Paul Heraud


Paul Heraud

Paul Héraud

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Héraud.

Paul Héraud, né le 24 mai 1906 à Saint-Victor-la-Coste (Gard) et mort le 9 août 1944 à Tallard, est un résistant français.

Il est le dernier né de cinq enfants. En 1915, son père installe son atelier de menuiserie à Gap où Paul Héraud suit des études à l'école communale de la place de Verdun. Il obtient son brevet élémentaire à 15 ans.

Paul Héraud apprend le métier d'artisan chaisier et devient alpiniste passionné souvent solitaire, épris de la montagne, il réussit les ascensions les plus difficiles[réf. nécessaire]. Il est estimé et aimé de tous pour sa charité et son courage[réf. nécessaire].

Il fait son service militaire au 4e régiment du Génie, à Grenoble. Rappelé en 1939, comme sergent de réserve, il assure le commandement d'une compagnie du Génie au col du Lautaret.

Paul Héraud se révèle vite comme une forte personnalité : « La France envahie : la liberté se meurt, un chef ne s'improvise pas, il se révèle ».[réf. nécessaire]

Dès l'hiver 40, il pose le problème : « On ne peut pas rester ainsi, il faut faire quelque chose ».[réf. nécessaire] Il étudie des livres techniques et acquiert des connaissances militaires, un sens tactique. Il s'applique à redresser les esprits et à préparer une mentalité résistante. Il est en relation avec le général Cyvoct commandant la subdivision de Gap, en vue de la préparation d'une armée clandestine mais, ce dernier étant muté, le projet n'aboutit pas.

En 1942, il prend contact avec le mouvement de résistance Combat. Le responsable local Pascal lui confie lui confie la création de groupes francs avec Etienne Moreaud.

Début 1943, les organisations Combat, Libération et Franc-Tireur fusionnent dans ce qui devient les Mouvements unis de la Résistance (MUR), Paul Héraud va alors va s'occuper de l'organisation militaire du département avec le commandant Ricard. Le département est divisé en secteurs, chaque secteur a son chef et son maquis. Il crée une école des cadres et la mise en place de formation pour les maquisards.

En 1943, il coordonne l'activité des Groupes Francs, Maquis et "Fer" et en octobre, il est nommé chef régional et adjoint du responsable des parachutages. Puis il est nommé adjoint au Colonel Bayard, chef régional Groupe-Franc de R2 (le commandement régional de Marseille du mouvement Combat). Il organise et participe personnellement au sabotage d'usines dans la région de Marseille, d'Aix et de Gardanne.

En 1944, il est chef départemental des Forces françaises de l'intérieur (FFI), désormais connu sous le nom de commandant Dumont. Homme d'action, on le voit conduire des opérations très audacieuses, comme la mise hors service des usines de l'Argentière. La destruction de dépôts de locomotives, sabotages, réceptions de parachutages, etc.

Le 9 août 1944, à l'arrière sur la moto de son agent de liaison, le gendarme Meyere, il tombe sur une colonne allemande, au Logis neuf. Alors que les Allemands veulent le fouiller, il parvient à s'enfuir alors que son compagnon est abattu sur place. Il se cache quelques centaines de mètres plus loin mais alors qu'il tente de rejoindre une maison, il repéré et abattu.

Décorations

Source

Ce document provient de « Paul H%C3%A9raud ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul Heraud de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paul Héraud — Pour les articles homonymes, voir Héraud. Paul Héraud, né le 24 mai 1906 à Saint Victor la Coste (Gard) et mort le 9 août 1944 à Tallard, est un résistant français. Biographie Il est le dernier né de cinq enfants. En 1915, son père installe son… …   Wikipédia en Français

  • Heraud — Héraud Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Héraud est un patronyme qui peut faire référence à : Daniel Héraud, journaliste automobile québécois Guy Héraud (1920 2003), professeur… …   Wikipédia en Français

  • Héraud — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Hérault, Héros (homonymie) et Ayrault. Patronyme Héraud est un nom de famille notamment porté par  …   Wikipédia en Français

  • Paul Strauss — (1913) Parlementaire français Date de naissance 23 septembre 1852 Date de décès …   Wikipédia en Français

  • Paul Thellier — Parlementaire français Date de naissance 29 octobre 1899 Date de décès 29 août 1944 Mandat Député 1934 1940 Circonscription Pas de Calais Groupe parlementaire …   Wikipédia en Français

  • Paul Ribeyre — Parlementaire français Date de naissance 11 décembre 1906 Date de décès 14 janvier 1988 Mandat Député 1945 1958 Sénateur 1959 1980 Circonscription Ardèch …   Wikipédia en Français

  • Paul Reynaud — Saltar a navegación, búsqueda Paul Reynaud 118º Primer Ministro de Francia 21 de marzo de 1940 – 16 de junio de 1940 …   Wikipedia Español

  • Paul Reynaud — Pour les articles homonymes, voir Reynaud. Paul Reynaud Paul Reynaud en 1933. Bibliothèque nationale de France …   Wikipédia en Français

  • Paul Reynaud — Infobox Politician name =Paul Reynaud caption = birth date =birth date|1878|10|15|mf=y birth place =Barcelonnette, France residence = death date =death date and age|1966|9|21|1878|10|15|mf=y death place =Neuilly sur Seine, France office =118th… …   Wikipedia

  • Paul Baudouin —  Ne doit pas être confondu avec Paul Baudoüin. Paul Baudouin (né le 19 décembre 1894 à Paris, mort le 10 février 1964)[1] est un homme politique français. Né dans une riche famille bourgeoise, il est reçu en 1914 à l’École polytechnique dont …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.