Paul Whiteman


Paul Whiteman
Paul Whiteman et son orchestre en 1921.

Paul Whiteman dit parfois Pops est un chef d'orchestre américain, né le 28 mars 1880 à Denver et mort le 29 décembre 1967 à Doylestown (Pennsylvanie).

Sommaire

Biographie

Né en 1880, fils d'un professeur de musique, Paul Whiteman commence sa carrière comme altiste dans l’orchestre symphonique de Denver puis dans celui de San Francisco. Il participe aussi comme instrumentiste (violon ou alto) à de nombreux orchestres de danse. En 1919, il fonde son propre orchestre. En 1920 il enregistre ses premières faces pour le label Victor. L’orchestre de Whiteman joue, entre autres, pour des revues dont celles de Florenz Ziegfeld. La notoriété arrivant, Whiteman élargit le personnel de son orchestre et le proclame orchestre de jazz symphonique. Dans les faits, le répertoire est composé de musique de danse et de variétés, de reprises « réarrangées » de pièces classiques, de jazz édulcoré et de tentatives de fusion entre « classique » et jazz.

Whiteman est très populaire dans les années 1920. Ceci lui permet de passer des commandes à des compositeurs reconnus (Gershwin, Stravinski) et aux maintenant passablement oubliés Ferde Grofé et Bill Challis.

Il commande à George Gershwin la Rhapsody in blue qu’il donne en public à l’Aeolian Hall de New York, le 24 février 1924, avec le compositeur au piano et qu'il enregistre le 10 juin. Il est aussi le premier à enregistrer le Concerto en Fa du même Gershwin et le Scherzo à la russe d’Igor Stravinski.

Cependant, ces incursions dans l’univers de la musique « savante » restent marginales, L’orchestre de Whiteman est avant tout un orchestre de variétés (c’est là que le chanteur Bing Crosby va se faire connaître) et surtout un orchestre de jazz, atypique certes (les arrangements ne sont pas toujours du meilleur goût), mais présentant d’excellents solistes. Au fil des années, on a pu y entendre le cornettiste Bix Beiderbecke, les trompettistes Harry Busse, Red Nichols, Andy Secrest, Bunny Berigan, les trombonistes Bill Rank, Jack Teagarden, et Tommy Dorsey, les saxophonistes Frankie Trumbauer, Jimmy Dorsey, le violoniste Joe Venuti, le guitariste Eddie Lang et la chanteuse Mildred Bailey.

À la fin des années 1920, Whiteman est d’ailleurs sacré « Roi du jazz ». En 1930, il est même la vedette d’un film musical qui lui est dédié The King of Jazz. L’arrivée de l’ère du swing va mettre fin à son « règne », Whiteman va continuer à diriger son orchestre jusqu’au milieu des années 1940. À partir de cette date, il ne dirige plus que des orchestres occasionnels.

Il s’occupe en revanche de la direction de L’American Broascasting Corporation. Il meurt en 1967. Son œuvre est reconnue dans la franc-maçonnerie. [1]

Son œuvre

Adulé dans les années 1920, sacré indûment « Roi du jazz », Paul Whiteman a longtemps été méprisé par les critiques de jazz. Certes le style ampoulé et pompier de certains des arrangements de l’orchestre a souvent très mal vieilli, mais il faut reconnaître à Whiteman sa réelle volonté de donner une « respectabilité » au jazz (même si son « concept » était naïf et inadapté), sa grande ouverture d’esprit et surtout sa capacité à savoir recruter d’excellents solistes. L’écoute de plages de Whiteman, outre le fait qu’elle nous replonge dans une ambiance « années folles » - très « Francis Scott Fitzgerald » - au charme un peu désuet, offre parfois musicalement d’excellentes surprises.

Notes

Bibliographie

  • Berrett, Joshua. Louis Armstrong & Paul Whiteman : two kings of jazz. Yale University Press, 2004
  • Thomas A. Delong. Pops : Paul Whiteman, King of Jazz. New Century Publishers, 1983
  • Rayno, Don. Paul Whiteman : pioneer in American music. Scarecrow Press, 2003

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul Whiteman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul Whiteman — mit seinem Orchester in 1921. Paul Whiteman (* 28. März 1890 in Denver, Colorado; † 29. Dezember 1967 in Doylestown, Pennsylvania) war ein amerikanischer Orchesterchef und Bandleader. Whiteman war zunächst Geiger in Sinfonieorchestern. 1918 w …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Whiteman — Saltar a navegación, búsqueda Paul Whiteman y su banda de Jazz en 1921 Paul Whiteman, también llamado Pops, (Denver, 28 de marzo de 1880 Doylestown, 29 de diciembre de 1967) director de orquesta estadounidense y músico de …   Wikipedia Español

  • Paul Whiteman — [Paul Whiteman] (1890–1967) a US musician, also known as the ‘King of Jazz’, who led bands and orchestras playing ‘symphonic jazz’, a mixture of ↑jazz and ↑classical music. George Gershwin wrote Rhapsody in Blue for Whiteman’s orchestra, a …   Useful english dictionary

  • Paul Whiteman — Infobox musical artist Name = Paul Whiteman Img capt = Paul Whiteman and his orchestra in 1921. Photo from the sheet music issue of the band s early hit recording Wang Wang Blues Img size = 200 Landscape = Background = non performing personnel… …   Wikipedia

  • Paul Whiteman — ➡ Whiteman * * * …   Universalium

  • Paul Whiteman's Goodyear Revue — was an early television variety series. The show ran on ABC on Sunday evenings from 1949 through 1952.The show was hosted by band leader Paul Whiteman at the same time as he was also hosting a Saturday talent show called Paul Whiteman s TV Teen… …   Wikipedia

  • Whiteman — may refer to:In places: *Whiteman, Western Australia *Whiteman Airport, Los Angeles, US *Whiteman Air Force Base, Missouri, USPeople with the surname Whiteman: *Andrew Whiteman, Canadian musician *Ian Whiteman, English multi instrumentalist and… …   Wikipedia

  • Whiteman — ist der Familienname folgender Personen: Burchell Whiteman, jamaikanischer Politiker und Diplomat Ede Whiteman, deutscher Reggae Sänger Marjorie Millace Whiteman (1898–1986), amerikanische Juristin und Diplomatin Paul Whiteman (1890–1967), US… …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Ash — (* 1891 in Deutschland; † 13. Juli 1958 in New York City) war ein US amerikanischer Violinist, Pianist, Komponist und Bigband Leader im Bereich des Jazz und der Populären Musik. Er wurde The Rajah Of Rhythm genannt. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2… …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Specht — (March 24, 1895, Sinking Spring, Pennsylvania April 11, 1954, New York City) was an American dance bandleader popular in the 1920s.Specht was a violinist, having been taught by his father Charles G. Specht, a violinist, organist, and bandleader… …   Wikipedia