Paul Harter


Paul Harter
Paul Harter

Parlementaire français
Date de naissance 23 janvier 1897
Date de décès 16 mars 1970
Mandat Député 1936-1940
Circonscription Moselle
Groupe parlementaire IAP
Troisième République

Paul Harter est un homme politique français né à Uckange le 23 janvier 1897 et mort à Forbach (Moselle) le 16 mars 1970.

Employé des Mines de la Sarre comme ingénieur avant et après 1945, il préside la section de Forbach des Poilus d'Orient.

Membre de l'Union républicaine lorraine, parti politique mosellan d'orientation sociale-chrétienne, il est élu maire de Forbach en 1935. Il fonde alors avec les dirigeants locaux de l'URL un parti indépendant, le parti chrétien-national du progrès (Christlich-nationalen Fortschrittspartei). Son champ d'action se limite au canton de Forbach mais in ne s'agit pas d'un simple comité électoral : il tente de mettre en place des formes partisanes modernes.

L'année suivante, toujours sous les couleurs de l'URL (devenue URD), il est élu, dès le premier tour, député de la Moselle, dans la circonscription de Forbach, en tant que candidat des partis chrétiens (Parti chrétien-national et Parti chrétien-social, autonomiste, de Victor Antoni et Antoine Straub)[1] . Il s'inscrit au groupe des Indépendants d'action populaire, qui regroupe de nombreux élus d'orientation chrétienne et sociale issus des régions de l'est de la France. En Moselle, il devient membre du comité du Front lorrain, opposé au Front populaire. Il est cependant un opposant modéré.

Le 10 juillet 1940, Paul Harter vote en faveur de la remise des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain; vote qu'il justifie par sa crainte de voir l'Alsace-Moselle arrachée de force à la France par les Allemands[2]. Il rejoint sa mairie de Forbach mais il est expulsé de Moselle et spolié de ses biens en novembre 1940[3]. Il se réfugie alors à Angoulême, jusqu'en 1945.

Il est relevé de son inéligibilité en 1945 par un jury d'honneur[4]. Il ne retrouve néanmoins pas de mandat politique après la Libération : il est battu aux municipales en 1945, comme candidat du MRP.


Sources

  • Jean Kieffer, "Paul Harter", in Jean El Gammal (dir. ), "Les parlementaires lorrains de la IIIe république", Metz, Ed. Serpenoise, 2006, p. 288-289
  • Jean-François Colas, "Les droites nationales en Lorraine dans les années 1930 : acteurs, organisations, réseaux", Thèse de doctorat, Université de Paris X-Nanterre, 2002
  • Olivier Wieviorka, "Les orphelins de la république; Destinées des députés et sénateurs français ( 1940-1945 )", Paris, Seuil, 2001

Notes et références

  1. Jean-François Colas, "Les droites nationales en Lorraine dans les années 1930 : acteurs, organisations, réseaux", Thèse de doctorat, Université de Paris X-Nanterre, 2002
  2. Olivier Wieviorka, "Les orphelins de la république; Destinées des députés et sénateurs français ( 1940-1945 )", Paris, Seuil, 2001, p. 56 : "(...) Mon attitude était commandée par la volonté de manifester publiquement et une dernière fois mon attachement à la France, et par le souci de protéger tout ce qui pouvait être protégé dans une région qui allait être arrachée par la force. Une autre attitude, l'abstention ou le vote "contre", n'aurait pas manqué d'être exploitée par la propagande allemande comme une manifestation du détachement de la France. Dans un pays travaillé par la propagande autonomiste, il fallait éviter jusqu'aux apparences" se défend-il en 1945
  3. Ibidem, p. 167
  4. Ibidem, p. 421

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul Harter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Harter —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Harter est un nom de famille d origine germanique. Pour consulter un article plus général, voir : Nom de famille germanique. Nom de… …   Wikipédia en Français

  • Paul Leopold Friedrich — (* 26. Januar 1864 in Roda; † 15. Januar 1916 in Königsberg) war ein deutscher Chirurg, Hochschullehrer und Sanitätsoffizier. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Wissenschaftliche Leistung …   Deutsch Wikipedia

  • Paul Eugen Sieg — (* 2. August 1899 in Köln; † 2. Mai 1950 in Widdig) war ein deutscher Physiker und Schriftsteller technischer Zukunftsromane. Sein schriftstellerisches Werk besteht aus vier Zukunftsromanen sowie dem Sachbuch Fotografie in den Tropen, das 1934… …   Deutsch Wikipedia

  • Roy Harter — Infobox musical artist | Name = Roy Harter Img capt = Roy Harter in his home studio, 2003 Img size = Landscape = Background = Birth name = Roy Gunther Harter Alias = Born = March 6, 1973 in Sunnyside, Queens, New York Died = Instrument =… …   Wikipedia

  • Dick Harter — (born October 14, 1930 in Pottstown, Pennsylvania) is an American basketball coach, who has served as both a head and assistant coach in both the NBA and NCAA. Coaching career In the 1970s, Harter, who regarded as one of the top defensive coaches …   Wikipedia

  • Jean-Paul Belmondo — bei den Filmfestspielen von Cannes 2001. Jean Paul Belmondo (* 9. April 1933 in Neuilly sur Seine) ist ein französischer Film und Theaterschauspieler. Belmondo wurde in den späten 1950er Jahren zunächst als einer der wichtigsten Darsteller der… …   Deutsch Wikipedia

  • Victor Harter — Gérard Buhr Gérard Buhr (Gérard Louis Victor Simon Buhr), né à Strasbourg en 1928 et mort à Paris en 1988, est un acteur et comédien français. Il fut également auteur de romans noirs sous le pseudonyme de Victor Harter. Sommaire 1 Biographie 2… …   Wikipédia en Français

  • John Paul Bucyk — John Paul „Johnny“ Bucyk (* 12. Mai 1935 in Alberta, Ontario) war ein professioneller, kanadischer Eishockeyspieler, der von 1955 bis 1978 für die Detroit Red Wings und die Boston Bruins in der National Hockey League spielte. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français

  • 80 parlementaires ayant voté contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 — Vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain le 10 juillet 1940 Pour les articles homonymes, voir Pétain (homonymie). Le mercredi 10 juillet 1940 est soumise à l Assemblée nationale, c est à dire la réunion de la Chambre des députés et du …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.