Peage


Peage

Péage

Le péage est un droit que l'on doit acquitter pour franchir un passage ou emprunter un ouvrage d'art. Il peut s'appliquer aux personnes, aux véhicules, ou aux marchandises transportées. Le terme désigne aussi dans le langage courant le poste de péage (ou barrière de péage) dans lequel ce droit est perçu.

Le mot « péage » est étymologiquement relié au latin pes, pedis, le pied, car il s'appliquait originellement au piéton, et non au verbe payer, comme on l'imagine souvent.

Sommaire

Histoire

Autrefois, la perception de péages était assez courante, notamment à l'entrée des villes (octroi). Dans le Saint-Empire romain germanique et en d'autres pays d'Europe, les Juifs étaient soumis à un péage corporel connu en région germanophone sous le nom de Leibzoll. De nos jours, le péage est essentiellement un moyen de financement par les usagers des ouvrages d'art importants et de certains réseaux de communication, ce qui évite à l'État de recourir à l'impôt. Ces ouvrages sont généralement gérés par des sociétés privées, ou d'économie mixte, titulaires d'une concession d'exploitation.

Exploitations

En France

Toulouse-Sud, sur l'A61

En France, le péage s'applique principalement aux réseau des autoroutes de liaisons interurbaines, les autoroutes urbaines ou de dégagement des agglomérations étant gratuites (à quelques exceptions près, comme l'autoroute A14 et le Duplex A86 à l'ouest de Paris ou le boulevard périphérique nord de Lyon).

Les professionnels comme les routiers ont une ristourne mensuelle sur les péages de 13 % pour les véhicules neufs, sinon de 7 %.

Péage du pont de l'Île de Ré

Il s'applique aussi à des ouvrages d'art importants, comme des ponts (pont de Normandie, viaduc de Millau), pont de l'île de Ré ou des tunnels (tunnel Prado-Carénage à Marseille, tunnel du Mont-Blanc, tunnel du fréjus, tunnel Maurice-Lemaire...).

Péage en Europe

Péage en Europe

Évolution

Une forme moderne de péage est le péage urbain qui consiste à faire payer l'entrée dans le centre ville d'agglomérations importantes, et qui a surtout un but dissuasif afin de limiter la congestion et la pollution dues à la circulation automobile. De tels péages ont été mis en place à Oslo, à Singapour et à Londres. Ce ne sont pas des péages à proprement parler comme on en voit sur les autoroutes du fait qu'il soit "invisible" en utilisant généralement un système de vidéosurveillance analysant en permanence les plaques d'immatriculation des véhicules entrant dans la zone payante (généralement le centre-ville). Le choix de ce système est du au fait qu'il serait impossible d'installer des péages classiques dans toutes les rues qui accèdent à la zone payante.

Le péage dégressif d'autoroute est en cours.En effet, il s'agit d'un péage dégressif en fonction du nombre de personnes dans le véhicule.Plus il y a de passagers dans le véhicule, moins le péage est cher.Ce dispositif sert à favoriser le covoiturage et donc contribue à diminuer l'effet de serre.Un système par analyse de l'image de caméras permet de compter le nombre de personnes dans une voiture.

On parle également de péage dans d'autres secteurs d'activité par analogie, par exemple la télévision à péage.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des transports Portail des transports
Ce document provient de « P%C3%A9age ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • péage — péage …   Dictionnaire des rimes

  • péage — [ peaʒ ] n. m. • paage v. 1150; lat. pop. °pedaticum « droit de mettre le pied (pes, pedis), de passer » 1 ♦ Droit que l on paye pour emprunter une voie de communication (d abord droit féodal). Autoroute, pont à péage. Par ext. Chaîne de… …   Encyclopédie Universelle

  • peage — PEAGE. s. m. Droit qui se leve pour un passage. Prendre le peage. payer le peage. cela ne doit point de peage. peage de long ou de traverse qui se leve sur les grands chemins, sur les rivieres. les fermiers du peage. Il se prend aussi pour le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • peage — Peage, Vectigal. Peage et passage de toute chose quelconque, Portorium. Avoir charge et entendre au fait du peage des ports, et passages, Operas in portu dare …   Thresor de la langue françoyse

  • Peage — Pe age, n. See {Paage}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Péage — (franz., spr. peāsch ), Wegegeld, insbes. Bezeichnung der Gebühr für die Mitbenutzung einer Eisenbahnstrecke durch eine andre an beiden Endpunkten (den Abzweigungsstationen) anschließende Eisenbahn im Durchgangsverkehr. Man spricht dann von einem …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Péage — (frz., spr. peahsch ), Wegegeld, bes. im Eisenbahnwesen die Gebühr für die Mitbenutzung einer Eisenbahnstrecke durch eine andere Linie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Péage — Le péage est un droit que l on doit acquitter pour franchir un passage ou emprunter un ouvrage d art. Il peut s appliquer aux personnes, aux véhicules, ou aux marchandises transportées. Le terme désigne aussi dans le langage courant le poste de… …   Wikipédia en Français

  • péage — (pé a j ) s. m. 1°   Droit seigneurial qui se prenait sur le bétail ou sur la marchandise qui passe, pour entretenir les ponts et les passages. •   Quelqu un de ces pâtres qui habitent les sables voisins de Palmyre, devenu riche par les péages de …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PÉAGE — s. m. Droit qui se lève sur les personnes, les animaux, les marchandises, pour leur passage sur un chemin, sur un pont, sur une rivière, etc. Prendre le péage. Payer, acquitter le péage. Cela ne doit point de péage.   Il se dit aussi Du lieu où l …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.