action publique
Étapes
Plainte - Garde à vue
Enquête - Instruction
Mandats - Perquisition
Contrôle judiciaire - Détention provisoire
Justice pénale
Ministère public - Juge d'instruction
Juge de proximité - Trib. police
Trib. correctionnel - Assises
JLD - JAP
Sanction pénale
Droit de l’exécution des peines
Amende - TIG
Bracelet électronique
Emprisonnement - Réclusion
Peine de mort : Monde - France
Portail juridique de Wikipédia
Droit français / Droit pénal
Article connexe : Emprisonnement à perpétuité.

La peine plancher ou peine minimale est une peine incompressible imposée par la loi, notamment en droit anglo-saxon. Ce type de loi est notamment critiqué car il entre en conflit avec le principe de l'individualisation des peines.

Sommaire

Pays disposant de peines minimales obligatoires

États-Unis

Article détaillé : Droit aux États-Unis.

Aux États-unis, il existe des peines minimales pour une centaine d'infractions [réf. nécessaire]. La perpétuité est souvent la peine minimale pour un crime capital, c'est-à-dire un crime passible de la peine de mort, ainsi que pour un viol d'enfant. Un certain nombre de lois, connu sous le nom de Three-strikes law (en), ont été adoptées, la première ayant été promulguée en Californie en 1994: toute personne étant condamnée trois fois pour des crimes ou délits, se voit automatiquement condamnée à un minimum de vingt cinq ans d'emprisonnement, sans prescription : ainsi, en 1995, René Landa a été condamné à la réclusion à perpétuité avec vingt sept ans de sûreté pour avoir volé une roue de secours en raison de ses condamnations précédentes, en 1986 et en 1995, pour vol avec effraction; Leandro Andrade (en) a été condamné à 50 ans de prison ferme pour récidive dans le vol de cassettes-vidéo et d'autres infractions mineures, mais considérées comme des crimes en Californie; Kevin Weber a reçu une peine de perpétuité, avec 26 ans incompressible, pour le vol de quatre cookies, ayant déjà été condamné pour vol et vol à main armé [1].

Canada

Le code pénal impose des peines minimales pour une quarantaine d'infractions. La peine minimale est de quatre ans pour certaines infractions, comme une tentative de meurtre, une agression sexuelle ou un enlèvement, si elles sont commises avec une arme à feu. La première récidive d'un délit comme la possession illégale d'une arme à feu ou la conduite sous l'emprise d'alcool ou de produits stupéfiants sont punis d'une peine minimale obligatoire de quatorze jours de prison ; en cas de deuxième récidive, la peine minimale est de quatre-vingt dix jours[2].

Pays utilisant des peines minimales de façon limitée

France

Article détaillé : Loi sur la récidive.

Projet de loi

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 2007, le candidat Nicolas Sarkozy incluait dans son programme de campagne le principe des peines planchers, qu'il préconisait depuis 2003, mais qui avait été rejeté dans la loi de décembre 2005 sur la récidive. Il inclut aussi dans son programme la possibilité pour le tribunal d'écarter tout mineur de 16 à 18 ans de l'excuse atténuante de minorité. Ce projet de texte de loi concernait à l'origine les multirécidivistes, pour les crimes et délits les plus graves.

La loi Dati sur la récidive, promulguée le 10 août 2007, est validée le 9 aout par le conseil constitutionnel qui déclare ce texte de loi conforme - sous réserves - à la constitution de la Ve République française. La loi est publiée au Journal officiel le 11 août[3].

Texte[4]

La peine minimale est de :

  • 1 an de prison pour un délit passible de 3 ans ;
  • 2 ans de prison pour un délit passible de 5 ans ;
  • 3 ans de prison pour un délit passible de 7 ans ;
  • 4 ans de prison pour un délit passible de 10 ans.

Pour les crimes, elle est de :

  • 5 ans si la peine maximale est de 15 ans ;
  • 7 ans si la peine maximale est de 20 ans ;
  • 10 ans si la peine maximale est de 30 ans ;
  • 15 ans si la peine maximale est la perpétuité.

Pour les mineurs de 13 à 16 ans, les peines planchers sont divisées par deux, mais les mineurs multirécidivistes de 16 à 18 ans sont jugés comme des majeurs.

Limites

Dans l'application de ce texte, des peines moins lourdes peuvent être prononcées par le tribunal à l'encontre du prévenu s'il présente des « garanties exceptionnelles d'insertion » ; la décision devant être motivée. Le texte n'impose pas une peine de prison ferme, et le prévenu peut donc être condamné à de la prison avec sursis.

Grande-Bretagne

Depuis 1977, des peines minimales obligatoires ont été instaurées pour la récidive de certaines infractions, ainsi que pour les détenteurs d'armes prohibées. Cependant, le juge peut condamner l'accusé à une peine inférieure s'il estime la peine minimale injuste.

Allemagne

Il existe des peines minimales pour certaines infractions jugées particulièrement, comme le viol ou l'agression sexuelle sur un mineur. La réclusion criminelle à perpétuité est obligatoire pour des meurtres aggravés, par exemple en recourant à la torture.

Italie

Pour un meurtre, la peine minimale est de vingt ans d'emprisonnement. La réclusion criminelle à perpétuité est obligatoire si le meurtre est accompagné de circonstances aggravantes (dans les cas d'assassinat, par exemple).

Pays sans peine minimale

Pays-Bas

Dans le Code Pénal néerlandais, il n'existe pas de peine minimales. Le juge peut même décider de ne prononcer aucune peine.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Liens externes

Ce document provient de « Peine plancher ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peines plancher de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peines-plancher — Peine plancher Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français

  • Peines planchers — Peine plancher Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français

  • Peine-plancher — Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français

  • Peine plancher — Introduction générale Droit pénal et ses sources Responsabilité péna …   Wikipédia en Français

  • La loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs — Loi sur la récidive de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par… …   Wikipédia en Français

  • Loi Dati — Loi sur la récidive de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par… …   Wikipédia en Français

  • Loi Dati du 10 août 2007 sur la récidive — Loi sur la récidive de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par… …   Wikipédia en Français

  • Loi Sur La Récidive — de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par la Garde des Sceaux …   Wikipédia en Français

  • Loi de 2007 sur la récidive — Loi sur la récidive de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par… …   Wikipédia en Français

  • Loi sur la recidive — Loi sur la récidive de 2007 La « loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs » du 10 août 2007, appelée aussi loi sur la récidive ou loi Dati est issue du projet de loi du gouvernement Fillon, mis en œuvre par… …   Wikipédia en Français