Paul-Frederic Rollet

Paul-Frederic Rollet

Paul-Frédéric Rollet

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rollet.
Paul-Frédéric Rollet
Paul-Frédéric Rollet
Surnom Père Légion
Naissance 20 décembre 1875
Auxerre, dans l’Yonne (France)
Décès 16 avril 1941 66 ans)
Paris (France)
Origine France France
Arme Légion étrangère
Grade général
Service 1894 - 1935
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement RMLE
1er Régiment étranger
Légion étrangère
Faits d’armes Bataille de la ligne Hindenburg
Distinctions Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918
Autres fonctions Inspecteur de la Légion étrangère
Légion d'honneur française

Paul-Frédéric Rollet (né 20 décembre 1875 à Auxerre - décédé le 16 avril 1941 à Paris) est un général français. Il est connu pour avoir été le premier inspecteur de la Légion étrangère.

Sommaire

Biographie

Né à Auxerre, dans l’Yonne (France), où son père, ancien polytechnicien, servait comme officier au 46e régiment d'infanterie de ligne, il est admis à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr en 1894.

Après de brillantes études, il est affecté au 91e Régiment d'Infanterie à Mézières. Il rejoint ensuite le 1er Régiment Etranger à Sidi-Bel-Abbès (Algérie).

Il sert d’abord en Algérie (1899-1902) puis à Madagascar (1902-1905), avant de revenir en Algérie (1905-1909). Promu capitaine en mars 1909, il commande la 3e compagnie montée du 1er bataillon de marche du 2e REI de 1909 à 1914.

Mais la Première Guerre mondiale éclate alors qu'il est en congé en France. Comme il veut absolument être au front, il se fait affecter au 31e Régiment d'Infanterie, puis au 331e Régiment d'Infanterie. Blessé deux fois, il est promu temporairement chef de bataillon, grâce à l'appui du général Gouraud. Après plusieurs victoires, il deviendra chef de bataillon à titre définitif.

Le 18 mai 1917, il retrouve la Légion étrangère et prend le commandement du Régiment de marche de la Légion étrangère (RMLE) comme lieutenant-colonel.

Sous son commandement, le régiment se couvrira de gloire lors des combats de Hangard-en-Santerre, de la Montagne de Paris, puis en perçant la ligne Hindenburg, combat qui deviendra la fête du 3e REI, régiment héritier des traditions du RMLE. Le drapeau du régiment est alors décoré de quatre nouvelles citations (il en avait déjà cinq) ainsi que de la fourragère double, aux couleurs de la Légion d'honneur et de la Croix de guerre.

À la fin de la guerre 1914-1918, il participe à la pacification du Maroc avec son régiment devenu le 3e Régiment Etranger d’Infanterie.

Paul-Frédéric Rollet est alors promu colonel. En 1925, il prend le commandement du 1er Régiment Etranger à Sidi-Bel-Abbès. Il y restera jusqu’à l'organisation des fêtes du « Centenaire »[1], le 30 avril 1931.

C'est 1er avril 1931 qu'il prend le commandement de l'Inspection de la Légion étrangère, poste créé tout spécialement à son intention.

Après plusieurs années de combat, et de victoires, il prend se retraite le 20 décembre 1935 Il aura effectué 41 années de service militaire, dont 33 ans à la Légion.

Il a consacré les dernières années de sa carrière à l’organisation de la Légion étrangère moderne et à la réalisation d’une œuvre sociale considérable au profit des légionnaires d’active, comme des anciens. Il poursuivra son action sociale après avoir quitté le service actif.

Il meurt à Paris, le 16 avril 1941.

Paul-Frédéric Rollet fut une figure légendaire de la Légion étrangère, grâce à ses qualités de chef, mais aussi de soldat, d'homme de caractère et de cœur. Il est encore surnommé le Père Légion. Ce titre reflètera son implication dans l'organisation des unités, ainsi que l'amour qu'il donnait à ses hommes.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Pierre Soulié, Le Général Paul-Frédéric Rollet, Éditions Italiques, Triel-sur-Seine ; Légion étrangère, Société des amis du Musée, Marseille, 2007 (1re éd. 2001), 735 p. (ISBN 9782910536770)

Notes et références

  1. Ces cérémonies commémoraient le centenaire de la création de la Légion étrangère, en 1831, mais furent célébrées le jour anniversaire du combat de Camerone
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Paul-Fr%C3%A9d%C3%A9ric Rollet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul-Frederic Rollet de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Paul-frédéric rollet — Pour les articles homonymes, voir Rollet. Paul Frédéric Rollet Surnom …   Wikipédia en Français

  • Paul-Frédéric Rollet — Pour les articles homonymes, voir Rollet. Paul Frédéric Rollet Surnom Père Légion …   Wikipédia en Français

  • Rollet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Rollet est un nom de famille notamment porté par : Marie Rollet (v. 1575 1649), Française ayant émigré en Nouvelle France en 1616 avec son… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Légion étrangère — La Légion Étrangère véhicule une culture due à son ancienneté, mais surtout grâce ses illustres faits d’armes, et par le mystère et l aura qui tournent autour de son recrutement et de sa discipline, la Légion étrangère a suscité toute une… …   Wikipédia en Français

  • Culture De La Légion Étrangère — De par son ancienneté, mais surtout grâce ses illustres faits d’armes, et par le mystère et l aura qui tournent autour de son recrutement et de sa discipline, la Légion étrangère a suscité toute une production d’œuvres d’art, qui ont fini par… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Legion etrangere — Culture de la Légion étrangère De par son ancienneté, mais surtout grâce ses illustres faits d’armes, et par le mystère et l aura qui tournent autour de son recrutement et de sa discipline, la Légion étrangère a suscité toute une production… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la légion étrangère — De par son ancienneté, mais surtout grâce ses illustres faits d’armes, et par le mystère et l aura qui tournent autour de son recrutement et de sa discipline, la Légion étrangère a suscité toute une production d’œuvres d’art, qui ont fini par… …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du 2e Régiment Étranger — À ses débuts, l’histoire du 2e Régiment étranger s’est confondue avec celle de son aîné, le 1er Etranger mais rapidement, le 2e Etranger s’est forgé sa propre réputation, faite de gloire et de combats. Sommaire 1 L’Algérie 2 La Crimée (1854 1856) …   Wikipédia en Français

  • Histoire du 2e regiment etranger — Histoire du 2e régiment étranger À ses débuts, l’histoire du 2e Régiment étranger s’est confondue avec celle de son aîné, le 1er Etranger mais rapidement, le 2e Etranger s’est forgé sa propre réputation, faite de gloire et de combats. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Histoire du 2e régiment étranger — À ses débuts, l’histoire du 2e Régiment étranger s’est confondue avec celle de son aîné, le 1er Étranger mais rapidement, le 2e Étranger s’est forgé sa propre réputation, faite de gloire et de combats. Sommaire 1 L’Algérie 2 La Crimée (1854 1856) …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»