Pavage


Pavage
Pavage hexagonal d’un sol.

Un pavage (ou dallage) est une partition d’un espace (généralement un espace euclidien comme le plan ou l’espace tridimensionnel) par des éléments d'un ensemble fini, appelés dalles (plus précisément, ce sont des compacts d’intérieur non vide). Généralement, on considère des pavages par translations, c’est-à-dire que deux mêmes dalles du pavage sont toujours déductibles l’une de l’autre par une translation (à l’exclusion des rotations ou symétries). Il existe aussi des pavages d’espaces non euclidien, les plus célèbres étant sans doute les nombreux pavages de M.C. Escher (pavages uniformes du plan hyperbolique (en)).

Sommaire

Pavages périodiques

Les pavages périodiques du plan ou de l’espace sont connus depuis l’antiquité et ont souvent été utilisés comme motifs décoratifs en architecture.

En cristallographie, ces pavages modélisent les arrangements périodiques d’atomes (cristaux). En 1891, le cristallographe et mathématicien russe Evgraf Fedorov a montré qu’il existait seulement 17 types de groupes cristallographiques du plan (groupes d’isométries contenant un sous-groupe discret bidimensionnel de translations).

Par la suite, Heinrich Heesch a montré en 1968[1] qu’il existait 28 types de pavés (ou dalles). Toutefois, cette classification peut être améliorée car certains des 28 types sont cas particuliers d’autres.

En fait, à chacun des groupes cristallographiques, à deux exceptions près, correspond un seul type de pavé. À chacune de ces exceptions, (pg et pgg), sont associés 2 types de pavés. Au total, il existe donc 19 types de pavés pour les pavages périodiques du plan.

Plusieurs de ces types peuvent être réalisés par des pavages dont les pavés sont tous des polygones réguliers. L’Alhambra de Grenade contient des mosaïques illustrant presque tous les types de pavages.

Pavages apériodiques

Les mathématiciens ont longtemps pensé que tout jeu de dalles pouvant paver le plan pouvait le faire périodiquement.

Notamment, Hao Wang a conjecturé en 1961 que c’était le cas, et en a déduit qu’on pouvait concevoir un programme informatique qui déciderait si un jeu de dalles donné permettait de paver ou non le plan. Cependant, en 1966, Robert Berger (un élève de Wang) a trouvé un ensemble de 20 426 dalles ne pouvant paver qu’apériodiquement le plan. En fait, non seulement la conjecture sur laquelle s'appuyait Wang est fausse, mais même le résultat qu'il en déduisait : savoir si un jeu de dalles peut paver ou non le plan est indécidable.

Des jeux toujours plus petits de dalles ne pavant qu’apériodiquement ont depuis été trouvés :

  • en 1976, Raphael Robinson (en) simplifie le jeu de dalles de Robert Berger en un jeu de 24 dalles (6 à rotation près) ;
  • en 1974, Roger Penrose, trouve un jeu de 20 dalles (2 à rotation près) donnant le pavage de Penrose ;
  • en 1996, Karel Culik et Jarkko Kari (en) ont trouvé (par une méthode complètement différente) un jeu de 13 dalles.

En 1994, John Horton Conway et Charles Radin ont trouvé un jeu comportant une infinité de dalles mais qui, à rotation près, se réduit à une unique dalle : un triangle rectangle de côtés 1, 2 et  \sqrt 5. Le pavage obtenu est connu sous le nom de pavage Pinwheel (en).

Pavages quasipériodiques

Parmi les pavages apériodiques, certains le sont moins que d’autres… en d’autres termes, on peut quantifier le degré d’apériodicité.

Dans cette voie, on peut citer par exemple les notions de récurrence et de récurrence uniforme (ou quasipériodicité).

Un pavage est dit récurrent si, quand un motif (ensemble fini de dalles) apparaît une fois, il apparaît dans n’importe quelle zone suffisamment grande. Si, de plus, on peut fixer la taille de cette zone en fonction de la taille du motif, alors le pavage est dit uniformément récurrent (ou quasipériodique).

Ainsi, un pavage uniformément récurrent du plan est tel que si on considère n’importe quel un motif apparaissant dans un cercle de rayon r tracé sur le pavage, alors il existe un nombre R tel qu’on puisse être sûr que ce motif réapparaisse dans n’importe quel cercle de rayon R tracé sur le pavage.

En particulier, les pavages périodiques sont uniformément récurrents (a fortiori récurrents). C’est aussi le cas du pavage de Penrose. En fait, on peut montrer que si un jeu de dalles pave le plan, alors il peut aussi le paver de manière uniformément récurrente (la preuve repose sur un argument diagonal).

Note

  1. (de) H. Heesch, Reguläres Parkettierungsproblem, Arbeitsgemeinschaft Forsch. Nordrhein-Westfalen Heft 172

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Tangente no 99 : « L’art des pavages » (juillet-août 2004).

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pavage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pavage — [ pavaʒ ] n. m. • 1389; « droit, péage pour l entretien de la chaussée » 1331; de paver 1 ♦ Travail qui consiste à paver. Pavage d une rue, d une chaussée. 2 ♦ (1701) Revêtement d un sol, formé de pavés, de cailloux ou de pierres, de mosaïque,… …   Encyclopédie Universelle

  • Pavage — Pav age, n. [Cf. F. pavage.] See {Pavage}. [R.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pavage — was a medieval toll for the maintenance or improvement of a road or street in England. The king by letters patent granted the right to collect it to an individual, or the corporation fo a town, or to the bailiffs and good men of a neighbouring… …   Wikipedia

  • pavagė — pavagė̃ sf. (3b) žr. 1 pavagys: 1. Rugių pavagė̃j nėra, galiam ravą kast Pc. Palikau pavagė̃j pavalkus, dabar reiks eit atsinešt Ds. Pãvages, pavagelès bulvių ravėtuvas sumaišė Šts. 2. Upės pavagėje pasitaiko mineralinių versmių sp …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Pavage — (franz., spr. wāsch , im Latein des Mittelalters Pavagium), in den altenglischen Gesetzbüchern eine Geldabgabe, die zur Pflasterung der Straßen und Hochwege diente; in Frankreich (droit de chaussée) eine Abgabe, die für ein oder durchgehende… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • PAVAGE — s. m. Ouvrage fait avec du pavé. Un pavage bien fait. Pavage de grès, de pierre dure, de lave.   Il se dit aussi Du travail du paveur, et des matériaux fournis par lui. J ai payé tant pour le pavage de ma cour. Un mémoire de pavage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • pavage — (pa va j ) s. m. 1°   Ouvrage fait avec du pavé. Pavage de grès.    Par extension, pavage en bois, pavage en asphalte. 2°   Travail du paveur. 3°   Matériaux fournis par le paveur. HISTORIQUE    XIVe s. •   Icellui exposant pour faire ouvrer de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PAVAGE — n. m. Surface pavée. Pavage de grès, de pierre dure, de lave. Pavage de bois. Il se dit aussi du Travail du paveur et des Matériaux fournis par lui. J’ai payé une assez grosse somme pour le pavage de ma cour …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pavage — The right to take a toll towards the cost of paving the roads. Cf. Trimoda necessitas …   Dictionary of Medieval Terms and Phrases

  • pavage — [ peɪvɪdʒ] noun historical a tax or toll to cover the paving of streets. Origin ME: from OFr., from paver to pave …   English new terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.